12 Heures de la Chinelle 2019 - Franchimont

Husqvarna prêt à se battre pour la victoire aux prochaines 12 Heures de la Chinelle

Husqvarna prêt à se battre pour la victoire aux prochaines 12 Heures de la Chinelle
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Les 10 et 11 août prochains, les 12 Heures de la Chinelle fêteront leur 40ème anniversaire. Une édition qui aura donc une saveur très spéciale et que nombreux sont ceux qui rêvent d’inscrire à leur palmarès. Husqvarna fait partie de ceux-là et confiera deux FE450 2020 à deux trios qui rouleront à Franchimont avec un objectif clair : la victoire !

Battus l’an passé par la Yamaha du team Zone Rouge/MX Action, les Husqvarna boys sortaient alors de deux victoire consécutives en 2016 et 2017. Et ils espèrent bien retrouver cet été la plus hate marche du podium et offrir ainsi à la marque un 3ème succès sur l’épreuve d’endurance TT la plus populaire du calendrier.

“Nous serons là pour gagner, l’objectif est clair”, annonce le responsable des équipes alignées par Husqvarna Belgique Wim Vanderheyden. “Nos deux équipes seront équipées de la toute nouvelle FE450 2020. Comme la moto est très différente du modèle 2019, le testing et la préparation des motos bat déjà son plein.”

Husqvarna s’est déjà imposé à deux reprises à Franchimont, en 2016 et 2017.

L’une des Husqvarna officielles sera confiée à Jérôme Martiny associé à Matthew Vanoevelen et Erik Willems tandis que l’autre verra se relayer à son guidon Jilani Cambré, Kevin Fors et Wietse Brackman.

  • Jérôme Martiny: un habitué de la course et bien décidé à monter sur son premier podium. Il a déjà prouvé sa vitesse la nuit. Il devrait l’etre d’avantage la journée, après son super début de saison en MX à l’AMPL.
  • Matthew Vanoevelen: Nouvelle recrue dans les rangs de la marque et très à l’aise sur sa nouvelle monture. Bien encadré, il sera prèt à étaler tout le talent dont il dispose!
  • Erik Willems: Après son podium (3ème) l’an passé, avec sa belle pointe de vitesse et son gros mental, il est prêt à motiver ses équipiers à se battre jusqu’au bout pour la victoire.
  • Jilani Cambré: Toujours rapide et motivé sur cette course qui convient très bien à son pilotage stylé. Un pilotage qui lui permet de faire des gros relais sans gaspiller d’énergie.
  • Kevin Fors: Sur un nuage depuis le 5 juillet après la naissance de son fils Austin, le crossman est toujours capable d’aller puiser au fond de ses ressources pour retourner la situation. Kevin est bien décidé à étoffer son gros palmarès (4 victoires) sur la Chinelle avec une victoire supplémentaire.
  • Wietse Brackman: Une valeur sûre capable de faire le forcing en fin de course. Quatre participations et autant de podiums: 2 victoires, une deuxième et une troisième places.

Vos commentaires