Les 12 Heures de la Chinelle 2019 - Franchimont

Le team SC Wéris plébiscité par vos votes : un cadeau à la hauteur d’un 40ème anniversaire

Le team SC Wéris plébiscité par vos votes : un cadeau à la hauteur d’un 40ème anniversaire
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Si cette année les 12 heures de la Chinelle fêtent leur 40e édition, d’autres profiteront aussi de cadeaux à la hauteur de l’événement… C’est le cas de l’équipage du SC Wéris, plébiscité par les votes des internautes dans le cadre de notre grand concours, et qui roulera gratuitement les 10 et 11 août prochains.

Jimmy Waerzeggers, Tristan Lacasse et Nicolas Herman sont les trois pilotes qui gagnent leur inscription à l’épreuve d’enduro de la Chinelle 2019, soit un cadeau de près de 1.300€. Au terme du concours, ce sont eux qui ont récolté le plus de voix de la part du public durant la phase de vote, leur ouvrant les portes de la célèbre épreuve.

« On a cassé les pieds de tout notre entourage pendant une semaine »

Sur les près de 14.000 votes comptabilisés durant ce concours, le team SC Wéris, du nom du club où sont affiliés nos gagnants, a terminé en tête du scrutin organisé en ligne, totalisant 31% des voix. Un travail de longue haleine pour les pilotes… « Chaque jour, on a cassé les pieds de notre famille et de nos amis en leur demandant de voter pour notre équipage, explique Jimmy Waerzeggers, 23 ans, et chauffeur poids lourd au quotidien. On partageait le concours en permanence sur Facebook, on envoyait des messages privés chaque jour à tous nos contacts, leur demandant de repartager le concours à leur tour. Au final, ça a payé ! » De grandes familles, beaucoup de connaissances mais aussi le soutien des sponsors qui les suivent depuis un bout de temps sur le circuit, et qui ont eux aussi fait jouer leur réseau pour rallier davantage de votants à leur cause.

« Faire de notre mieux devant nos supporters »

Alors que Nico, 27 ans, a déjà participé une fois à la course d’endurance de Philippeville (bouclant les 12 heures dans le top 50 l’an passé), pour Jimmy et Tristan, ce sera une grande première à Franchimont. Du moins sur la moto. « Depuis que je roule, je n’ai pas raté une édition de la Chinelle, raconte Jimmy. Mais c’était à chaque fois en tant que spectateur ou supporter d’amis qui concouraient. Cette fois, ce sera autre chose ! » Si cette version 2019 de la Chinelle sera une nouveauté pour deux des trois pilotes, tout l’équipage n’en reste pas moins affûté et bien préparé pour un tel événement. Nos trois hommes roulent en effet tous les week-ends sur les épreuves AMPL où certains se sont d’ailleurs déjà retrouvés sur les podiums, à Bastogne ou Honville notamment.

Le départ le samedi à minuit depuis l’esplanade de Franchimont. Toujours un grand spectacle !

Autre course, autre contexte… et autres objectifs ! « Ce n’est pas facile de donner avec précision l’un ou l’autre objectif de course sur cette Chinelle. Pour nous, le principal sera de mettre tout en œuvre pour que cela reste un bon souvenir. La famille et les copains seront présents sur place pour nous soutenir, comme ils le font à chacun de nos déplacements. On va donc là-bas avec la volonté de faire de notre mieux pour les remercier de nous avoir emmenés dans cette aventure. »

Pour nos lauréats, pilotes amateurs, un tel cadeau représente évidemment une sacrée aide, bien qu’il faille encore compter d’autres dépenses pour s’engager dans cette épreuve de renommée internationale. Outre le carburant, notre team gagnant devra également louer une moto (une TM 250 4 temps) auprès d’un garage spécialisé, soit environ 3.500€ sur le week-end. Il faudra aussi faire les justes provisions pour garder de l’énergie tout au long de ces 12 heures de course ininterrompues. Et probablement offrir quelques rafraîchissements bien mérités à leurs supporters…

Nul doute que nous ne manquerons pas de suivre avec une attention particulière nos trois lauréats.

 

A LIRE EGALEMENT  Une Chinelle "light" pour sauver l'épreuve

Texte : Maximilien Lavis

Vos commentaires

Plus d’enduro