Les 12 Heures de la Chinelle - Franchimont

12 Heures de la Chinelle : Antoine Magain, enfin !

12 Heures de la Chinelle : Antoine Magain, enfin !
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

KTM ne s’était plus imposé à la Chinelle depuis 2015. Deuxième à trois reprises, Antoine Magain n’avait quant à lui jamais remporté l’épreuve. L’ogre de l’enduro belge s’était juré d’inscrire la 40ème édition de l’épreuve à son palmarès.  Juché aux côtés de ses coéquipiers Dewulf et Grobben sur la plus haute marche du podium dimanche midi, Minimax savoure la victoire.

Au traditionnel coup de fusil, c’est la KTM d’Antoine Magain qui s’envole en tête de la meute. Un leadership de courte durée puisque Magain perd l’avant dès le second virage et laisse la Husqvarna pilotée par Jérôme Martiny mener les premiers instants de course. Mais Magain est surmotivé à l’idée de faire de cette quarantième Chinelle sa première victoire à Franchimont. C’est lui qui repasse en tête du premier tour sur l’esplanade des stands. La Yamaha Zone Rouge de Cremer et la Husqvarna de Martiny sont à sa poursuite.

Alors que l’on pensait voir Magain creuser l’écart au fil des tours, le pilote KTM, qui roule avec sélecteur de vitesse plié, finit par devoir se résoudre à voir revenir sur lui Cédric Cremer. Le pilote Yamaha aligne les très bons chronos et revient petit à petit sur Magain. A la fin du 7ème tour de course, Cremer est sur le point de passer en tête. La Yam mène la danse lorsque Magain rentre aux stands pour changer de sélecteur et céder le relai à Dewulf.

En piste, Dewulf fait parler la poudre et revient sur la Yamaha, entretemps passée aux mains de Jérémy Herinne.  On s’attend à voir la course tourner au duel KTM/Yamaha. Mais c’était sans compter sur les Husqvarna officielles. Lorsqu’on entre dans la 3ème heure de course, les deux machines de la marque sont en tête et animeront la première partie de la nuit tandis que seule la KTM officielle parvient à tenir la comparaison.

C’est d’ailleurs cette KTM qui finit par prendre les commandes de la course et s’y installe durablement. Alors que la fin de nuit est très calme et que les écarts semblent stabilisés, la tension monte d’un cran à l’entame des trois dernières heures de course. En milieu de nuit, la Husqvarna de Martiny/Willems/Vanoevelen a quant à elle perdu le contact et roule désormais pour la 3ème place.

A LIRE EGALEMENT  Antoine Magain pilote officiel Sherco : "Un rêve qui se réalise !"

Kevin Fors sort le grand jeu !

Kevin Fors est au guidon de la Husqvarna 22 et le quadruple vainqueur de l’épreuve entend bien recoller à la KTM. Le crossman sort le grand jeu, grapille 15 à 20 secondes par tour sur Dewulf et finit par revenir à quelques dizaines de seconde de la machine de tête. Avec le jeu des passages aux stands, c’est même roue dans roue que Grobben et Brackman entrent dans la dernière heure de course. Malgré la douleur à l’épaule causée par une chute lors des essais le samedi, Grobben s’accroche et résiste à la pression de la Husqvarna. Mais celle-ci doit encore passer par les stands afin de respecter le nombre minimum de passages par la pitlane. Brackman passe mais ne s’arrête pas. L’écart se porte alors à 28 secondes, en faveur de la KTM. Puis la Husky et la KTM passent tour à tour par les stands et c’est avec  36 secondes d’avance que Magain entre dans la dernière demi-heure de course.

Jérémie Fraselle a réussi son pari : il a bouclé seul le tour d’horloge. Chapeau bas !

Il n’y a, ni pour l’un ni pour l’autre, plus d’arrêt prévu et c’est donc dans une course-poursuite effrénée que se lance Cambré. La 40ème Chinelle se jouera au sprint, sur la piste. Dans les derniers instants de course, Magain gère parfaitement son avantage sur le crossman Cambré. Le Nismois file tout droit vers son premier succès sur les 12 Heures de la Chinelle. Enfin !

La dernière victoire de Bernard Magain, six fois victorieux à Franchimont et notamment vainqueur de la 20ème édition, remonte à 2005. Quatorze ans plus tard, c’est au tour de son fils Antoine de s’imposer sur la plus célèbre des épreuves d’endurance tout-terrain. Et d’inscrire avec ses coéquipiers Dewulf et Grobben à son nom la 40ème Chinelle.

De son côté, Husqvarna Belgique place une fois de plus ses deux machines sur le podium. Derrière celle de Brackman/Fors/Cambré, c’est en effet celle pilotée par le trio Martiny/Willems/Vanoevelen qui monte sur la 3ème marche.

 

Résultats

 

1 INT MAGAIN/DEWULF/GROBBEN KTM 80
2 INT BRACKMAN/CAMBRE/FORS HUSQVARNA 80 0:24.672
3 INT MARTINY/VANOEVELEN/WILLEMS HUSQVARNA 78  2 T
4 INT RAMON/BIETS/MINIQUE YAMAHA 78 4:29.067
5 INT CREMER/HERINNE/FRYNS YAMAHA 77  3 T
6 INT GRANDJEAN/LILLO/GAUNIAUX HUSQVARNA 75  5 T
7 INT KLUTZ/BEGON/HERINNE YAMAHA 75 2:13.380
8 INT VANHOENACKER/VANDERBEKE/BRAL SHERCO 74  6 T
9 INT BAILLEUX/MONFORT/DEBROUX HUSQVARNA 74 2:15.040
10 INT THAIN/COEN/LOUIS KAWASAKI 74 2:31.831
11 INT TOURNEUR/DUSSART/BROUWER KTM 73  7 T
12 INT SCHULER/DESPRECHIN/DEVILLERS HUSQVARNA 72  8 T
13 NAT ROUGRAFF/MAYNE/WESTER YAMAHA 72 0:24.121
14 NAT RAIWET/MARYNS/ODY KTM 72 3:08.670
15 NAT VUKCEVIC/GAUNIAUX/SENTE SHERCO 71  9 T
16 NAT FIORENTINO/DIVOY/VANDERGUYTEN 71 3:34.059
17 NAT FELIX/SERVAIS/LAGAMME YAMAHA 71 6:24.494
18 NAT TICHOUX/DEGREGNE/BRANCHE YAMAHA 71 7:34.016
19 CHI GLOTZ/VANDERHEYDEN/GERVOIS/COLART HUSQVARNA 70  10 T
20 NAT ROBERT/ROBERT/ROBERT HUSQVARNA 70 1:17.364
21 INT HUSSIN/MORONE/BILLY HUSQVARNA 69  11 T
22 NAT JANSSENS/JANSSENS/VAN DUN HUSQVARNA 69 3:07.621
23 CHI TAVERNE/NEIRYNCH/VOETS HUSQVARNA 69 4:07.123
24 NAT ROLAND/HAXHE/BEBRONNE HUSQVARNA/KTM 69 7:33.768
25 INT BULENS/SCHOONYANS/MEUWIS KTM 67  13 T
26 CHI DUQUENNE/DUQUENNE/LANIS/COLLINET HUSQVARNA 67 2:39.805
27 CHI VANBELLINGHEN/ANDREOLLI/CRUSENAIRE/STALLON YAMAHA 66  14 T
28 CHI CARPENTIER/FORGIARINI/DIVERS HUSQVARNA 66 1:13.058
29 NAT VALENDUC/VINKEN/HAUTENNE HUSQVARNA 66 2:27.202
30 GEN DESPONTIN/HALLET/FAVEAUX/HAVELANGE KTM 65  15 T
31 NAT GILLARD/WAUTIER/WANET HUSQVARNA 65 1:05.487
32 INT FRASELLE/DESPONTIN/FRASELLE KTM 65 2:51.251
33 NAT TRICOT/TRICOT/TRICOT HUSQVARNA 64  16 T
34 YOU BARNICH/BÉCU/MAROIT YAMAHA 64 0:07.561
35 CHI DECOUX/VAN HOE/JOURNÉE/VANDERGUGTEN KTM 64 0:37.892
36 NAT WAEZEGGERS/HERMANS/LACASSE TM 64 1:59.057
37 CHI DERESE/HERMAN/MEULDERS/JAEGERS HUSQVARNA 64 7:19.659
38 NAT MARTIN/LAFORGE/DERMINE AJP 64 8:18.114
39 CHI CHARLOTTEAUX/WILMART/LEVÊQUE HUSVARNA 63  17 T
40 CHI TONOLLI/DETIMMERMAN/BRONSART SHERCO 63 2:09.173
41 GEN MISSOTTEN/CORNET/FLOURH/JOBKENNE KTM 63 3:00.321
42 CHI FREBUTTE/RICHEZ/BONFOND KTM/HUSQVARNA 62  18 T
43 CHI DENIS/CLOSE/MALHERBE KTM 62 1:09.937
44 CHI LAEREMANS/GRAUX/LEBRUN HUSQVARNA 62 4:35.214
45 NAT FLEURQUIN/MARIAULLE/FAYT HUSQVARNA 62 4:59.831
46 CHI BOULANGER/BOULANGER/LADRIERE/DUFRASNE SHERCO 62 5:52.737
47 CHI BREYER/VANDAMME/GILLARD/DEROME KTM 61  19 T
48 NAT DANIELS/LORIAUX/MINNE HUSQVARNA 61 2:38.533
49 CHI DAUTREMONT/COLLIN/MAZY/COLLIN YAMAHA 61 4:12.666
50 NAT STRUYVEN/PROWER/DELAITEMPS HUSQVARNA 60  20 T
51 CHI GUEUR/SIBILLE/MARIEVOET SHERCO 59  21 T
52 GEN BECKERS/TBER/MASSART TM 58  22 T
53 CHI LENAIN/LAMBERT/GILSOUL/FAYT YAMAHA 57  23 T
54 CHI PERSOONS/DUBOIS/DURAND/CARON KTM/YAMAHA 57 7:20.208
55 CHI CHILIADE/LAHAYE/PAUWELS/NAZE ASIAWING 56  24 T
56 CHI MAGIS/MAGIS/MASSART/HENQUIN KTM 56 1:26.023
57 CHI BORGNET/COLLIN/TACHAT/PINTONELLO YAMAHA 56 2:58.639
58 GEN REMOUCHAMPS/CLEMENT/LEBOUTTE/KINIF KTM 56 7:18.978
59 CHI TOUSSAINT/LAMBEAU/COLIGNON/BERGHMAN KTM 56 10:31.540
60 CHI LEMAITRE/SANDRI/MAGNIETTE/ROLAND HUSQVARNA/GAS GAS 55  25 T
61 CHI BERNY/GOBERT/PIRSON/PIRSON GAS 54  26 T
62 CHI SANGLIER/SANGLIER HUSQVARNA 54 0:20.062
63 CHI VAN DEN/VAN DEN/FOSTY/BIETLOT KTM 35  45 T

Vos commentaires

Plus d’enduro