Motocross

Cyril Genot : “Un GP devant sa famille, ses amis et ses supporters, ça donne des frissons !”

Cyril Genot : “Un GP devant sa famille, ses amis et ses supporters, ça donne des frissons !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cyril Genot revient sur des semaines extraordinaires pour le jeune pilote belge avec une superbe 7ème place conquise le week-end dernier à Lommel !

 

J’espère que tout le monde a passé un bon mois de juillet. J’ai beaucoup appris et j’ai énormément grandi. Le mois août n’aurait pas pu mieux commencer et vous savez sans doute déjà pourquoi !

Tensfeld, Allemagne

Pour la quatrième course du championnat de l’ADAC MX Masters, nous nous sommes rendus à Tensfeld. Pour moi, pas la première fois que je mettais les pieds sur ce circuit-là. J’avais vraiment hâte de rouler à Tensfeld car c’est un circuit qui me plaît énormément. Le samedi s’est super bien passé avec le meilleur temps chrono des deux groupes confondus. A part mes terribles départs, je ne peux pas me plaindre de mon dimanche. Je roulais bien et me suis bien battu pour récupérer autant de points que possible.

Je termine sixième en première manche et deuxième en deuxième manche. Je n’ai pas pu me battre pour la victoire, ce qui est très dommage car je sais que je possédais la vitesse. De me retrouver sur la deuxième marche du podium final était une consolation alors que j’aurais pu me battre pour la victoire. Je suis maintenant 4ème au championnat. Nous sommes très proches les uns les autres et tout peut encore basculer.

Loket

Pas de point, mais satisfait de mon roulage, voilà comment je décrirais brièvement mon week-end en République tchèque. C’est vraiment un circuit sur lequel on a besoin d’une bonne moto. Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que je roule sur une moto d’origine, ce qui en quelque sorte signifie que je manque de puissance. Après les essais libres du samedi, j’ai décidé de me concentrer sur moi-même et pas tellement sur la place, ce qui n’est pas facile du tout parce que c’est ce que les gens regardent le plus.

A LIRE EGALEMENT  Jago Geerts : "Un sentiment fabuleux !"

J’ai essayé d’améliorer mes temps et de travailler ma technique. La deuxième manche, j’ai également connu de la malchance. Il y avait un caillou coincé entre mon frein. Il m’a fallu un certain temps avant que je réussisse à enlever la pierre et donc un bon résultat n’était plus possible.

Home GP à Lommel

Quel week-end incroyable ! J’ai tellement savouré chaque instant. Je n’aurais pas pu rêver mieux. C’est clair qu’on attend toujours quelque chose de moi à Lommel. Cette année j’ai vraiment essayé de garder les pieds sur terre et de prendre le weekend comme il venait. Samedi, j’ai certainement déjà fait remarquer que j’avais la vitesse. Avec un 6ème temps dans les essaies chronos et une 9ème place dans la manche qualificative, j’ai impressionné beaucoup de personnes. Lors de la première manche, je dois admettre que le stress a joué. En tant que pilote ça donne des frissons de faire un Grand Prix devant sa famille, ses amis et ses fans sur un circuit qui te va bien. Je termine 11ième dans la première manche et 9ième dans la deuxième manche. Je termine 7ième dans le classement général. Je suis super fier de moi et très content d’avoir montré que j’ai la vitesse pour participer dans cette catégorie.

Vos commentaires

Plus de motocross