12 Heures de la Chinelle - Franchimont

Jérémie Fraselle bouclera seul le 40ème tour d’horloge des 12 Heures de la Chinelle

Jérémie Fraselle bouclera seul le 40ème tour d’horloge des 12 Heures de la Chinelle
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Une course d’équipe, les 12 Heures de la Chinelle ? Oui. Mais pour Jérémie Fraselle, il s’agira surtout de compter sur le soutien de son équipe depuis les stands. Cette bande de copains qui seront là ces 10 et 11 août à Franchimont pour l’aider à relever le défi fou qu’il s’est lancé : boucler seul au guidon de sa KTM le tour d’horloge de la 40ème édition des 12 Heures de la Chinelle ! Derrière la performance sportive, un but humanitaire : récolter des fonds au profit du Télévie.

Dans l’aventure, Jérémie a emmené avec lui ses amis passionnés par le tout-terrain dont son beau-frère Mikaël Despontin. A ses côtés durant toutes les étapes du projet, l’ancien multiple champion de Belgique d’enduro se tient prêt à couvrir toute défaillance de Jérémie ce week-end. Si les deux hommes se sont investis avec tant d’énergie dans ce projet, c’est qu’ils avaient de bonnes raisons de le faire.

“Nous voulons sensibiliser le monde de la moto au combat du Télévie contre la maladie”

“Nos pères respectifs ont tous les deux été touchés par la maladie. Mickaël a perdu son père l’an dernier et le mien se bat toujours aujourd’hui”, explique Jérémie. “Nous avons donc décidé de profiter de la 40ème édition de La Chinelle pour en faire quelque chose de spécial. Nous connaisons bien l’épreuve puisque ce sera en ce qui me concerne ma 16ème participation. Nous l’avons remportée ensemble en 2011. Aussi, nous avons voulu profiter de la visibilité que nous offrent les 12 Heures pour sensibiliser le monde de la moto et nos contacts respectifs au combat du Télévie contre la maladie.”

 

 

Et cela marche. L’objectif initial de 20 000 Euro a déjà été revu à la hausse. “Notre objectif initial était de récolter un chèque de 20 000€”, poursuit le Gesvois. “Mais nous y sommes déjà depuis plusieurs semaines grâce à nos sponsors et surtour un don très généreux de quelque 10 000 Euro de la Table Ronde d’Andenne. Alors, on met la barre encore un peu plus haut : on compte désormais pouvoir offrir un chèque de 30 000 Euro au Télévie.”

Pour atteindre cette jolie somme, Jérémie et Mikaël comptent aussi sur la générosité de tous leurs supporters et de la grande famille de la moto. “Chaque don compte !”, rappelle Jérémie, “le moindre Euro est important pour nous aider à atteindre notre objectif.”

Faites un don dès maintenant sur le compte du FNRS: BE44 0000 0001 4245 (Communication: Fraselle Jérémie – 2020 – 002)

 

Rester seul au guidon 12 heures durant ne s’improvise évidemment pas. Même lorsqu’on est un sportif entraîné comme Jérémie. “Cela fait neuf mois que j’ai entamé ma préparation physique en vue de La Chinelle”, confirme-t-il. “Je travaille autant que je peux et j’ai la chance d’être bien encadré. Je multiplie aussi les sorties à moto, notamment sur des épreuves d’enduro où j’ai repris une licence chez les Inters, et sur les épreuves d’endurance. Je suis également jogger, j’aime donc les efforts de longue haleine. Et c’est ce type d’effort que je voulais retrouver sur La Chinelle. Ces dernières années, avec l’arrivée sur l’épreuve de nombreux crossmen de haut niveau, l’endurance a sensiblement évolué vers un véritable sprint entrecoupés de passages rapides par les stands. On a un peu perdu l’esprit endurance.  D’où l’idée de rouler seul.”

 

 

“Ce qui est très motivant, c’est que beaucoup de gens autour de moi se sont rapidement montrés très motivés par le projet”, se réjouit Jérémie. “Il y a bien sûr les amis qui ont aidé à la préparation de l’épreuve et qui seront présents dans les stands ce week-end mais il y a aussi tous les partenaires qui ont effectué des dons, les médias qui ont relayé le projet, l’organisateur Eventsee qui a voulu contribuer au projet et qui nous a notamment réservé des dossards personnalisés afin que le public puisse facilement m’identifier.”

Si vous êtez à Franchimont ce week-end, suivez donc la KTM numéro 41 ! On espére quoi qu’il arrive la voir franchir la ligne d’arrivée de la 40ème Chinelle dimanche midi.

Plus d’infos : www.12hpoursauverlavie.be

Vos commentaires

Plus d’enduro