Enduropale du Touquet

Jeremy Van Horebeek : “Le jour le plus difficile de ma carrière”

Jeremy Van Horebeek : “Le jour le plus difficile de ma carrière”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Avec une deuxième place sous le drapeau à damiers, Jérémy Van Horebeek peut évidemment être satisfait de son deuxième Enduropale du Touquet. Dimanche, il est monté sur la deuxième marche du podium de la plus grande course de sable de la saison aux côtés du vainqueur Milko Potisek et du double champion de France de la spécialité, Nathan Watson. Une deuxième place qui pourrait sonner comme une victoire pour beaucoup, mais pas quand on s’appelle Jeremy Van Horebeek. Le pilote Honda SR Motoblouz a tout donné.

Malgré son immense expérience des grands événements, des épreuves les plus relevées des calendriers internationaux et sa maîtrise du sable, The Jerre n’hésite pas à dire que cette journée sur l’Enduropale a été “la plus difficile de sa carrière”. Voilà qui en dit long sur le niveau nécessaire pour s’imposer sur une telle course.

“Je roulais pour la victoire. Je n’ai donc pas obtenu ce que je voulais mais j’ai tout donné”, commente le pilote Honda. “Mon esprit et mon corps ont pu gérer cette journée, sans doute la plus difficile de ma carrière, mais la course m’a poussé dans mes derniers retranchements. Une deuxième place au Touquet, évidemment, ce n’est pas mauvais. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je ne suis pas déçu”, poursuit Van Horebeek.

“Je me suis battu pour la victoire pendant plus de 3 heures et c’était seulement ma deuxième course sur la plage du Touquet, je pense donc que nous devons être statisfait de ce que nous avons réussi. Je tiens à remercier tous les fans pour leur soutien et leur messages. Aussi, merci à mon équipe, à Honda et à chaque personne impliquée dans cette aventure. Mes excuses à tous les pilotes avec qui je suis entré en contact pendant la course… J’espère que vous avez apprécié le spectacle!” achève Jeremy.

Le Belge va maintenant se concentrer sur le motocross et se préparer au mieux pour le championnat du monde MXGP. La première des 20 épreuves au calendrier 2020 se disputera à Matterley Basin les 29 février et 1er mars. Van Horebeek y entamera sa deuxième saison sous l’auvent SR-Honda.

 

Vos commentaires

Plus de sable