Le département course du groupe KTM : 460 employés, dont 58 pilotes officiels

Le département course du groupe KTM : 460 employés, dont 58 pilotes officiels
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Quelle issue trouver à la crise sanitaire qui frappe actuellement le monde entier afin de limiter la casse sur le plan économique et social ? C’est sur cette question pour le moins épineuse que planchent depuis des semaines déjà experts de la santé, économistes et décideurs politiques à travers toute la planète. Avec sur leurs épaules la pression sans cesse grandissante de pans entiers du tissu économique mondial, pressés de retrouver un niveau d’activité qui puisse leur permettre d’assurer leur survie. Sur cet échiquier gigantesque, les sports mécaniques ne pèsent hélas pas lourd. Et pourtant, les investissements consentis dans le sport par un groupe comme KTM sont colossaux.


Relativement peu de personnes concernées, un poids économique restreint, une dimension très internationale, des montants de droits TV qui ne permettent vraisemblablement pas d’organiser à huit clos,… autant de facteurs qui laissent à penser que la reprise des championnats motocyclistes internationaux n’est pour demain. Des perspectives sombres qui mettent dans une situation compliquée les constructeurs qui investissent massivement dans le sport et qui s’inquiètent aujourd’hui du délai et des conditions dans lesquels ils vont pouvoir relancer la machine.

Chez KTM, la course, en tout-terrain comme sur la route, fait partie depuis toujours de l’ADN de la marque. Dans chaque discipline moto, des circuits de MotoGP aux pistes du Dakar en passant par les spéciales des plus grands enduros et les pistes du championnat MXGP, les pilotes de la marque autrichienne jouent les premiers rôles. Le département “Motorsport” du groupe KTM (qui inclut désormais les 3 marques KTM, Husqvarna et GasGas) emploie aini quelque 460 personnes basées dans 17 pays (Autriche, USA, Italie, Hollande, Espagne et Belgique principalement), dont 58 sont en fait les pilotes officiels (KTM: 28 pilotes, Husqvarna: 22 pilotes et GasGas: 8 pilotes).

A LIRE EGALEMENT  Courtney Duncan sacrée sportive de l'année en Nouvelle-Zélande

 

Bien entendu, ces chiffres n’incluent pas les différentes personnes travaillant pour les fournisseurs, les partenaires ou sous-traitants. Pour pouvoir reprendre la course, plusieurs équipes d’usine attendent désormais des pièces essentielles. En fermant des usines et/ou des frontières à travers le monde, la crise sanitaire a aussi brise de nombreuses chaînes d’approvisionnement qui devront elles aussi être rétablies pour espérer un retour à la normale. Par exemple, de nombreux fournisseurs sont situés dans le nord de l’Italie, une région gravement touchée par le coronavirus et dont l’économie est à l’arrêt presque complet depuis de longues semaines.

 

Le budget “route” est à peu près le même que celui du tout-terrain mais au total, le groupe de Stefan Pierer compte plus d’employés et de pilotes d’usine en off-road. Avec 185 employés chez KTM et 75 chez Husqvarna, ce sont 260 hommes et femmes qui font fonctionner le département course du groupe autrichien en motocross, enduro et rallyraid. Au total, le groupe KTM emploie plus de 3 200 personnes. Dans une récente interview à Speedweek, le directeur du département Motorsport chez KTM, Pit Beirer, a déclaré que les salaires des pilotes seront renégociés dès que les nouveaux calendriers seront publiés. Il s’agirait de réductions de salaire relativement faibles pour les mois d’avril, mai et juin.

Les employés du groupe KTM se contenteront quant à eux à 80% de leur salaire dans les prochains mois pour aider l’entreprise à surmonter cette période difficile.

Texte: Tom Jacobs

Vos commentaires

Plus de motocross

Plus d’enduro

  • Antoine Magain, du rêve à la réalité

    Antoine Magain, du rêve à la réalité

    Début 2016, Antoine nous faisait part de ses rêves qui étaient de participer au championnat du monde, mais aussi de devenir un jour pilote d’usine. Quatre ans après, à 24 …
  • EnduroGP : ouverture en France en septembre

    EnduroGP : ouverture en France en septembre

    Le promoteur du championnat du monde d’enduro vient de publier un nouveau calendrier 2020. Le championnat EnduroGP sera composé de 5 épreuves qui se disputeront sur les mois de septembre, …
  • Les Beta enduro 2021 arrivent : les rouges plus en forme que jamais !

    Les Beta enduro 2021 arrivent : les rouges plus en forme que jamais !

    Après deux mois sans compétition tout terrain, les Beta sont retour avec un nouveau millésime. La gamme RR 2021 du constructeur italien sera chez les concessionnaires de la marque dès …
  • Bottes Sidi Adventure 2 : un must !

    Bottes Sidi Adventure 2 : un must !

    La botte Adventure 2 proposée par Sidi est destinée au Trail et à l’offroad. Elle est résistante pour affronter les terrains difficiles grâce à ses semelles extérieures crantées pour un …