Motocross

Beta, le retour… près de 40 ans plus tard

Beta, le retour… près de 40 ans plus tard
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Ce week-end, la saison internationale de motocross s’ouvre en Sardaigne avec l’épreuve de Riola Sardo. Une épreuve du championnat d’Italie qui aura une saveur spéciale puisque le constructeur italien Beta y signera sa première sortie officielle en motocross… depuis 1983. En plus, avec un duo de pilotes franco-belge au guidon de la nouvelle machine d’usine puisque le jeune Jimmy Clochet a pour coéquipier Jeremy Van Horebeek.

L’épreuve de Riola Sardo sera une grande première pour la nouvelle équipe “Beta Factory”. Pour autant, la marque n’en est pas à ses premiers tours de roue en motocross. Non, de 1973 à 1983, la marque de Florence fondée en 1903, a déjà fait rouler des machines de cross, avant de prendre la décision de se concentrer sur l’enduro. Dès le mois de juin, les premières rumeurs annonçant le retour du constructeur italien en motocross courraient dans le paddock jusqu’à l’annonce officielle en fin de saison et l’entrée par la grande porte de la marque dans la discipline puisque ce sera directement en MXGP. Avec l’objectif pour Jeremy Van Horebeek, pilote privé sur le mondial MXGP ces deux dernière saisons, de maintenir son rang dans le top-10 de la catégorie reine du motocross mondial.

Ce dimanche, on verra pour la première fois en course la toute nouvelle Beta RX450 à laquelle Jeremy Van Horebeek a consacré pas mal de temps ces derniers mois en testing et mise au point. Une machine à laquelle les modèles enduro de la marque ont vraisemblablement légué pas mal d’éléments. Quant à la structure qui représentera officiellement Beta sur le mondial MXGP, il s’agit du team SDM Corse de Daniele Marchese. Une équipe expérimentée qui pourra faire bénéficier Beta de son expérience de la course au plus haut niveau.

Vos commentaires

Plus de motocross