Motocross

A quand une épreuve de motocross en Belgique ?

A quand une épreuve de motocross en Belgique ?
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Des nombreux secteurs attendent avec une impatience de moins en moins dissimulée l’assouplissement des mesures liées à la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. Parmi ces secteurs, celui du sport. Comme beaucoup d’autres, les organisateurs d’épreuves de motocross attendaient les décisions du dernier Comité de concertation qui s’est tenu en fin de semaine passée. Le motocross en Belgique est à l’arrêt depuis mars 2020. Pour combien de temps encore ?

Depuis mars 2020, très peu de choses ont été faites en motocross dans notre pays. En dehors des formations autorisées (et limitées), il n’y a eu que le triptyque MXGP à Lommel qui a dû en outre se passer de public. Malgré la volonté des fédérations de réorganiser des courses très rapidement, elles sont également liées aux règles nationales. Et ils ont reçu une mise à jour à l’issue du Comité de concertation qui s’est tenu cette semaine.

Pour le mois de mai, les événements extérieurs sont autorisés pour un maximum de 50 personnes. Il n’est donc pas difficile de comprendre qu’une compétition de motocross n’est pas possible avec cette règle. Des événements en plein air pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes pourront être organisés en juin. La condition est que 80% des personnes atteintes de maladies sous-jacentes aient été vaccinées et que moins de 500 lits dans les unités de soins intensifs soient occupés par des patients corona. Notre gouvernement s’attend à ce que toutes les personnes présentant un profil à risque puissent être vaccinées au mois de mai. Lors de ces événements, un masque buccal et le maintien des distances seront obligatoires.

A LIRE EGALEMENT  MXGP : une épreuve de plus en Turquie

L’année dernière également, il y a eu une période durant laquelle les événements ont été autorisés avec un maximum de 200 personnes. Personne n’a ensuite franchi le pas pour organiser un motocross. Avec 200 hommes sur une épreuve, vous ne pouvez pas y arriver financièrement. En pratique également, il n’est pas possible d’organiser une course avec une telle limitation. On voit mal qui se lancerait dans l’organisation d’un événement aussi coûteux en sachant à l’avance que ce sera un échec financier.

Y aura-t-il des possibilités d’organiser des compétitions en juillet? Le 11 mai, le Comité de concertation examinera à nouveau la stratégie de sortie du confinement. Ensuite, il devrait y avoir plus de clarté sur ce qui sera possible en juillet et en août. La crise du coronavirus est dans une phase où les perspectives sont plutôt bonnes en même temps que la situation dans les hôpitaux reste très tendue La population souhaite reprendre rapidement une vie normale, mais vous l’aviez déjà compris, cela se fera par petites étapes.

Courage, donc. Il nous faudra vraisemblablement encore un peu de patience avant de vibrer sur ou aux abords d’une piste de motocross belge…

Vos commentaires

Plus de motocross

Plus d’enduro