EnduroGP - Portugal

World Cup d’enduro : Jérémy Herinne entre par la grande porte

World Cup d’enduro : Jérémy Herinne entre par la grande porte
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le championnat du monde d’enduro, Jérémy Herinne en rêvait. Si ce n’est une apparition lors du GP de Belgique à Saint-Hubert en 2015 et deux participations aux Six Jours en 2015 et 2019, son expérience au plus haut niveau de l’enduro restait très limitée au moment d’entamer sa préparation pour cette saison. En ligne de mire pour le pilote Sherco : les places d’honneur sur la Coupe du monde d’enduro Open. Après 18 mois sans compétition, c’est mission accomplie pour Jérémy qui termine chaque journée sur le podium de sa catégorie le week-end dernier au Portugal.

“J’avais énormément travaillé à tous les niveaux en vue de préparer ce GP du Portugal”, explique le pilote Sherco Belgique. “Après être resté 18 mois sans disputer la moindre course et vu mon manque d’expériences internationales, il était difficile pour moi de savoir exactement où j’en étais. Je suis donc arrivé assez crispé sur l’épreuve vendredi soir. Cela s’est ressenti sur la piste, sans compter que le retard pris sur l’horaire initial nous a contraints de rouler pratiquement dans le noir.”

Après un vendredi soir encourageant malgré tout, les choses sérieuses débutaient samedi. Et la journée commençait plutôt bien pour le Belge. “J’ai entamé la journée par un 3ème temps dans la spéciale cross, suivi par un autre 3ème temps dans l’extrême”, confirme Jérémy. “Les choses se passaient un peu moins bien dans la longue enduro test de près de 12 minutes (4ème). Dans la dernière spéciale du 1e tour, la super spéciale, je réalisait cependant le 2ème temps, confortant ainsi ma 3ème place au classement général.” Un tempo que le pilote Sherco a pu tenir sur le reste de la journée, le menant tout droit vers son premier podium en World Cup !

“Le challenge est à présent d’augmenter mon niveau pour me battre pour la victoire !”

La journée du dimanche a été plus chahutée, notamment par la météo. Mais Jérémy a affiché une énorme confiance en lui et une détermination sans faille. Dans la première spéciale, malgré la pluie battante, il réalisait le 4ème temps à 4sec de son équipier Gordano Natale. Suite à cette grosse averse, la direction de course décidait de neutraliser la spéciale extrême pour des raisons de sécurité. Dans l’enduro test, il réalisait encore le 4ème temps à quelques dixièmes de Natale en ayant été un peu trop prudent.

A LIRE EGALEMENT  EnduroGP : le résumé vidéo de la seconde journée du GP de Suède

“C’est dans la super test, dernière spéciale du 1er tour, que je suis vraiment passé à l’offensive”, explique Herinne. “J’ai repris 12 secondes à Gordano et j’ai pu ainsi me hisser à la 3ème place du général. Le 2ème tour m’a ensuite permise de conforter ma place sur le podium. Les conditions étant meilleures, la direction avait rouvert l’extrême et elle m’a permis de me mettre à l’abri vis-à-vis de Gordano. Dans l’enduro test, j’ai ensuite réalisé le 2ème temps.”

Une belle manière de terminer cette seconde journée de course. Une journée au terme de laquelle il monte pour la seconde fois du week-end sur le podium de sa catégorie. Deux podiums en 2 jours, que demander de plus pour une entrée en matière ? “Le challenge est à présent d’augmenter encore mon niveau pour arriver à me battre pour la victoire !”, lance le pilote Sherco. “Merci à tous ceux qui me permettent d’être là où je suis aujourd’hui et en particulier à mon suiveur Cédric Clippe qui a effectué un boulot sensationnel ce week-end à mes côtés.”

Rendez-vous dès le week-end prochain pour la suite en Italie !

Vos commentaires

Plus d’enduro