Motocross

Cyril Genot : “Une formidable expérience !”

Cyril Genot : “Une formidable expérience !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cyril Genot a remplacé Jeremy Van Horebeek au pied levé le week-end passé sur le Motocross des Nations. Dans le sable de Mantova, le Limbourgeois ne s’est pas contenté de “faire du dépannage”, bien au contraire.

La saison 2021 a été riche en moments forts pour Cyril Genot. Le pilote Sarholz KTM a en effet remporté sa première épreuve ADAC MX Masters il y a quelques semaines, est resté en lice pour le titre allemand jusqu’à la finale du championnat et vient de signer une belle prestation sur le MX des Nations le week-end passé à Mantova. Il s’est qualifié 13e dans la classe MXGP le samedi avant de terminer 6ème dans la boue de la première manche le dimanche. Malheureusement, des ennuis mécaniques ne lui ont pas permis de rééditer son exploit dans la 3ème manche.

“Lorsque Johan Boonen m’a proposé de remplacer Jérémy van Horebeek, cétait une grande surprise ! Après la fin de la saison ADAC, j’étais encore en pleine recherche de mes prochains objectifs”, explique Genot. “Heureusement, le coup de téléphone est arrivé. Quand j’ai raccroché, j’avais encore exactement une semaine et demie pour me préparer pour les Nations !”

“L’ambiance autour de cet événement est formidable. Tout est spécial, y compris la conférence de presse et la présentation de l’équipe en amont. C’est merveilleux de pouvoir vivre tout cela. J’ai beaucoup aimé et défendre les couleurs belges sur un événement aussi important. J’étais très motivé !”, commente le pilote KTM. “La piste de Mantova n’est pas aussi sablonneuse qu’on ne le dit souvent. Le samedi, elle était plutôt dure. Le dimanche, c’était différent à cause de la pluie. À chaque séance, je me sentais de mieux en mieux sur la piste et cela m’a donné beaucoup de confiance.”

A LIRE EGALEMENT  Yamaha, Kawasaki, Suzuki : les géants japonais boudent le Salon de Bruxelles

“Après une bonne première manche, ma seconde manche s’est beaucoup moins bien déroulée”, analyse Genot. “J’ai fait une erreur regrettable en revenant dans le top 10, mon genou a heurté le levier d’embrayage et s’est brisé. Rouler dans cette boue sans levier d’embrayage n’était tout simplement pas possible. Bien sûr, la frustration est énorme car nous avions l’opportunité de monter sur le podium. Une chose sur laquelle personne n’aurait osé parier avant la course.”

“Au final, ce fut un week-end réussi pour moi, les problèmes mécaniques font partie du sport. Je tiens à remercier tous ceux qui ont rendu cela possible. Tout d’abord Johan Boonen pour m’avoir donné cette opportunité, tout le Team Belgium et mes partenaires Sarholz KTM, Benzim, Garage Piraux, Bihr, Scott Benelux, Chateau Antiémont, 6D Helmets, Pro Sports Alliance, FXR,…” conclut Genot.

Vos commentaires

Plus de motocross