Published On: 27 mai 2022

Il y a quelques jours, le team Standing Construct apprenait qu’il ne représenterait plus officiellement la marque Husqvarna en 2023. Une décision que le management du constructeur justifie par la crise économique que nous traversons actuellement. Une mauvaise surprise pour l’équipe belge managée par Tim Mathys.

Le team Standing Construct fait partie des équipes en vue depuis plusieurs années sur le championnat du monde MXGP. Cette saison, en tant que team officiel Husqvarna dans la catégorie reine du motocross mondial, elle joue les premiers rôles avec ses deux pilotes Brian Bogers et Pauls Jonass. Aussi, la décision aussi soudaine qu’inattendue de la part du management du constructeur autrichien passe-t-elle d’autant plus mal au sein de l’équipe belge.

Pauls Jonass roule depuis 11 ans pour le groupe autrichien.

« Evidemment, c’est une grande surprise, surtout après les résultats que nous avons obtenus sur les derniers GP », explique le propriétaire du team Tim Mathys à nos confrères de Gatedrop.com. « Nous avons beaucoup travaillé ces derniers temps pour nous positionner comme l’un des teams les plus forts du plateau MXGP, nous avons beaucoup travaillé au développement de la moto. Aussi, cette annonce soudaine est une véritable claque pour moi-même comme pour toute l’équipe. »

« On nous dit que l’on s’attend à une période difficile en matière de ventes de machines. »

Une claque pour le team comme pour les pilotes, Pauls Jonass et Brian Bogers, qui apprennent par la même occasion que leurs contrats ne seront quoi qu’il arrive par reconduits à la fin de la saison. « Pauls était sous contrat avec le groupe KTM depuis 11 ans », poursuit Mathys, « c’est très difficile pour lui aujourd’hui d’avoir à affronter cette annonce. Chez Husqvarna, on nous dit que l’on s’attend à une période difficile en matière de ventes de motos, raison pour laquelle les contrats ne seront pas prolongés. »

Si Tim Mathys ne peut pas encore à ce stade préciser de quoi le futur de son équipe sera fait, il se dit cependant confiant en ses possibilités de rebondir. Quoi qu’il en soit, cette décision brutale de la part de Husqvarna a de quoi inquiéter pour le futur du championnat MXGP en lui-même, tant on imagine, si la tendance se confirme, que d’autres teams pourraient être confrontés à des décisions similaires.

A lire également :   Gamme cross Kawasaki 2025 : prêtes à se battre !

 

A lire également :   Gamme cross Kawasaki 2025 : prêtes à se battre !