Supermoto

Laurent et Laura Princen : la passion de père en fille

Laurent et Laura Princen : la passion de père en fille
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Vous en conviendrez, les histoires de familles dans le monde de la moto sont courantes. On ne compte pas les pères et les fils qui ont l’habitude de rouler ensemble et partagent leur passion commune pour les deux roues. Mais un papa et sa fille partageant la même passion pour la moto et roulant ensemble, il faut avouer que c’est beaucoup plus rare. C’est pourtant ce que font Laurent Princen et sa fille Laura.

Laurent et Laura sont originaires de la région liégeoise et sont animés par la même passion, celle de la moto. Laurent a commencé la moto il y a plus de 20 ans. Passionné depuis tout petit, il a cependant dû attendre de pouvoir se débrouiller par ses propres moyens pour faire ses débuts. Il a roulé dans plusieurs fédérations avant de devoir mettre sa passion de côté un 17 avril 2011 après un lourd accident qu’il l’a contraint de rester sans rouler pendant 7 longues années.

Mais a force de travail et de patience, il finit par remonter sur une moto… juste avant d’être à nouveau frappé par le sort. Une longue maladie vient en effet contrecarrer ses ambitions. Aujourd’hui, tout cela est derrière lui et, après le motocross, Laurent s’est dirigé vers le Supermotard et l’année 2022 fut une année complète dans la discipline, année durant laquelle il a eu l’occasion de réaliser son rêve le plus cher : participer au Superbiker de Mettet.

A 45 ans maintenant, Laurent est toujours aussi fan de la moto mais il est avant tout désormais passionné par le fait de suivre l’évolution de sa fille.

Durant toute ces années passées sur les circuits, Laura a attendu ses 15 ans avant de pouvoir monter sur une moto. A l’entrainement d’abord avant de très vite commencer les compétitions du coté de la MCLB où une catégorie Women est inscrite au programme. Elle aussi a connu déjà quelques accidents dont un sérieux à Axel en 2020 qui l’a laissée sur le carreau plusieurs mois.

Ce qui n’a pas empêché ses parents de continuer à la soutenir. Essayant comme son papa le Supermotard, Laura est complètement tombée amoureuse de la discipline, qu’elle juge assez ressemblante au motocross mais avec des sensations complètement différente. Laura a maintenant 19 ans et regarde dans les rétroviseur de la vie. Après plusieurs blessures en motocross, le Supermotard semble être une solution pour continuer à assouvir sa passion de la moto tout en espérant moins se blesser. Une solution qui convient mieux à la famille étant donné que Laura suit en parallèle des études et que les course de Supermotard sont plus occasionnelles que celles de motocross. Laura a également pour objectif en 2023 de participer en plus des courses de Supermotard et de quelques motocross aux Superbiker de Mettet avec son papa.

Père et fille continuent ainsi leur petit bonhomme de chemin dans le monde amateur de la moto et quoi qu’il en soit le principal est pour eux de prendre toujours du plaisir au guidon de leur machine et de garder cette complicité si cher à leurs yeux.

Texte & photos : Nico Martin

Vos commentaires