Published On: 3 octobre 2023

La 51ème Coupe de l’Avenir s’est disputée ce week-end sur le circuit de Baisieux. Rober Gielis, le manager de l’équipe belge sur l’événement, dresse le bilan.

Le mercredi 27 septembre, les coureurs sélectionnés pour la Coupe de l’Avenir 2023 étaient présents au stage final sur le circuit d’Avesnes-sur-Helpe (nord de la France), dirigé par notre coach fédéral Yves Devlaminck. En dernière minute, nous avons été obligé de remplacer Ian Ampoorter, suite à une blessure subie lors de la dernière épreuve EMX125cc à Matterley Basin (GB). Harry Seel a pris donc sa place et était déjà présent le jour du stage.

La plupart des coureurs sont arrivés à Baisieux vendredi soir. L’inspection technique a eu lieu samedi matin. Le circuit était complètement sec, contrairement à l’année dernière.

Samedi, les essais libres et les essais qualificatifs se sont achevés. En 65cc et dans la classe Open, nous pouvions certainement avoir des ambitions de podium. En 85cc, on savait que ce serait difficile. Les pilotes de 85cc portaient des plaques rouges avec les numéros 1, 2 et 3 parce qu’ils étaient les vainqueurs de la Coupe la saison dernière. Peut-être que cela a mis un peu plus de pression sur leurs épaules ?

En raison de la sécheresse, il y avait encore pas mal de poussière sur la piste à la fin du samedi. L’organisateur s’était engagé à y remédier pour le dimanche, ce qui a été fait. Le dimanche, la piste a été arrosée afin de limiter les nuisances dues à la poussière.

Open

Dans la classe Open, les Belges ont défendu les couleurs nationales avec brio. Wesly Dieudonné a obtenu une 2ème, une 5ème et une 4ème place, manquant de peu le podium. Il termine 4e en individuel, juste devant son coéquipier Pako Destercq (3-7-5). Harry Seel, qui avait la tâche ingrate de piloter les 125cc, entre les 250cc et les 450cc, a bien tiré son épingle du jeu avec une 17ème place comme meilleur résultat. Au classement final, il a terminé 22ème (4ème 125cc) en étant l’un des plus jeunes pilotes du peloton.
Au classement par pays, nous avons obtenu la 2e place à 3 petits points de la Suède qui s’est imposée. La Grande-Bretagne se classe 3ème devant la France.

85cc

En 85cc, Lukas Spigeleer a été le meilleur Belge avec une 11ème place au classement final. Vince Van Hoof a pris la 24e place du classement final, juste devant Tom Dolfini (25e). La Belgique a terminé 8ème au classement par pays où la France s’est imposée, devant la Finlande et la Grande-Bretagne.

A lire également :   Vidéo MXGP : avec Liam Everts sur le GP de Maggiora

65cc

A lire également :   Vidéo MXGP : avec Liam Everts sur le GP de Maggiora

Les pilotes 65cc se sont battus pour la première place du podium jusqu’à la dernière minute. Une petite erreur dans le dernier tour a permis à la Grande-Bretagne de s’imposer, devant la France et la Belgique à 1 point du vainqueur. Il y a donc eu une petite déception au début pour la victoire manquée. Après quelques minutes, la déception a disparu et la fierté était toujours présente chez nos plus jeunes coureurs. Ils avaient montré qu’ils étaient les meilleurs après tout !

En individuel, Zani Van Oirbeek a terminé 4ème et Matto Vertonghen 8ème. Timéo Möhring, qui avait terminé 2ème de la première manche, a été victime d’une chute au départ. De la dernière position, il était déjà passé à la 6ème lorsqu’une nouvelle chute l’a ramené en queue de peloton.

Dans le trophée Joël Robert (classement établi sur base de tous les résultats toutes catégories confondues), la Belgique a terminé à une belle troisième place.

Conclusions

A l’issue de l’épreuve, nous avons encore vu des visages satisfaits parmi les coureurs et leur entourage. Ici et là, certains auraient pu espérer plus, mais c’est la dure loi du sport. Des événements comme la Coupe de l’Avenir ont donc pour but d’apprendre, d’acquérir de l’expérience. C’est aussi une épreuve d’équipe, que les pilotes de motocross, habitués à rouler en individuel, doivent parfois encore apprendre.

Après la cérémonie du podium, tout le monde est rentré chez soi en bonne santé mais fatigué.

Et n’oubliez pas de soutenir d’abord Jago, Liam et Lucas le week-end prochain pour défendre les couleurs belges à Ernée au MX des Nations. Tous les trois ont déjà fait partie de la sélection pour la Coupe de l’Avenir une ou plusieurs fois par le passé. Alors… continuez à rêver les garçons, dans quelques années vous roulerez peut-être aussi sur le MXoN.

Merci à toutes les personnes impliquées dans le team Belgium : coureurs, parents, mécaniciens, sponsors, staff, coach, représentant, photographe…

Robert Gielis, Team manager