Motocross

Mathis Valin : « Le travail porte ses fruits »

Mathis Valin : « Le travail porte ses fruits »
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Mathis Valin a signé le week-end dernier une entrée remarquée sur le championnat d’Europe EMX250. Troisième dans la première manche samedi, il remportait la victoire dans la seconde le lendemain et montait ainsi sur la deuxième marche du podium du round espagnol. 

Le pilote Kawasaki Bud Racing a déjà montré son potentiel dans la première manche du samedi après-midi en partant de la sixième place dans le premier tour pour terminer troisième, à moins de quatre secondes du vainqueur. Et ce n’était que le début… S’élançant en deuxième position le dimanche matin, il a pris la tête de la course dès le premier tour et a contrôlé la course jusqu’à l’arrivée dans des conditions de piste difficiles avec des ornières profondes et collantes suite à l’arrosage intensif de la nuit.

Se détachant rapidement du peloton, il a fait preuve d’une grande maturité pour porter son avance à sept secondes à la mi-course, et l’a conservée jusqu’au drapeau à damier. La victoire en manche semblait être la clé de la victoire au général alors qu’il entamait le dernier tour. Hélas, son rival dans la course à la victoire Valerio Lata s’est vu offrir une position à trois virages de l’arrivée, inversant ainsi le classement général. Mais avec la deuxième place au classement général et une victoire de manche, le pilote Kawasaki peut envisager avec confiance la prochaine manche de la série EMX250 en Italie les 13 et 14 avril.

« Incroyable ! Hier déjà, j’avais de bonnes sensations ; la piste a beaucoup changé au cours de la journée, mais ce n’était pas un problème car je me sentais très à l’aise sur la moto », a confié le pilote français dimanche soir.  » Aujourd’hui, j’ai pris un autre bon départ ; j’ai pris la tête lorsque van Erp a chuté et j’ai pu creuser un écart qui m’a permis de contrôler la course. J’ai toujours aimé rouler dans la boue, mais gagner une manche lors de ma deuxième course sur la 250, c’est incroyable ! Je suis resté calme jusqu’au drapeau à damier, j’ai juste perdu la plaque rouge parce que Lata a gagné une position dans le dernier tour, mais quoi qu’il en soit, c’est génial d’être sur le podium. Nous avons passé un bon hiver avec l’équipe et le travail acharné porte ses fruits, c’est génial de leur offrir ce podium et je suis fier de cette première victoire en manche ! »

A LIRE EGALEMENT  Thibault Benistant : "Je veux monter sur le podium !"

 

Vos commentaires