Enduro mondial – France | Johnny Aubert contrôle…

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La 6ème des 8 manches du Maxxis WEC 2008 se déroulait ce week-end dans la poussière d’Uzerche, en France. Devant leur public, les pilotes français ont à nouveau signé de bons résultats. Avec 2 seconde places en E2, Johnny Aubert fait un pas de plus vers un premier titre mondial, tandis que c’est son compatriote Michaël Pichon qui s’impose le premier jour.
En E3, Sébastien Guillaume et Christophe Namotin se sont partagé les victoires, tandis que l’Espagnol Ivan Cervantes dominait les 2 journées en E1. Dans cette catégorie, on notera l’excellent comportement de notre compatriote Kevin Gauniaux, 13ème le dimanche.

Le double champion du monde de motocross Michaël Pichon avait annoncé que le GP d’Uzerche serait sa seule apparition de la saison dans le Maxxis WEC. Mais le Français a tenu à marquer le week-end de son empreinte en remportant de justesse la première journée en E2 devant son compatriote Johnny Aubert et le Finlandais Juha Salminen.
“C’était aujourd’hui ou jamais car, physiquement, je ne peux pas suivre sur 2 jours de course”, déclarait Pichon le samedi soir.

Il est vrai que le lendemain, le pilote KTM n’a pas été en mesure de rééditer son exploit et a dà» laisser Aubert et Salminen s’expliquer seuls. Le pilote Yamaha, qui pense de plus en plus sérieusement à un premier titre mondial, n’a pas pris de risques inutiles et se contente de terminer à près de 55 secondes de son rival.
Déjà 4ème le samedi, c’est Antoine Méo qui profite cette fois de l’abandon de Pichon (épuisé) juste avant les 3 dernières spéciales pour monter sur la 3ème marche du podium.


Premiers points mondiaux pour Kevin Gauniaux en Enduro 1!

En Enduro 1, Ivan Cervantes remporte les 2 journées devant Mika Ahola et conforte ainsi son avantage au championnat sur le Finlandais, qui s’élève désormais à 9 points.
Mais en E1, on a surtout suvi avec attention l’évolution de notre compatriote Kevin Gauniaux, venu en France pour s’essayer en WEC. Mal à l’aise le samedi, le Verviétois préférait renoncer à mi-journée afin de se concentrer sur la course du lendemain. Un choix judicieux pour le pilote KTM puisqu’il rentrait ainsi à 4 reprises parmi les 10 premiers au terme des 12 spéciales du jour pour se classer finalement à une encourageante 13ème place. Et empocher par la même occasion ses premiers points mondiaux!

Comme la semaine précédente, les Français Christophe Nambotin et Sébastien Guillaume sont les hommes en forme dans la catégorie E3. Le samedi, Nambotin l’emporte pour moins de 4 secondes grà¢ce à une chute de Guillaume dans l’Extrême Test, alors que Merriman complète le podium devant Samuli Aro, le leader du championnat, toujours handicapé par un doigt fragile.

Le lendemain, Guillaume ne commettait plus d’erreur. Il prenait un petit avantage dès les premières spéciales et se contentait ensuite de le gérer pour s’imposer devant Tarkkala et Merriman. Quant à Christophe Nambotin, il a effectué une belle remontée (en remportant notamment 3 spéciales) après avoir chuté en début de journée mais a ensuite tout perdu à cause d’un cà¢ble à gaz décroché dans l’avant-dernière spéciale…

Prochaine épreuve du Maxxis WEC : les 27 et 28 septembre en Italie.

Texte: O. Evrard | Photos: J. Edmunds & ABC Communication


Résultats

Enduro 1

Samedi

1 Ivan Cervantes KTM ESP 50’28.470
2 Mika Ahola Honda FIN 0’20.950
3 Marc Germain Yamaha FRA 0’28.110
4 Cristobal Guerrero Yamaha ESP 0’47.700
5 Simone Albergoni Yamaha ITA 1’43.920

Dimanche

1 Ivan Cervantes KTM ESP 59’48.640
2 Mika Ahola Honda FIN 0’51.620
3 Cristobal Guerrero Yamaha ESP 1’2.660
4 Marc Germain Yamaha FRA 1’4.690
5 Simone Albergoni Yamaha ITA 1’52.090

13 Kevin Gauniaux KTM BEL 4’46.600

Classement provisoire E1

1.Ivan Cervantes KTM ESP 284
2.Mika Ahola Honda FIN 275
3.Simone Albergoni Yamaha ITA2 37
4.Marc GermainYamaha FRA 198
5.Cristobal Guerrero Yamaha ESP 185

Enduro 2

Samedi

1 Mickael Pichon KTM FRA 50’2.440
2 Johnny Aubert Yamaha FRA 0’5.530
3 Juha Salminen KTM FIN 0’25.840
4 Antoine Meo Husqvarna FRA1’51.820
5 Rodrig Thain TM FRA 2’2.480

Dimanche

1 Juha Salminen KTM FIN 58’55.720
2 Johnny Aubert Yamaha FRA 0’54.970
3 Antoine Meo Husqvarna FRA 2’47.630
4 Rodrig Thain TM FRA 2’51.990
5 Simo Kirssi BMW FIN 3’15.470

Classement provisoire E2

1.Johnny Aubert Yamaha FRA 272
2.Juha Salminen KTM FIN 256
3.Alessandro Belometti KTM ITA 185
4.Joakim Ljunggren Husaberg SWE 165
5.Rodrig Thain TM FRA 160

Enduro 3

Samedi

1. Christophe Nambotin, France, Gas Gas
2. Sebastien Guillaume, France, Husqvarna
3. Stefan Merriman, Australia, Aprilia
4. Samuli Aro, Finland, KTM
5. Marko Tarkkala, Finland, KTM

Dimanche

1. Sebastien Guillaume, France, Husqvarna
2. Marko Tarkkala, Finland, KTM
3. Stefan Merriman, Australia, Aprilia
4. Markus Kehr, Germany, KTM
5. Xavier Galindo, Spain, KTM
6. Samuli Aro, Finland, KTM

Classement provisoire E3

1. Samuli Aro, Finland, KTM 255
2. Marko Tarkkala, Finland, KTM 243
3. Sebastien Guillaume, France, 232
4. Christophe Nambotin, France, 228
5. Markus Kehr, Germany, KTM, 180

Vos commentaires

Plus d’enduro

  • Vidéo : interview Erik Willems

    Vidéo : interview Erik Willems

    Yves Utens interroge Erik Willems au terme d’une manche de championnat de Belgique d’enduro à Dinant durant laquelle le pilote Husqvarna a été le seul à pouvoir maintenir Antoine Magain …
  • Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    Antoine Magain : “Je ne suis pas encore à 100%”

    De retour de blessure, Antoine Magain vient de remporter les deux dernières épreuves disputées dans le cadre du championnat de Belgique, à Verdun puis à Dinant. L’officiel Sherco n’est pas …
  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …