European Quad Trophy – Bastogne | Le grand rendez-vous du quad à Bastogne

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est sur un circuit quelque peu boueux et glissant que se sont déroulées les 6 heures de l’European Quad Trophy et les 2 h 30 de la Nuts Cup pour les pilotes moins chevronnés qui pouvaient disposer de deux quads contrairement à l’autre endurance de 2 fois 3 heures pour laquelle une seule mécanique était autorisée. Au départ de l’épreuve européenne, des équipes anglaises, hollandaises, françaises, belges, une équipe allemande et aussi, en invités, deux pilotes de la République Tchèque. Outre ces deux épreuves, les organisateurs avaient aussi prévu sur un autre circuit des courses pour les jeunes 80 cc et les mobs qui n’ont pourtant pas reçu beaucoup d’inscriptions.

La course réservée à la Nuts Cup se disputait en deux manches: 1 h 30 le samedi et 1 heure le dimanche et était surtout réservée aux pilotes amateurs. La première manche est remportée par l’équipe locale composée d’Olivier Potier et de Fabian Leroy alors que la seconde est attribuée à Laurent Pierre et Ayrton Royen. Terminant les 2 manches dans le second fauteuil, l’équipe J Naujoks et R. Durre s’adjuge finalement le classement général.

Principaux résultats

1. J. Naujoks – R. Durre, 2+2; 2. O. Potier – F. Leroy (Bastogne), 1+3; 3. L. Pierre – A. Royen, 3+1.

European Quad Trophy

65 partants pour cette épreuve se déroulant en deux manches de 3 heures mais avec un seul quad pouvant être piloté par 2 ou 3 quadeurs. Dès le start de la 1e manche, l’équipe française A. Cheurlin et J. Marin réussit parfaitement son envolée et elle conserve cet avantage durant 6 tours avant de passer le relais à ses équipiers J. Janin et J-M. Blondeau qui vont batailler ferme en tête du peloton.

Au 30° tour, l’équipe de L. Peschon et de S. Afflard s’installe au commandement durant 3 tours puis elle est remplacée par T Hieff et M. Bolland. S’élançant en 12e position, G. Meertens, un des favoris des débats, remonte rapidement en 2e position mais il est victime d’un accrochage et, souffrant d’une entorse, il passe le relais à M Ternijnck qui repart en 20e position, battant même le record du tour (67km/h de moyenne!). Ce pilote effectue une superbe remontée et reprend la première place à L Peschon et S Afflard après 1 h 40 de course.

Malheureusement, seul aux commandes, et avec la fatigue qui se fait sentir, Meertens; malgré la souffrance; va essayer de le relayer mais il ne pourra tenir longtemps et l’équipe se classe finalement en 19e position. La victoire revient à Ph Vanpevenaeyge et J. Mickels qui a dépassé le tandem Hieff-Bolland à deux tours de la fin.

R Peschon et S. Bruno sont les plus rapides au départ de la seconde manche mais, dès le 3e tour, ils s’inclinent devant L Peschon et Ch. Mohring qui doivent aussi baisser pavillon devant Ternijnck. Suite à la blessure de son équipier, ce concurrent effectue seul cette seconde manche et il va longtemps occuper le premier siège. Cependant, en fin de course, il va fléchir et sera contraint à l’abandon. La dernière heure est dominée par le duo Hieff-Bolland, qui termine finalement avec un tour d’avance sur l’équipe locale J. Leroy – M. Doppagne qui a profité de la panne de l’équipe Peschon-Afflard à deux tours de la fin pour lui ravir la seconde place.

Principaux résultats

1. Hieff-Bolland (B) 4+1; 2. Leroy-Doppagne (Nuts Quad Team), 7+2; 3.Allard-Coquelle (Fr), 2+7; 4. Debouck – Mohring (B/F), 8+3; 5. Winchun-Druet (Fr), 6+5.

Texte et photos: M. Gourmet

Vos commentaires

Plus d’actu

  • Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    Antoine Magain devant Erik Willems à Dinant

    L’avant-dernière épreuve du championnat de Belgique d’enduro se disputait ce dimanche à Dinant. Un parcours plus court que d’habitude, deux spéciales par tour seulement au lieux de 3 les années …
  • Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Daymond Martens chez Honda Wonderbike

    Après la saison cross passée au guidon d’une Kawasaki, Daymond Martens change de couleur pour la saison de sable. C’est en effet au guidon d’une Honda du team Dafy Michelin …
  • Tim Gajser : “Dans la course au titre MXGP, chaque point compte”

    Tim Gajser : “Dans la course au titre MXGP, chaque point compte”

    Arrivé à Riola Sardo en tête du classement provisoire avec 28 points d’avance sur Febvre, Tim Gajser en repart à la seconde place, un petit point derrière le double vainqueur …
  • MXGP : le résumé vidéo du GP de Riola Sardo

    MXGP : le résumé vidéo du GP de Riola Sardo

    Revivez en images les meilleurs moments du 10ème round de la saison MXGP disputé ce dimanche dans le sable de Riola Sardo, en Italie.