Motocross MXGP – Nelspruit | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

On ne comptait que 39 pilotes européens présents lors de ce GP tandis que 25 pilotes sud-africains roulaient avec des ‘wild cards’. En MX1, Jonathan Barragan a une fois plus été à la fête en remportant le GP grà¢ce à ses troisième et première places. Max Nagl termine sur la seconde marche du podium (quatrième et second) tandis que Steve Ramon (premier et huitième) doit se contenter de la troisième marche de ce même podium. Nos autres compatriotes ont chacun engrangé des points pour le Championnat du Monde (De Dijcker – 8ème, Manuel Priem – 10ème, Clément Desalle – 14ème). Au classement provisoire, Steve Ramon ne remonte que d’un petit point par rapport au leader actuel, David Philippaerts, qui compte donc toujours 11 points d’avance sur Ramon tandis que Joshua Coppins, actuel troisième, compte 23 points de retard. De Dijcker, quatrième quant à lui, accuse un retard de 43 points. Clément Desalle et Manuel Priemm sont classés respectivement 11ème et 12ème.

En MX2, c’est à nouveau KTM qui réalise la bonne opération avec les première et seconde places de Tommy Searle (premier et second) et de Tyla Rattray (troisième et second). Le Français Nicolas Aubin occupe la troisième marche sur le podium grà¢ce à ses seconde et cinquième places. Notre meilleur compatriote est Jeremy Van Horebeek qui s’est classé septième tandis que Jà¶el Roelants ne marque aucun point. Au classement provisoire du Championnat du Monde, Tyla Rattray, qui roulait chez lui, réalise certainement la bonne affaire du jour puisqu’il compte maintenant 21 points de plus que son co-équipier Tommy Searle qui en a profité pour dépasser Antonio Cairoli (blessé au genou). Pour ce dernier, on sait aujourd’hui que la saison est définitivement terminée… Notre compatriote Jeremy Van Horebeek est à la huitième place du provisoire. Il cherchera sans doute à améliorer son classement dans le sable de Lommel.


MX1

– JONATHAN BARRAGAN s’est offert un beau cadeau d’anniversaire avec un jour de retard (il fêtait son anniversaire le samedi, NDLR): “Cette victoire me fait évidemment plaisir. Le circuit était rapide et il y avait quelques bonnes trajectoires. J’avais déjà de bonnes sensations hier et je savais que j’étais rapide. J’espère pouvoir confirmer à Lommel.”

– MAX NAGL: “Cette place sur le poium me satisfait pleinement. J’ai réalisé le holeshot dans les deux manches mais, en seconde manche, le soleil couchant empêchait de bien voir. Je vais maintenant préparer le GP de Belgique en m’entraînant dans le sable.”

– STEVE RAMON: “En manche d’ouverture, j’ai réalisé un bon départ. Je ne suis pas sorti super bien de la grille mais j’ai pu prendre court dans le premier virage et je me suis retrouvé deuxième. Au début, Nagl était très rapide mais je savais que la manche était encore longue et j’ai décidé d’attendre avant de l’attaquer. J’ai tout de suite trouvé les bonnes trajectoires et mon pilotage était bon. Au bout d’un moment, je me suis aperçu que Philippaerts se rapprochait et j’ai décidé de mettre la pression sur Nagl qui a alors commis une petite erreur. Je l’ai passé et j’ai pu contrôler la course jusqu’à l’arrivée. Je dois reconnaître que cette victoire m’a fait plaisir. Entre les deux manches, je me suis senti mal. Je ressentais un poids sur l’estomac. Je savais dès lors que ce serait plus difficile en seconde manche. C’est ce qui est arrivé. J’étais mal et cela s’est répercuté sur mon pilotage. Ce fut une mauvaise manche et c’est vraiment dommage que je n’aie pas pu faire mieux que huitième. Ici, j’aurais vraiment pu rouler pour la victoire.”

– KEN DE DIJCKER: “Ce n’était pas vraiment bon en première manche. D’une manière générale, mon pilotage n’était pas bon et je n’arrivais pas à choisir les bonnes trajectoires. Compte tenu des circonstances, une cinquième place en première manche n’était pas une mauvaise affaire même si cela ne correspondait pas à ce que j’avais espéré. Ce fut à peu près le même scénario en seconde manche et j’ai eu du mal à remonter à partir de ma neuvième place au départ. Le soleil rasant rendait hasardeux le repérage des trajectoires et il était dès lors difficile de ne pas commettre de fautes. La chaleur rendait également la course pénible sur le plan physique. Bref, je ne suis pas content de ma performance et j’espère que cela ira mieux à Lommel.”`

– DAVID PHILIPPAERTS: “J’ai peut-être manqué le podium d’un petit point mais je trouve que les choses ne sont pas si mauvaises que cela. Ma première manche était excellente et, après quelques petits ennuis physiques, ma condition est à nouveau excellente. En seconde manche, j’étais un peu fatigué et je n’arrivais pas à distinguer correctement les trajectoires à cause du soleil rasant. Après vingt minutes, je suis parvenu à remonter et j’ai dépassé McKenzie mais dépasser tous les pilotes attardés n’était pas évident. Je voulais absolument éviter de tomber, surtout après avoir dépassé Ramon. Je pense que je peux arriver en pleine forme à Lommel. Tous les GP sont importants dans ce Championnat du Monde et ce qui compte pour moi est de terminer chaque course devant Ramon.”

– JOSHUA COPPINS: “Cela fait la troisième fois consécutivement que je prends un mauvais départ en première manche. Je savais que j’avais la vitesse mais j’ai trop perdu de points à cause de ces départs manqués dans ces trois manches. En seconde manche, je suis parti relativement prudemment, j’ai pris le premier virage normalement et j’ai décidé ensuite de rouler ma propre course. Arrivé dans le top-dix, je me suis mis à remonter. Ce n’est pas ma manière d’envisager la course car tu préfères commencer en réalisant le holeshot. Le parcours était difficile mais c’était le cas pour tous les pilotes. Il y avait des parties du circuit qui me plaisaient mais il y en avait aussi d’autres que je n’aimais pas du tout. Je suis content de ma seconde manche. Si mes départs continuent à être bons, je peux revenir dans le parcours pour le titre mondial.”

– MANUEL PRIEM: “Ces derniers temps, on n’a pas arrêté de faire des tests afin de trouver les bons réglages pour la moto. Les choses vont nettement mieux maintenant. La moto est pratiquement parfaite. Hier, j’ai terminé huitième aux qualifications. En première manche, après un bon départ dans le top-dix, j’ai commis une petite erreur et je me suis retrouvé treizième. Je suis alors parvenu à remonter progressivement. Je n’étais pas content de mon pilotage car je voyais les pilotes loin devant moi. En fin de manche, je suis toutefois parvenu à suivre Coppins. Ce n’était donc pas une si mauvaise manche. Mon départ a été meilleur en seconde manche et je me suis retrouvé cinquième. C’est alors que De Dijcker a commis une erreur derrière moi. En arrivant trop vite dans un virage, il a percuté ma roue arrière et m’a fait tomber. Je suis reparti bon dernier et j’ai alors roulé une de mes meilleures courses de la saison. J’allais tellement vite que je passais les coureurs où je voulais. Je me suis vraiment fait plaisir et, en plus, je suis arrivé neuvième.”

– SEB POURCEL: “Cela n’a pas été le week-end auquel je m’attendais. Coppins et moi, après le départ de la première manche, nous avons eu un accrochage avec un groupe de pilotes locaux. Je suis parvenu à remonter à la huitième place mais je me suis alors senti fatigué et je n’arrivais plus à garder le rythme pour aller me battre avec MacKenzie, Leok et De Dijcker en vue de l’obtention de la cinquième place. En seconde manche, je me trouvais dans le top-dix au départ et j’ai pu rouler le premier tour suffisamment rapidement que pour me retrouver en quatrième position. A mi-course, j’ai dépassé MacKenzie et j’ai ensuite essayé de dépasser Nagl. Ce dernier a commis une erreur et a failli m’embarquer avec lui dans la mesure où je me trouvais juste derrière lui à ce moment. Après la première manche, j’étais vraiment épuisé. La chaleur a joué un rôle important. C’est la première fois cette saison qu’il faisait vraiment beau.”

MX2

– TOMMY SEARLE: “Je me suis senti bien tout le week-end et je suis vraiment heureux de cette victoire. En première manche, j’ai pris un bon départ mais j’ai viré beaucoup trop large dans le premier virage. Malgré cela, je suis arrivé à gagner avec une avance de onze secondes. En seconde manche, mon départ fut un peu moins bon et je n’arrivais pas à retrouver mon rythme d’avant. Ce résultat est important pour la suite du championnat.”

– TYLA RATTRAY: “Cela n’a pas été si mal, aujourd’hui. J’ai cependant commis rapidement une erreur et je suis tombé. En seconde manche, j’ai réalisé le holeshot et j’ai dominé la course du début à la fin.”

– NICOLAS AUBIN: “Je suis content de ma place sur le podium. Dommage que j’aie dà» attendre dix GP pur accéder au podium. J’ai eu du mal à me mettre à niveau mais j’ai eu le temps de réfléchir à tout cela au cours des deux semaines écoulées et, ce week-end, je me sentais déjà beaucoup mieux sur la moto. Le circuit était excellent et je me suis bien amusé. En première manche, j’ai réalisé un excellent départ et j’ai essayé de pousser mais Tyla et Tommy sont intouchables pour le moment. Je n’ai pas encore eu beaucoup l’occasion de mener une course cette saison de sorte que je ne peux pas longtemps garder le rythme. Mes résultats sont encourageants par rapport aux GP précédents. Espérons que c’est un nouveau départ qui s’annonce pour moi et que je pourrai confirmer à Lommel. J’aime rouler dans le sable et cela me plairait de me retrouver dans le top-cinq avant d’aller à Loket.”

– ANTONIO CAIROLI: “Ma déception est énorme! Hier, j’avais bien roulé et ma vitesse était bonne. En fait, je suis mal parti en première manche et j’ai essayé de dépasser quelques pilotes. Ce ne fut pas facile au début car la piste était glissante, suite à l’arrosage du circuit. Tyla et Tommy se trouvaient devant et je savais donc que je devais faire vite. J’ai voulu dépasser Guarneri mais il est allé trop large et il a coupé ma trajectoire. Ma moto s’est bloquée dans l’ornière et j’ai sorti le pied. J’ai senti alors que quelque chose se déplaçait dans mon genou. J’avais tellement mal que j’ai dà» m’arrêter. Le médecin a fait un boulot splendide entre les deux manches pour stabiliser le genou de sorte que j’ai pu participer à la seconde manche. La douleur était stabilisée et j’ai pu prendre un bon départ. Cependant, comme je connaissais mal le circuit, j’ai mal pris plusieurs sauts et je me suis à nouveau blessé au genou. Les douleurs sont alors réapparues. Tommy a pu me dépasser mais je suis parvenu à le suivre jusqu’au moment où je suis retombé trop loin sur un saut. La douleur est alors devenue trop violente. Je devrais passer sur le billard cette semaine et j’espère pouvoir rouler à Lommel. En effet, le médecin pense que les ligaments sont intacts, peut-être simplement froissés, mais il craint que le ménisque ne soit fracturé. J’espère pouvoir remonter sur la moto une semaine après l’opération. Le Championnat du Monde ne s’annonce pas brillant en ce qui me concerne. En effet, Tommy et Tyla ont travaillé dur pour pouvoir conquérir le titre. Je me battrai pour la victoire dès mon retour et le plus tôt sera le mieux.”

Vos commentaires

Plus de motocross