MXDN 2008 – Donington Park | L’album photos du MXDN

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer
Vendredi début d’après-midi, les choses sérieuses débutent enfin. Pendant que le paddock prend vie et que les mécaniciens passent les motos au contrôle technique, les principales équipes sont présentées à la presse.Les USA ont bien sà»r emmené avec eux le fameux trophée Chamberlain, avec lequel ils comptent bien rentrer au pays…
Samedi matin, les premiers essais libres confirment les pronostiques: les Américains sont les plus rapides et semblent imbattables à la régulière…La France, avec Aubin, Boissière et Pourcel paraît la mieux armée des nations européennes.
Des pits sur 2 niveaux à Donington, comme ce sera le cas sur tous les GP du calendrier dès la saison prochaine.
David Philippaerts effectuait à Donington sa première sortie en tant que champion du monde MX1.Si l’officiel Yamaha a tenu son rang dans la première manche en tenant tête à Stewart en début de course et en terminant 3ème, sa chute en dernière manche écarte l’Italie du podium final.
Dimanche fin de matinée sous l’auvent du Team Belgium: l’heure du premier départ approche et Ken De Dycker et Jérémy Van Horebeek partagent un plat de pà¢tes.
Dimanche matin, tandis que le Brésil est en train de remporter la finale B réservée aux nations non qualifiées, la pluie fait son apparition sur Donington.Les conditions de coursent s’annoncent fort différentes de celles du samedi. Les Européens gardent l’espoir de pouvoir rivaliser avec les pilotes US…
Plus que quelques minutes à attendre et le 62ème MXDN aura véritablement commencé avec la manche réunissant les pilotes MX1 et MX2.La tension monte dans le clan belge…
C’est parti! La grille à peine abaissée, Stewart est déjà en tête. Mais Villopoto s’accroche quant à lui avec Nagl. Levier d’embrayage cassé, le champion US devra forcer son talent pour arracher une courageuse 10ème place.
Du bord de la piste, Steve Ramon est nerveux. Il assiste tour à tour aux chutes de De Dycker et de Van Horebeek.Le podium semble déjà s’éloigner pour le team belge…
Très attendu au guidon de la Suzuki, Chad Reed n’a été que l’ombre de lui-même à Donington Park.12ème puis 8ème, le champion SX US en titre est passé complètement à côté du MXDN…
En chutant dès le second tour de la première manche, Brett Metcalfe compromet immédiatement les chances de podium pour l’Australie…
Sur une KX-F à injection désormais équipée de suspensions Kayaba (et non plus à–hlins), Sébastien Pourcel a fait oublier sa mauvaise fin de saison en GP en se montrant le plus rapide des Européens.La chute de Stewart en dernière manche lui offre d’ailleurs la victoire individuelle en MX1.
9ème derrière De Dycker puis 3ème dans la roue de Ramon, Tommy Searle a fait vibrer les fans britanniques.La chute de Mackenzie en dernière manche écartera malheureusement la Grande-Bretagne du podium final…
Comme chaque année, le MXDN a fait carton plein, malgré le temps maussade du dimanche.Année après année, le MXDN devient l’événement majeur incontestable du calendrier international.
Second derrière Villopoto en 2ème manche, Ramon a ensuite connu une dernière manche catastrophique. Mal parti, des ennuis d’embrayage l’empêchaient ensuite de revenir au-delà de la 14ème place.
Ryan Villopoto n’a pas failli à sa réputation en atomisant la concurrence en seconde manche Open/MX2.Le pilote Kawasaki s’impose avec près de 25 secondes d’avance sur Steve Ramon…
Anthony Boissière a de quoi être déçu à l’arrivée de la seconde manche.Sans un problème avec ses pneus tubeless alors qu’il était second, le jeune Français aurait pu offrir la victoire à la France!
A quelques minutes de la fin de la 3ème manche, les spectateurs de Donington n’en croient pas leurs yeux. Alors que Stewart semblait avoir course gagnée, le pilote Kawasaki chute et met un temps fou à redémarrer sa 450!Seb Pourcel remporte la manche et le classement général MX1.
A l’arrivée de la 3ème manche, Bubba ne comprend toujours pas ce qui lui est arrivé.Le pilote Kawa retrouvera cependant très vite le sourire pour savourer un 19ème succès US aux Nations…
D’extrême justesse! Sans une chute de McKenzie ou de Philippaerts en dernière manche, la Belgique ne serait pas montée sur le podium du MXDN poiur la première fois depuis 1995!
Manager du team US, notre compatriote Roger Decoster n’a pas manqué de féliciter le team belge sur le podium.
Sur la seconde marche du podium pour la seconde année consécutive, la France est passée tout près de l’exploit!Sa seule victoire au MXDN remonte à 2001 à Namur, avec Demaria, Seguy et Vuillemin.
Exactement comme il y a 1 an à Budds Creek, le MXDN se termine sur une victoire des USA devant la France et la Belgique.

Vos commentaires

Plus de motocross