MXDN 2008 – Donington Park | Les USA, la France et la Belgique, in extremis!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Très attendue, la 62ème édition du Motocross des Nations a livré cet après-midi son verdict: les USA devant la France et la Belgique. Favoris de l’épreuve et dominateurs hier lors des qualifications, James Stewart, Ryan Villopoto et Tim Ferry ont donc offert un 19ème succès aux Etats-Unis dans l’épreuve la plus prestigieuse du calendrier. Les pilotes français se sont montrés les plus dangereux pour les USA et c’est en toute logique qu’ils prennent la seconde place, juste devant une équipe belge qui sauve in extremis un podium qui ne leur a plus échappé depuis 1995.

Après une journée ensoleillée le samedi, changement de décor aujourd’hui à Donington Park avec un ciel couvert la plupart de la journée et de la pluie en fin de matinée. De quoi rendre le circuit britannique particulièrement glissant et truffé de profondes ornières.

Des conditions différentes qui n’ont pourtant pas changé la donne pour les Américains puisqu’ils ont à nouveau triomphé aujourd’hui au terme de 3 courses pour le moins animées. Si le trio Stewart/Villopoto/Ferry s’est imposé, les choses n’ont pas été aussi faciles que prévu pour le dream team US, Villopoto s’accrochant avec Nagl en début de première manche tandis que Stewart calait son moteur dans la dernière, laissant la victoire à Sébastien Pourcel, le seul pilote a avoir tenu tête à Bubba ce week-end. “Pour moi, c’est formidable d’avoir pu me battre avec James en début de 3ème manche, déclarait le Français. Ensuite, j’ai perdu un peu de temps et j’ai commencé à avoir mal aux bras.” Il n’empêche qu’avec la 23ème place de Stewart, le pilote KRT est le meilleur performer MX1 du week-end…

Grà¢ce aux performances de Pourcel, aux belles prestations de Aubin sur la 450 (7+10) et à la combativité de l’étonnant Anthony Boissière (11+18), gêné par un problème de pneu en fin de seconde manche alors qu’il était 2ème derrière Villopoto et devant Ramon, la France monte sur la seconde marche du podium pour la seconde année consécutive.

Côté Belge, De Dycker, Ramon et Van Horebeek n’ont pas vraiment eu le week-end qu’ils espéraient. De mauvais départs et des chutes (pour Van Horebeek dans les 2 manches et pour Keeno en première) ont empêché nos compatriotes de se battre devant, si ce n’est Steve Ramon, auteur d’une belle course dans la manche MX2/Open où il termine second derrière Villopoto et devant Tommy Searle.

Empêchés de briller individuellement, les Belges ont joué la course d’équipe et se sont battus pour le moindre point, comme le prouvent la persévérance de Van Horebeek en seconde manche après un accrochage avec Searle dans le second tour alors qu’il était 8ème, ou la combativité de Steve Ramon dans la 3ème, parti au-delà de la 20ème place et en proie à des ennuis d’embrayage.

Septièmes après la première course, les Belges remontaient en 5ème position à l’issue de la seconde et profitaient du malheur des Britanniques, que la chute de Mckenzie à 2 tours de la fin de la dernière manche a relégués en 4ème position, pour monter in extremis sur la 3ème marche du podium final aux côtés des USA et de la France, les 2 nations qui ont marqué cette 62ème édition du MXDN.

Autre prétendante au podium final à l’issue de la seconde manche (elle était alors seconde devant la France suite aux ennuis techniques de Boissière), l’Italie, avec Philippaerts, Monni et Salivini échoue à la 5ème place, pénalisée par la 22ème place du champion du monde à cause d’une chute en dernière manche.

Texte & photos: Olivier Evrard

Ils ont dit…

Jérémy Van Horebeek

« Je suis content que nous soyons quand même sur le podium, car cela s’est joué à peu de choses cette fois ! Samedi, tout a bien marché mais aujourd’hui, c’était plus difficile. J’ai pris un mauvais départ et, de plus, j’ai chuté dans chacune des 2 manches. La seconde manche se déroulait plutôt pas mal puisque j’étais 8ème quand Searle est venu me prendre la roue avant. Après, j’ai eu du mal à retrouver mon rythme. »

Steve Ramon

« Cela n’a pas été facile aujourd’hui. En première manche, j’ai malgré tout terminé second mais le circuit était difficile, avec beaucoup d’ornières très profondes. La dernière manche a été carrément dramatique pour moi. Je suis très mal parti et j’ai ensuite eu du mal à trouver de bonnes trajectoires dans le chaos des premiers tours. Tour après tour, j’ai pu gagner quelques places mais j’avais également des problèmes d’embrayage. Ce ne fut certainement pas notre meilleur Motocross des Nations mais nous y avons cru jusqu’au bout et nous sommes finalement à nouveau 3èmes. »

Ken De Dycker

« Dommage que je tombe en 1ère manche… C’est vraiment bien d’être à nouveau sur le podium pour mon second Motocross des Nations. Le résultat au classement inter-nations étant le plus important aujourd’hui, je n’ai pas voulu prendre de risques inutiles dans la dernière manche. Lorsque Mackenzie m’a dépassé, je l’ai laissé partir car je savais que la course durerait encore plus de 15 minutes. La suite des événements m’a donné raison ! »

Joël Smets (Team Manager)

« Après les qualifications, nous savions qu’il serait très difficiles de monter sur le podium aujourd’hui. Et il faut dire que nous avons eu beaucoup de chance ! De l’autre côté, je suis fier que nous avons continué à nous battre alors que tout n’allait pas vraiment comme nous le voulions. La différence avec la Grande-Bretagne, l’Australie et l’Italie était très minime. A Donington aujourd’hui, il est apparu qu’il ne faut jamais baisser les bras et que chaque point compte. Van Horebeek a continué à se battre après son accrochage avec Searle en seconde manche. Et cela vaut également pour Steve et Ken. Ils ont tous roulé aujourd’hui pour le team et c’est ça qui a payé ! »

Résultats

MANCHE 1 MX1/MX2

1 Stewart, James USA AMA Kawasaki 35:25.692
2 Pourcel, Sebastien FRA FFM Kawasaki 35:46.722
3 Philippaerts, David ITA FMI Yamaha 35:58.768
4 Barragan, Jonathan ESP RFME KTM 36:01.173
5 Bill, Julien SUI FMS Honda 36:10.605
6 Mackenzie, Billy GBR ACU Honda 36:16.332
7 Coppins, Joshua NZL MNZ Yamaha 36:17.072
8 de Dycker, Ken BEL FMB Suzuki 36:17.958
9 Searle, Tommy GBR ACU KTM 36:18.593
10 Villopoto, Ryan USA AMA Kawasaki 36:18.959
11 Boissiere, Anthony FRA FFM KTM 36:31.959
12 Reed, Chad AUS AMA Suzuki 36:33.633
13 Nagl, Maximilian GER DMSB KTM 36:33.854
14 Monni, Manuel ITA FMI Yamaha 36:56.377
15 Campano, Carlos ESP RFME Yamaha 37:02.588
16 van Horebeek, Jeremy BEL FMB KTM 37:05.068

MANCHE 2 MX2/OPEN

1 Villopoto, Ryan USA AMA Kawasaki 36:14.798
2 Ramon, Steve BEL FMB Suzuki 36:39.430
3 Searle, Tommy GBR ACU KTM 36:40.288
4 Cooper, Cody NZL MNZ Suzuki 36:42.079
5 Salvini, Alex ITA FMI Suzuki 36:54.041
6 Osborne, Zach PUR AMA Yamaha 37:01.548
7 Aubin, Nicolas FRA FFM Yamaha 37:03.267
8 Byrne, Michael AUS AMA Suzuki 37:04.278
9 Ferry, Tim USA AMA Kawasaki 37:06.244
10 Metcalfe, Brett AUS MA Kawasaki 37:20.134
11 Monni, Manuel ITA FMI Yamaha 37:23.449
12 Jorge Balbi Jr, Antonio BRA CBM Honda 37:27.432
13 van Horebeek, Jeremy BEL FMB KTM 37:28.983
14 Campano, Carlos ESP RFME Yamaha 37:29.895
15 Simpson, Shaun GBR MCUI KTM 37:47.573

MANCHE 3 MX1/OPEN

1 Pourcel, Sebastien FRA FFM Kawasaki 35:55.949
2 Leok, Tanel EST EMF Kawasaki 36:01.712
3 Nagl, Maximilian GER DMSB KTM 36:21.993
4 de Dycker, Ken BEL FMB Suzuki 36:33.034
5 Ferry, Tim USA AMA Kawasaki 36:36.200
6 Coppins, Joshua NZL MNZ Yamaha 36:38.002
7 Bill, Julien SUI FMS Honda 36:38.590
8 Reed, Chad AUS AMA Suzuki 36:39.476
9 Barragan, Jonathan ESP RFME KTM 36:49.209
10 Aubin, Nicolas FRA FFM Yamaha 36:53.834
11 Mackenzie, Billy GBR ACU Honda 37:10.080
12 Salvini, Alex ITA FMI Suzuki 37:13.400
13 Simpson, Shaun GBR MCUI KTM 37:15.269
14 Ramon, Steve BEL FMB Suzuki 37:18.242
15 Facciotti, Colton CAN CMA Yamaha 37:27.147

CLASSEMENT INTER-NATIONS

1 USA 26pts
2 France 31pts
3 Belgique 41pts
4 Grande-Bretagne 42pts
5 Italie 45pts
6 Australie 55pts
7 Espagne 58pts
8 Nouvelle-Zélande 63pts
9 Suisse 82pts
10 Allemagne 96pts

Vos commentaires

Plus de motocross