Essai Honda 250 & 450 CR-F 2009 | Honda hausse le ton

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Face à une concurrence toujours plus affà»tée, Honda se devait de réagir. Pour 2009, le premier constructeur mondial hausse le ton et prend le risque de remplacer sa déjà presque légendaire 450 CR-F par un modèle tout neuf. Moteur, chà¢ssis, suspensions,… les ingénieurs ont revu le best-seller de A à Z. De son côté, la petite 250 évolue en douceur et se contente de légères adaptations et d’une “black edition” disponible en série limitée.

Pas facile de mettre la main à celle qui fait depuis des années les beaux jours de la marque dans la classe MX1… Comment faire mieux encore sur une machine qui, depuis son apparition, fait le bonheur des crossmen confirmés comme des néophytes? Les ingénieurs Honda n’y ont pourtant pas été par 4 chemins puisque, tout en profitant de l’expérience acquise au cours de ces dernières années, ils sont carrément repartis d’une feuille blanche pour développer le modèle 2009 de leur 450 CR-F.

Nouveau cadre alu et injection

Dans la 5ème génération de leur cadre périmétrique en aluminium, ils ont en toute logique logé un bloc moteur désormais alimenté par injection électronique. Plus souple et plus coupleux que l’ancien moteur, ce dernier est également près de 2Kg plus léger! Le chà¢ssis se contente quant à lui de gagner 410 grammes sur la balance mais la chasse aux Kg superflus ne s’arrête pas là puisque de nombreux accessoires ont également perdus quelques grammes. Par ailleurs, le système d’injection permet une économie de carburant telle que la capacité du réservoir a pu être réduite de 1,5 litres.

Une diminution de capacité du réservoir qui permet à la nouvelle 450 CR-F de présenter une zone selle/réservoir plus plate, qui favorise les déplacements du pilote. Le dessin plus étroit des écopes de radiateur optimise également la position de pilotage.

Côté suspensions, la Honda abandonne ses traditionnelles Showa pour adopter désormais des éléments Kayaba dernière génération, tandis que l’amortisseur de direction a quant à lui été revu afin de s’adapter aux nouvelles caractéristiques de la fourche (48mm de diamètre).

Si sur la 450 tout est nouveau ou presque, la 250 se contente pour sa part de quelques évolutions, comme une nouvelle culasse censée favoriser la progressivité du moteur, un système de sélection des vitesses revu pour plus de douceur, des settings de suspensions (Showa) optimisés, ou encore un amortisseur de direction qui gagne lui aussi en efficacité.

Pour le look, sans changer radicalement de ce que l’on connaissait, la nouvelle 450 CR-F adopte une ligne encore plus fluide que par le passé, tandis que le blanc fait son apparition à l’arrière de la machine. Si la ligne de la 250 n’évolue pas, elle adopte elle aussi du blanc à l’arrière afin de ressembler autant que possible à sa nouvelle grande soeur… Sans oublier que, pour 200€ de plus que la version standard, vous pourrez vous offrir version “black edition”, disponible en série limitée.

En piste avec Steve Piret

C’est Steve Piret, pilote Inter AMPL, qui a essayé pour nous la nouvelle 450 CR-F. Le pilote Honda Off-Road connaît bien la Honda puisqu’il vient de disputer les 3 dernières saisons à son guidon. “Dès que l’on monte sur la moto, on remarque la nouvelle position de pilotage”, dit-il. “On est plus sur l’avant, les pose-pieds sont positionnés plus haut et la moto semble beaucoup plus fine. Le moteur offre quant à lui davantage de progressivité que l’ancien modèle. Il est non seulement très linéaire mais aussi très fort dès les bas régimes. Ce qui m’a le plus étonné, c’est la manière dont il accepte de prendre des tours sans jamais plafonner! Globalement, le moteur est plus fort en bas mais je ne crois pas qu’il soit réellement plus puissant que l’ancien. Pour gagner en puissance, il faudra sans doute équiper la moto d’un autre échappement car celui d’origine semble étrangler exagérément le moteur.”

Pour la partie-cycle, Steve Piret a retrouvé le comportement habituellement rassurant de la 450 CR-F, ce qui ne l’empêche pas d’émettre quelques réserves quant aux nouvelles suspensions. “La moto est très maniable, sans doute encore un peu plus que l’ancienne”, analyse-t-il. “Elle est aussi très légère, ce qui la rend facile sur les sauts. Elle reste dans la lignée de ce que l’on connaissait, en étant rassurante avant tout. Finalement, seules les suspensions, et en particulier la fourche, m’ont déçu. La fourche Kayaba, du moins sur la machine que j’ai essayée, avait à l’évidence besoin d’un peu de réglage pour bien fonctionner. Je l’ai trouvée très instable au freinage. Je regrette un peu que Honda ait préféré les Kayaba aux anciennes Showa qui, pour moi, restent le must…”

“Plus facile pour le pilote moyen”

Ce qui n’empêche pas notre test-rider de tirer un bilan très positif du nouveau millésime de la 450 CR-F: “Globalement, l’évolution est positive. Je me sentais tellement bien sur l’ancien modèle que j’avais un peu peur du changement. Mais là, je suis rassuré! Ce qui est certain, c’est que cette machine est encore plus accessible et plus facile à piloter pour le pilote moyen.”

Quant à la 250, Steve Piret l’a trouvée “plus forte qu’en 2008, même si le trou à bas régime ne semble pas avoir été gommé. Mais cela reste un très bon moteur, vraiment bluffant pour un 250! Dans l’ensemble, la CR-F 250 est une très bonne moto, sans doute celle que je choisirais si je devais rouler dans la catégorie”, n’hésite-t-il pas à conclure.

Avec sa nouvelle 450 CR-F, Honda a donc placé la barre encore un peu plus haut et semble donc mieux armé que jamais pour aborder la prochaine saison. Facile et performante, la nouvelle Honda a été conçue pour plaire à tout le monde. A découvrir dès à présent chez votre dealer officiel Honda!

Texte: Olivier Evrard | Photos: Thierry Sarasyn


Tarifs 2009

Honda 450 CR-F: 7 690€
Honda 250 CR-F: 7 090€
Honda 250 CR-F black edition: 7 290€

Vos commentaires

Plus de motocross