Motocross – Coupe du Monde Vétérans | Victoire de Peter Iven à Faenza

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La Coupe du Monde des Vétérans a pris son essor à Faenza avec trente-huit pilotes au départ. Contrairement à ce qui se passe en MX1 et en MX2, les vétérans ont droit à des entraînements chronométrés afin de déterminer les places sur la grille de départ.

Qualifications

L’ancien champion du monde, Alessandro Puzar était de la partie lors des entraînements libres et c’est lui qui a réalisé le meilleur chrono, avec deux secondes d’avance sur le champion en titre, Peter Iven. Michele Fanton signait le troisième temps, juste devant Walter Bartolini et Mats Nillson. Thierry Fors empochait le huitième temps devant Jan Blancquart et Darryl King

Première manche

La première manche était courue le samedi soir et le temps était encore sec. C’est Peter Iven qui prenait immédiatement la tête des opérations devant Christophe Lhertiteau, Denis Clochet, Alessandro Puzar, Walter Bartolini, Thierry Fors, Mats Nilsson et Jan Blancquart. Pascal Bal suivait à la onzième place tandis que Darryl King avait raté son départ et se trouvait relégué aux environs de la vingtième place. Tour après tour, Iven augmentait son avantage sur ses poursuivants. Puzar avait eu besoin de quelques tours pour trouver le rythme et il était remonté à la seconde place. A ce moment, Peter Iven était déjà trop loin pour qu’il puisse espérer le rejoindre. Nilsson remontait à la troisième place. Quelques Italiens partaient alors à la faute. Michele Fanton, tout d’abord, mais celui-ci parvenait à rejoindre son stand par ses propres moyens. Quant à Walter Bartolini, les choses étaient plus sérieuses pour lui et il dut être évacué par les secours. L’affaire était grave et il fut même décidé par la direction de course d’arrêter la manche. C’est donc Peter Iven qui l’emportait devant Puzar, Nilsson et Clochet. Blanquart terminait septième devant King qui avait réalisé une superbe remontée. Thierry Fors était classé neuvième devant Erwin Hendrickx et Pascal Bal.

Deuxième manche

La seconde manche était courue le dimanche matin dans de toutes autres conditions atmosphériques. La pluie avait en effet transformé le circuit en une mer de boue. Mats Nilsson, qui a une expérience d’enduriste, en profitait pour prendre la tête de la course devant Lhertiteau, Hendrickx, Iven, Puzar et Terry House. King se trouvait à la septième place devant Blanquart tandis que Fors était onzième et Bal, treizième. Puzar parvenait à dépasser Iven mais il allait presqu’immédiatement à la faute, ce qui lui faisait perdre pas mal de terrain. Durant quatre tours, il ne se passait pas grand’chose. C’est toutefois à ce moment que la fatigue commençait à se faire sentir. Hendrickx puis Lhertiteau disparaissaient de sorte que Peter Iven se retrouvait d’un coup à la seconde place derrière Nilsson. Ce dernier comptait une avance considérable sur Iven qui n’espérait pas revenir sur le Suédois. Pourtant, dans l’avant-dernier tour, Nilsson chutait et offrait ainsi la victoire à Iven qui n’en demandait pas tant. Blanquart réalisait une superbe course sur sa Suzuki deux-temps et terminait second tandis que Lhertiteau finissait troisième devant un Nilsson désappointé. King était huitième devant Hendrickx, Bal et Puzar. Dijkstra était treizième et Fors seizième.
Iven remportait le Grand- Prix avec le maximum de points devant Nilsson et Blanquart.

Texte & photos: FVH

Résultats

1 Iven, Peter BEL – Honda
2 Blancquaert, Jan BEL – Suzuki
3 Lhertiteau, Christophe FRA – Kawasaki
4 Nilsson, Mats SWE – Yamaha
5 Gajser, Bogomir SLO – Suzuki

10 Bal, Pascal BEL – KTM
11 Puzar, Alessandro ITA – Honda
16 Fors, Thierry BEL – Kawasaki
18 Maris, Alain BEL – Honda

Vos commentaires

Plus de motocross