Dark Dog Moto Tour 2009 | Mickaël Despontin revient sur son Moto Tour

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Mickaël Despontin participait cette année pour la première fois au Dark Dog Moto Tour, dont la 3ème édition a accueilli du 21 au 23 mai derniers une cinquantaine de participants. Notre “test rider” revient sur cette première expérience en rallye.

“Pour ma première participation a une épreuve de rallye, j’avais fait le choix de participer avec une moto que je connaissais bien. J’avais donc choisi une Husaberg 570 FE que Jean-Claude Pêcheur m’avait mise à disposition. Cette moto est à la base une moto d’enduro (même si la version Supermoto va bientôt être disponible au catalogue) et quelques modifications avaient donc été apportées pour que la moto réponde aux normes de la FIM concernant les épreuves de Rallye.

Au niveau performances, nous avions modifié le pignon et la couronne pour gagner en vitesse de pointe (15×42), nous avions également monté un kit de suspension WDS ainsi que des roues tubless WDS avec double frein a disques, afin de gagner quelques kilos (10kg de gagnés rien qu’avec ce kit de roues et suspensions). Ajoutez à cela des protèges mains de chez Acerbis, une bulle afin de me protéger du vent, un jeu de pneus Michelin Pilote, un compteur additionnel, et un Trippy pour la navigation et voilà la Husaberg prête à prendre le départ d’une course où l’on a tout de même 500 km à parcourir chaque jour!

Arrivée à Francorchamps le mercredi matin pour les contrôles administratifs et techniques. Tout se passe bien au niveau de ces contrôles et à midi la moto est au parc fermé, en attendant le départ du lendemain…

Jeudi 21 mai

Départ à 8h06, je m’élance pour 487 km de course dans les alentours de Liège et une épreuve de nuit sur le circuit de karting de Francorchamps. Apres 15 min de route, premier épreuve de régularité. Cette épreuve consiste à respecter une moyenne horaire de 60 km/h sur une liaison dont on ne connaît ni la distance, ni le type de terrain que l’on va rencontrer.

Pas évident, beaucoup de concentration pour regarder le Trippy, la vitesse moyenne et la route en même temps. Le but de cette épreuve est d’arriver le plus près possible du temps de référence calculé en fonction du kilométrage réel. Je signe le 3ème temps. Pas mal pour une première! Au niveau des spéciales, il y avait 8 chronos à effectuer sur des spéciales à la fois techniques, rapides et très piégeuses. Je signe des temps dans le top-10 malgré une petite sortie de route sans gravité sur la spéciale de Theux .
A l’arrivée de cette première journée, je pointe à la 10ème place au général. Je perds 3 place lors de l’épreuve de nuit, vu mon manque de roulage sur ce type de circuit et le manque d’éclairage sur la moto.

Vendredi 22 mai

Le lendemain, cap sur Ciney pour une nouvelle journée de course. 4 spéciales sont au programme (Bourseigne et Froidfontaine). Journée un peu plus difficile pour moi puisque les spéciales sont plus rapides et moins piégeuses que la veille. Ma Husaberg fonctionne toujours à merveille et je commence à prendre de plus en plus d’assurance dans les courbes. Une première spéciale beaucoup trop prudente, malgré cela je signe un chrono dans le top-10. Je reste concentré sur le parcours et savoure le magnifique tracé. La deuxième spéciale est plus piégeuse, deux épingles serrées avec de gros freinages et un final très rapide. Je sors de la spéciale satisfait, même si je sais que je peux encore repousser mes limites.

Apres un ravitaillement dans le centre de Ciney, je repars pour la deuxième boucle et de nouveau les 2 spéciales. La première se passe très bien, je tire les leçons du premier passage et améliore mon temps de 4 secondes. Dans la seconde spéciale, par contre, je repousse mes limites un peu trop loin et sors de la piste, heureusement de nouveau sans gravité. Il n’y avait sans doute pas assez de terre a mon goà»t sur le parcours et je suis donc allé faire un petit tour dans le talu! Dommage, car malgré cette erreur je ne perds que 4 secondes sur mon temps initial…

Retour vers Francorchamps pour une mise en parc fermé avant la boucle de nuit avec un test de régularité un peu particulier puisque nous devions faire un 8 et cela brouillait donc un peu les pistes en passant deux fois au même endroit. Je suis un peu trop rapide par rapport à la moyenne. Retour à Francorchamps au alentour de 22h30 pour un repos bien mérité.

Samedi 23 mai

Cap sur libramont pour la dernière journée de course. Le soleil est toujours au rendez-vous. 4 spéciales sont de nouveau au programme, 2 sur l’ancien circuit de Jéhonville et la spéciale très spectaculaire de Sainte-Marie avec un Jump qui a ravi beaucoup de spectateurs. Je sais que je vais avoir du mal a tenir la cadence puisque les spéciales sont très rapides. Sur Jéhonville, je pousse ma Husaberg dans ses derniers retranchements: vitesse maxi de 170km/h mais toujours insuffisant face aux 200 km/h atteint par les pilotes de pointe. Sur Sainte-Marie, je prends beaucoup de plaisir dans cette spéciale avec des virages rapides et surtout le jump où ma Husaberg se sentait particulièrement à l’aise.

Ensuite, dernier retour sur Francorchamps avec de nouveau des tests de régularité qui se passent un peu moins bien pour moi qui écope de pénalités qui toutefois ne changeront rien au niveau du classement final.
Je termine finalement à la 11ème place, ce qui me satisfait pour une première participation.

Je tiens à remercier toute les personnes qui m’ont permis de participer à cette fabuleuse épreuve: Husaberg Belgique, Pêcheur Moto, WDS, Michelin, Richa, Lazer, Acerbis, Family Games Center, sans oublier Eric Delannoy et Fred Fiorentino pour le prêt de matériel et mon père pour l’assistance technique.”

Mikaël Despontin

Résultats

1 FIORENTINO Frédéric B KTM 990 SMR
2 DELEPINE Gérald B HUSQVARNA Supermotard
3 LEJEUNE Frédéric B BMW Megamoto
4 FASTRE Grégory B Ducati Hypermotard
5 DENIL Damien B KTM 990 SM
6 DE SPA Olivier B Triumph Street Triple
7 DELANNOY Eric B KTM SMC 765
8 COLLIAUX Benjamin F HONDA CBR
9 DE SPA François B Triumph Street Triple
10 PAQUET Vincent B BMW F800GS
11 DESPONTIN Mikael B HUSABERG
12 LEHMANN Alan F KTM 690 SM
13 CRUTZEN Bruno B BMW HP2 Sport
14 JARDON Christophe B Triumph Daytona
15 SOL Thierry F VOXAN

Vos commentaires

Plus d’actu