Interview James Stewart | “Je viens à Paris pour gagner!”

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Invité d’honneur du 27ème Supercross de Bercy, l’Américain James Stewart vient pour la deuxième fois dans l’enceinte parisienne. Brillant vainqueur des trois soirées l’an passé, il a décroché le titre suprême de « King of Bercy » qu’il entend bien conserver lors de cette édition 2009.

Qui est James Stewart ?

James Stewart:”Un gars qui court à moto depuis 20 ans puisque j’ai commencé à l’à¢ge de 3 ans. Je suis presque né pour la compétition moto. J’ai travaillé très dur pour en arriver où j’en suis aujourd’hui. Beaucoup parlent de mon talent, mais il faut aussi réaliser que j’ai toujours tout consacré à la moto. J’ai dà» m’y investir comme un guerrier car je n’avais rien quand j’étais enfant. J’ai suivi ma scolarité à la maison, je ne suis jamais allé danser avec des amis ou parti en week-end avec des potes. C’est vraiment la moto qui m’a fait tel que je suis aujourd’hui. Je ne suis pas du tout le même sur les courses que dans le privé. Pendant les compétitions, je suis concentré, renfermé sur moi-même, avec un côté ours pour me protéger de l’extérieur. Alors que chez moi, je suis toujours entouré de ma famille et de mes amis et là, je suis plutôt genre ours en peluche, détendu et cool. Quoi qu’il en soit j’essaie de rester humble car tout ce que j’ai aujourd’hui, c’est ce dont j’ai toujours rêvé. Mais j’ai tellement d’autres choses à découvrir de la vie !”

As-tu une préparation spécifique pour le Supercross de Bercy ?

James Stewart:”Je m’entraîne quasiment tous les jours toute l’année. Outre la préparation physique en salle que je pratique au quotidien, je roule sur les circuits que j’ai construits près de ma maison en Floride. En fait, je me suis fait quatre circuits : deux pour préparer les compétitions de Supercross qui se déroulent dans des stades immenses, un plus petit tracé, dont un est éclairé la nuit, pour les événements comme le Supercross de Bercy ou l’US Open, et une partie davantage motocross avec des bosses énormes.”

Quelle est ta motivation pour participer au Supercross de Bercy ?

James Setwart: “J’aime beaucoup la dimension du spectacle. Le Supercross de Bercy, c’est comme un grand concert. Et j’aime bien être intégré à la présentation du show. L’an passé, c’était vraiment sympa cette idée de me mettre une perruque !C’est vraiment un souvenir très drôle pour moi. Et puis j’ai l’impression que le public m’aime bien, que j’ai beaucoup de fans à Paris et c’est vraiment plaisant. Sans compter que j’ai beaucoup aimé la France et que cette année, je viens avec ma mère pour qu’elle découvre ce Paris si extraordinaire.”

Penses-tu encore gagner cette année ?

James Stewart: “En tout cas, je viens pour cela !Mais on ne peut jamais savoir ce qui peut se passer au baisser de la grille de départ. Une chute est très vite arrivée et tous les autres concurrents peuvent être dangereux ! J’ai entendu parler de Marvin Musquin. Il a presque mon à¢ge et ce sera un adversaire intéressant. Il n’a pas été champion du monde de motocross par hasard, je sais qu’il est fort en Supercross et qu’il est très motivé. En tout cas, je serai au Supercross de Bercy pour me faire plaisir et pour gagner! Et comme partout où je vais, je veux pouvoir me coucher le soir en étant content de moi.”

Vos commentaires

Plus de motocross