Essai Yamaha 450 2010 | Une machine d’exception

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

La Yamaha 450 YZ-F est sans conteste La nouveauté off-road de l’année. Avec ses solutions techniques aussi surprenantes qu’inédites, elle pousse encore un peu plus loin les limites de sa catégorie et permet au constructeur aux 3 diapasons , plus de 10 ans après le lancement de la première 400 YZ-F, de réaffirmer sa passion pour l’innovation technologique.

Depuis la publication des premières images, la nouvelle Yamaha 450 YZ-F a fait beaucoup parler d’elle. C’est que rarement une machine de cross n’a autant bousculé les habitudes… Derrière un look moderne mais finalement très conventionnel, se cache en effet une foule de solutions techniques jusqu’alors jamais vues.

Injection, culasse inversée, admission directe…

Sa principale originalité ? L’adoption d’une culasse inversée, montée sur un cylindre incliné vers l’arrière, dans laquelle l’admission s’effectue par l’avant et l’échappement vers l’arrière. Le but de la manÅ“uvre ? Optimiser la répartition des masses en les rapprochant au maximum du centre de gravité de la machine. Ainsi, la configuration moteur permet-elle au filtre à air de se retrouver juste au-dessus de la culasse, tandis que l’essence occupe pour sa part un point plus central, le réservoir s’étendant sous la selle jusqu’à l’amortisseur arrière, lui aussi beaucoup plus proche du centre de gravité que sur une moto « traditionnelle ».


Sans compter que l’admission directe influe également sur les performances du moteur en offrant un meilleur remplissage de la culasse, qui perd au passage sa 5ème soupape, devenue inutile. Un remplissage optimisé qui va de pair avec une courbe de puissance plus remplie surtout dans les mi-régimes, alors que l’injection électronique s’occupe de réguler à la perfection l’alimentation en carburant du 450 Yamaha. Car évidemment, la Yam abandonne enfin son carburateur pour adopter un système d’injection paramétrable via un accessoire dénommé « YZ Power Tuner » (disponible chez votre dealer Yamaha contre 330 € TVAC), lequel permet de se concocter un moteur «à la carte » grà¢ce à ses 9 points de réglage prédéfinis. Et ce, sans qu’aucun ordinateur ne soit nécessaire !

Parmi les originalités de la nouvelle 450 YZ-F, on notera aussi son échappement « Tornado », équipé d’un résonateur afin de réduire les émissions sonores et de gagner en souplesse, dont le coude plonge vers le silencieux en effectuant une spirale afin d’obtenir une longueur comparable à celle constatée sur un échappement habituel. Un condition sine qua non pour offrir au moteur toute la progressivité et la souplesse nécessaires.

Puissance maîtrisée

Mais tout cela suffit-il à faire de la Yamaha la machine de cross ultime, celle dont tous les crossmen avaient toujours rêvé ? Sur la piste, la différence est en tout cas bien sensible. Sans révolutionner le pilotage, la Yam offre en effet de nouvelles possibilités.

Une fois au guidon, il ne faut pas longtemps pour se rendre compte que le nouveau bloc 450 des Bleus surpasse sans doute tout ce qui s’est fait jusqu’à présent en matière de puissance pure. A la moindre sollicitation du poignet droit, c’est une cavalerie impressionnante qui se met à l’Å“uvre ! A un tel point que c’est avec une certaine appréhension que l’on entame les premiers tours de piste. Mais la crainte et le doute laissent finalement assez rapidement place à un indescriptible sentiment de maîtrise et d’assurance. L’injection électronique joue en effet parfaitement son rôle et, pour celui qui sait exploiter le coffre réjouissant du bloc Yamaha, ce dernier se révèle diablement efficace et facile à maîtriser, réservant aux pilotes les plus affà»tés ses prestations à couper le souffle tout en haut. La boîte 5 vitesses très bien étagée aide également à tirer le meilleur parti de ce moteur exceptionnel.

Mais, puisqu’on en est à parler d’exception, venons-en au comportement de la partie-cycle. Vous rêviez d’une 450 qui offre autant de facilité et de précision en entrée de virage qu’une 250 ? Yamaha l’a fait pour vous ! Le travail effectué pour recentrer les masses et abaisser le centre de gravité permet à la nouvelle YZ-F d’offrir une précision déconcertante en entrée de courbe. Le train avant est léger et se place vraiment où on veut.

Une fois les settings de suspensions ajustés (les réglages d’origine sont plutôt fermes), le nouvel amortisseur et la tout aussi nouvelle fourche Kayaba, au débattement augmenté de 10mm, complètent un tableau décidément très flatteur en venant offrir à un chà¢ssis remarquablement équilibré un amortissement à la fois confortable et sécurisant.

Une moto pour tous ?

A mettre dès lors entre toutes les mains, la nouvelle Yam 450 ? Sans doute pas. Car, si le comportement général de la machine réjouira les bons comme les moins bons, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’une moto développée pour s’imposer au plus haut niveau et que, par conséquent, le niveau de performance délivré par son bloc inédit risque bien de déstabiliser les moins expérimentés, ceux qui n’auront pas encore le feeling indispensable pour exploiter au mieux son coffre époustouflant.

Quant aux autres, quelle que soit leur vitesse, un minimum de bagage technique devrait leur permettre d’apprécier à sa juste valeur une machine avec laquelle le constructeur aux 3 diapasons vient – une fois de plus- de poser de nouveaux standards. Comme toujours, l’exception a un prix : 8990 € dans tout le réseau Yamaha off-road.

Texte: Olivier Evrard | Photos: Eric Tanghe

Fiche Technique

MOTEUR

Monocylindre incliné vers l’arrière, double arbre à cames en tête, 4 soupapes
Cylindrée : 449.7cm3
Alésage x Course : 97.0 x 60.8mm
Compression : 12 ;5 :1
Alimentation : injection électronique

CHASSIS

Cadre : poutres bilatérales en aluminium
Débattement avant : 310mm
Débattement arrière : 312mm
Frein avant : disque 250mm
Frein arrière : disque 245mm
Longueur totale : 2 191mm
Hauteur de selle : 999mm
Garde au sol : 383mm
Poids total pleins faits : 111.9Kg
Réservoir : 6 litres
Huile moteur : 1.2 litre

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    La saison AMPL 2021 s’est ouverte ce week-end Wéris. Elle devait se poursuivre dès le week-end prochain avec l’épreuve de Bertrix. Malheureusement, pour répondre à la demande de la commune, …
  • Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker avait récemment fait savoir qu’il espérait pouvoir rouler à Lommel au guidon d’une machine 2-temps. Il semble que Keeno, grand amoureux des machines 2-temps, ait trouvé chaussure …
  • MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    Les 4 et 5 septembre prochains, le championnat MXGP sera à Afyon, en Turquie. Infront Moto Racing, le promoteur du championnat, vient d’annoncer ce mardi que la Turquie accueillerait finalement …
  • Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Roan van de Moosdijk a chuté à Loket ce dimanche. Le pilote F&H Racing s’est cassé le scaphoïde. Le Hollandais sera opéré de cette blessure, qui demande a être prise …