Comparatif Masterclass – MX1 | KTM SX-F 450

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Après la Kawasaki et la Suzuki, c’est au tour de la KTM 450 SX-F d’être jugée par les essayeurs du comparatif Masterclass, le plus grand comparo européen en la matière. Même si elle n’a pas profondément évolué entre 2009 et 2010, la machine autrichienne a été unanimement appréciée pour son niveau de performances élevé et son incomparable polyvalence.

Moteur

Mattias Nilsson: “Pour moi, avec le moteur de la Suzuki, il s’agit du meilleur moteur de ce comparatif. Il est puissant à  tous les régimes et très direct. Logiquement, il ne s’agit pas du moteur idéal pour des pilotes qui n’ont pas un haut niveau.”

Chà¢ssis

Mattias Nilsson: “Il s’agit de la seule moto qui ne comporte pas un cadre en aluminium. Quoiqu’il en soit, KTM a démontré que le molybdène de chrome reste une bonne option. En effet, la moto reste parfaitement saine à  haute vitesse. La SX-F offre un bon compromis entre stabilité et agilité.”

Suspensions

Mattias Nilsson: “Il faut moins d’un tour de circuit pour d’habituer aux suspensions de la KTM. La moto est bien équilibrée et la fourche WP travaille parfaitement. Particulièrement, le système PDS que KTM continue d’utiliser, donne ici de bons résultats.”

Freins

Mattias Nilsson: “Les freins sont ok. Le frein arrière pourrait être un peu moins spongieux. Le frein avant est puissant et dosable.”

Position sur la moto

Mattias Nilsson “Tout paraît être à  sa place. La KTM met tout de suite en confiance grà¢ce à  la finition et au choix du matériel de haute qualité utilisé. Poignées de frein, selle, guidon tout est bien à  sa place.”

Impression générale

Dietmar Lacher: “Il est évident pour moi que la KTM est la moto la plus polyvalente de ce test. Le moteur est puissant à  tous les régimes. Le cadre n’est pas en alu, certes, mais il ne doit rien à  celui des japonaises. Les règlages de base des suspensions sont durs mais cela me convient. Le guidon est situé un peu plus bas que sur les autres motos mais cela ne gêne pas le pilotage.”

Jonte Engdahl: “Le moteur compte parmi mes favoris de ce test. Il est puissant à  n’importe quel régime et très réactif à  la poignée de gaz. On peut donc rouler vite sans trop solliciter le moteur. Il suffit de quelques règlages pour obtenir des suspensions parfaites. Les freins sont plus que bons et l’utilisation de l’embrayage est simplement remarquable.”

Thierry Sarasyn: “KTM a réalisé un grand pas en avant avec cette 450 SX-F. Cette moto est moins extrême que celles qui l’ont précédée. La KTM est exploitable par tous les pilotes, qu’ils soient débutants ou pilotes de GP. Tout le matériel utilisé est de premier ordre, jusqu’aux garnitures qui font qu’on gardera une moto en bon état même après un usage intensif. Et, en plus, il y a le starter électrique. Ce ‘package’ sera vraiment difficile à  battre en 2010.”

Vos commentaires

Plus de motocross