Starcross Mantova | Mantova: les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Comme chaque année, le Starcross Mantova donne le coup d’envoi de la saison internationale de motocross. C’est l’occasion de constater l’état de forme des pilotes et de leur monture. C’est également l’occasion de voir fonctionner les teams avec leurs nouvelles recrues. Bref, Mantova est toujours l’endroit où il faut être si on veut pouvoir se forger une idée sur ce que pourrait être la nouvelle saison de MXGP.

Cette année, l’épreuve de Mantova ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices dans la mesure où il a fait extrêmement mauvais dans la région la semaine qui a précédé l’épreuve, à  un point tel qu’on aurait pu se demander dans quelle mesure les pilotes ne rouleraient pas uniquement pour honorer leur engagement. Heureusement, les choses se sont arrangées le dimanche puisqu’il a fait plein soleil.

Quels enseignements faut-il retenir de cette épreuve d’avant-saison? Tout d’abord qu’il y a des pilotes qui paraissent déjà  très affà»tés (Cairoli, Ramon, Desalle, Leok, …) tandis que d’autres sont toujours en phase de préparation, que ce soit sur le plan physique ou au niveau de leur machine (Philippaerts, Barragan, De Dijcker, Musquin, Roczen…).

Enfin, il y a toujours l’une ou l’autre surprise, agréable ou pas. On a pu ainsi constater ce qu’on pressentait déjà : il y a de fortes chances que Cairoli roule cette saison sur la nouvelle KTM 350. Cette moto convient parfaitement à  son gabarit au point qu’on peut se demander si elle n’a pas été conçue spécialement pour lui! C’est aussi avec plaisir qu’on a revu Sébastien Pourcel sur un circuit de motocross. Après une absence de près d’un an, Sébastien était là  pour retrouver des sensations et c’est déjà  bien ainsi. Enfin, on a été surpris de voir que le team de Georges Jobé avait changé de sponsor avant même de commencer la saison. On espère pour l’ancien champion du monde et pour ses pilotes que certaines difficultés qu’on devine vont pouvoir s’arranger au plus vite afin que le team n’ait plus qu’à  se concentrer sur des problèmes d’ordre purement sportif.

Les réactions des pilotes

Tony Cairoli (Red Bull-KTM) – vainqueur en MX1: “La course s’est parfaitement déroulée et je me suis bien amusé. L’ambiance qui régnait était comme d’habitude, c’est-à -dire géniale! La KTM me convient incroyablement bien. On a plus l’impression de rouler sur une 250 que sur une 450. En première et en seconde manche, tout s’est super bien passé alors qu’en troisième manche, j’ai un peu raté mon départ. Desalle m’a dépassé et je n’ai pas pu le reprendre. On n’a pas encore effectué énormément de tests de sorte que je suis convaincu qu’il y a encore beaucoup de choses que nous pouvons améliorer.”

Steve Ramon (Teka-Suzuki WMX) – 2ème in MX1: “je suis satisfait car Mantova a toujours constitué toujours une épreuve difficile pour moi. Il y a certainement un progrès par rapport à  l’an dernier. En première manche, j’ai eu mal aux bras mais les deux autres manches se sont déroulées parfaitement de ce côté-là . Mon pilotage lors de la dernière manche était excellent car j’avais vraiment trouvé le bon rythme. Je ne vais certainement pas me plaindre d’être monté sur le podium pour la première course de la saison!”

Clément Desalle (Teka Suzuki WMX) – 3ème MX1: “En fait, j’ai pris le départ à  Mantova sans trop d’ambitions. Le plus important était de retrouver le rythme de la compétition et, dès lors, le résultat comptait peu pour moi. En première manche, je suis tombé et j’ai dès alors décidé de rouler plus calmement. Sur le plan de la condition, je me sens très bien mais je ne veux pas aller trop vite en besogne. La moto va très bien mais nous allons naturellement continuer à  faire des tests. D’une manière générale, je suis vraiment satisfait.”

David Philippaerts (Yamaha-Monster Energy) – 4ème en MX1: “Je suis vraiment satisfait. La première manche était OK. Nous avons essayé plusieurs choses sur la moto. Je voulais surtout reprendre contact avec la compétition afin de voir où j’en étais sur le plan de la vitesse. Plusieurs pilotes sont tombés et je tenais surtout à  ne pas commettre de fautes car le circuit était piègeux. Nous avons pas mal appris à  Mantova et c’était le plus important. La saison ne fait que commencer et je ne suis pas encore à  100% même si je suis très satisfait de mon niveau à  cette période de l’année.”

Tanel Leok (LS Motors-Honda) – 6ème en MX1: “Quelle façon formidable d’entamer la saison! Dans l’ensemble, je suis très satisfait de mon week-end. Je me sens très bien sur la moto et la vitesse est bonne. Le circuit aurait pu être meilleur, notamment au niveau des sauts qui étaient très raides. On avait l’impression d’être catapulté en l’air! Enfin, c’était la même chose pour tout le monde. Mantova constitue toujours une belle épreuve, avec des courses passionnantes et un nombreux public. Pour le moment, tout se passe bien et cette épreuve nous a fourni une bonne base pour entamer la saison. J’attends avec impatience le reste de la saison!”

Jonathan Barragan (Kawasaki Racing Team) – 7ème en MX1: “Je dois admettre que j’avais espéré réaliser un meilleur résultat mais le mauvais temps de ces dernières semaines ne nous a pas permis d’effectuer énormément de tests. Ce n’est que jeudi dernier que je suis monté pour la première fois sur la Kawa d’usine. Il y évidemment beaucoup de différence avec ma moto d’entraînement et je dois m’habituer aux suspensions ainsi qu’à  la puissance du moteur. Nous constituons vraiment un bon team et je suis persuadé que nous serons prêts dès que le championnat va démarrer.”

Ken De Dycker (Yamaha-Monster Energy-Ricci) – 12ème en MX1: “Mantova constituait une première étape. Nous sommes encore en train de développer la moto et de chercher les bons réglages. La dernière manche était pénible et même dangereuse avec le soleil rasant. Nous allons continuer à  travailler et je pourrais même participer à  l’épreuve de Montevarchi le week-end prochain afin de poursuivre les tests avec le team.”
Kevin Strijbos (Fazza Team-Jobé-KTM) – 15ème en MX1:”le week-end s’est bien déroulé, surtout le samedi où j’ai mieux roulé que je ne l’espérais dans la mesure où il n’y a pas encore longtemps que je suis remonté sur une moto. Dimanche, cela a moins bien marché. Lorsque je me trouvais au milieu du peloton, je ne me sentais pas encore trop à  l’aise et je n’osais pas pousser comme je l’aurais souhaité. En tout cas, c’était une première étape encourageante. Il faut maintenant évoluer progressivement, sans brà»ler les étapes. Ce que je peux dire, c’est que je me sens bien sur la moto.”

Davide Guarneri (LS Motors-Honda) – 20ème en MX1: “Evidemment, cela aurait été génial de faire un bon résultat devant mon public. Malheureusement, Mantova est pour moi un week-end à  oublier au plus vite. Le circuit était lourd et, à  certains endroits, dangereux. Je n’étais pas bien situé sur la grille et cela a rendu les choses encore plus difficiles. En seconde manche, je suis tombé après m’être accroché avec un autre pilote. Je souffrais énormément du coude mais la douleur a maintenant disparu. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas pris le départ de la troisième manche.”

Sébastien Pourcel (Kawasaki Racing Team) – 27ème en MX1: “C’était ma première course depuis dix mois. Même si mes résultats ne sont pas extraordinaires, les sensations sur la moto étaient bonnes. Je suis malheureusement tombé pendant les qualifications de sorte que j’ai eu une mauvaise place sur la grille. Je suis quand même parvenu à  bien partir à  chaque manche. Cela sera certainement un avantage à  l’avenir. Je me suis tordu la cheville dans une ornière en première manche et je n’ai plus voulu prendre de risques dans les autres manches. C’est la raison pour laquelle, en seconde manche, je me suis contenté de suivre les meneurs, ce que je suis arrivé à  faire sans problèmes. Mon épaule me fait moins souffrir. C’est important et je sais maintenant ce qu’il faudra que je fasse pour être prêt lors du premier GP.”

Shaun Simpson (Red Bull-KTM) – Vainqueur en MX2: “Honnêtement, je n’étais pas venu à  Mantova avec l’intention de battre Musquin et Roczen. Je voulais surtout rouler et m’amuser. Dès le samedi, j’ai eu de bonnes sensations. J’ai réalisé deux bons départs et je n’ai pas connu de problèmes, sauf un accrochage avec De Reuver en seconde manche. Cela m’a permis de réaliser d’excellents résultats. En dernière manche, lors du second virage, j’ai été poussé vers l’extérieur. J’ai dà» pousser à  fond pour revenir et cela m’a réussi suffisamment que pour remporter l’épreuve en MX2.”

Marvin Musquin (Red Bull-KTM) – second en MX2: “Les départs n’étaient pas évidents avec les 450 mais il s’agissait d’un bon entraînement. J’ai trouvé positif que mon pilotage se soit amélioré au fil des manches. En dernière manche, je roulais en compagnie de pilotes 450 comme Nagl et Philippaerts, ce qui n’était certainement pas une mauvaise chose.”

Arnaud Tonus (Teka Suzuki Europe MX2) – 3ème en MX2: “C’est super de réaliser un podium ici. J’ai effectué deux bonnes manches alors que le circuit n’était pas facile. Lorsque tu roules avec les MX1, il faut pousser mais je trouve que c’est une excellente façon d’acquérir un bon rythme. La seconde et la troisième manche furent les meilleures manches en ce qui me concerne. En première manche, les choses ne se sont pas déroulées comme je le voulais.”

Ken Roczen (Teka Suzuki Europe MX2) – 8ème en MX2: “Mon premier départ a été mauvais et je ne figurais même pas dans les vingt premiers. J’ai alors poussé pour quand même terminer onzième. Je me sens bien sur la moto et je n’ai pas eu mal aux bras. En seconde manche, j’ai réalisé un départ parfait mais quelqu’un m’a percuté et est tombé. Cela m’a retardé et je me suis retrouvé à  la treizième place. J’ai vu Xavier Boog me passer et je me suis dit que je pouvais le reprendre mais je me suis pris une ornière dans la ligne droite du départ et je me suis fait mal au genou gauche. Comme je ne voulais pas prendre de risques, je me suis arrêté. En dernière manche, les choses ont été vite finies lorsque j’ai connu des problèmes avec mon moteur. Normalement, je ne devrais avoir aucun problème sérieux au genou et c’est le principal.”

 

Vos commentaires

Plus de motocross