Motocross WMXGP | Le calendrier de Livia Lancelot encore incertain

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Si Livia Lancelot est désormais certaine de pouvoir compter sur le soutien du team Kawasaki Bud Racing pour la structure qu’elle vient de mettre en place, la vice-championne du monde n’est en revanche pas encore certaine de disputer l’intégralité du mondial féminin en 2011.

“Que le mondial féminin soit organisé avec le championnat MX3 n’est pas un réel problème pour moi mais il suffit de jeter un oeil au calendrier pour comprendre que cela va coà»ter beaucoup plus cher aux pilotes que par le passé”, explique la Française. “Jusqu’à  présent, en roulant avec le MX1, nous avions 6 ou 7 épreuves en Europe centrale. L’an prochain, avec le MX3, nous devrons partir en Grèce, en Finlande et dans plusieurs pays d’Europe de l’Est. Pour le moment, le championnat de France, les X-Games aux USA et le GP de Bulgarie (le seul de la saison disputé avec le MX1, NDLR) figurent à  mon programme. Pour le reste, je vais devoir faire des choix en fonction du budget que je pourrai réunir. Avant, tout était bien plus facile pour les filles les plus rapides du championnat étant donné que nous pouvions intégrer un team existant. Aujourd’hui, tu as besoin de ta propre structure, avec ton propre camion”, poursuit-elle.

Quelques courses aux USA?

“L’an prochain, je roulerai donc dans mon propre team avec une autre pilote, Anabelle Simonet. Nous aurons le soutien du team Kawasaki Bud Racing. J’ai toujours entretenu de bonnes realtions avec Stéphane Dassé et les gens du team et je dois dire que je suis heureuse d’être de retour chez Kawasaki. Les derniers mois ont été particulièrement difficiles pour moi dans la mesure où j’ai dà» pour la première fois de ma carrière partir moi-même à  la recherche d’une coéquipière et, surtout, de partenaires. Mais ma motivation est toujours intacte”, rassure la championne du monde 2008, “et je continue à  travailler avec jacky Vimond. J’espère que je serai fixée rapidement quant à  mon calendrier. Je pense même aller disputer quelques courses aux USA”

Du côté de chez Bud Racing, on se félicite évidemment de l’arrivée de la Française sous les couleurs du team et l’on se réjouit d’avoir, avec Lancelot, Aranda, Guarneri et Ferrandis, un line-up de premier choix pour 2011: “C’est la première fois que Bud Racing accueille une pilote féminine”, commente Stéphane Dassé. “et je suis très heureux que nous ayons pu trouver un accord avec Livia. Nous sommes déjà  occupés à  travailler sur le développement de sa Kawasaki KX-F 250 qui sera équipée de suspensions Showa. Il ne nous reste plus qu’à  déterminer quel sera son programme complet pour 2011…”

Vos commentaires

Plus de motocross