Interview Steve Piret | Nouveau challenge pour Steve Piret

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Habitué des podiums du championnat AMPL depuis le début des années 2000 et champion de Printemps Inters Open en 2010, Steve Piret quitte la saison prochaine la fédération luxembourgeoise pour rejoindre les rangs de la fédération flamande VBM, où son team alignera également Yoann Hella.

Débuter dans une nouvelle fédération, sur des circuits et face à  des adversaires que tu ne connais pas, c’est un challenge de taille!

Steve Piret: “Oui, en effet! Cela me fait parfois un peu peur mais c’est aussi une belle source de motivation. Au départ, mon choix pour la VBM a surtout été influencé par l’association de Hans Snijers, qui était mon manager en 2010, avec le concessionnaire VB Racing. Ils ont créé ensemble le team VB-S Racing, qui alignera 4 pilotes en 2011 à  la VBM, dont Yoann Hella en MX2 et moi-même en MX1. J’ai donc préféré suivre Hans. A la VBM, je roulerai 2 manches ainsi qu’une Superfinale, soit à  nouveau 3 manches chaque dimanche, à  l’inverse de l’AMPL qui revient à  2 manches seulement la saison prochaine. De plus, la formule Open et d’autres petites choses ne me plaisaient plus trop à  l’AMPL les derniers mois. Ceci dit, ce n’est évidemment qu’un au revoir, pas un adieu!”

Pars-tu à  la VBM dans l’espoir de t’y battre pour le titre dès cette année?

Steve Piret: “Oui, c’est l’objectif. En tout cas de me battre pour la victoire. Il y a évidemment là -bas de gros clients pour la victoire, comme un certain Filip Van Dijck, avec lequel j’ai déjà  eu l’occasion de rouler à  l’AMPL dans le passé, mais je sais que j’aurai toutes les cartes en main pour rouler devant. Je suis donc confiant.”

Après ton titre dans le championnat de Printemps de l’AMPL, tu as accumulé les blessures en seconde partie de saison 2010. Tu n’as pas peur de manquer de roulage en début d’année?

Steve Piret: “Oui, évidemment, je risque d’arriver un peu “court” sur les premières courses de la saison. D’autant plus qu’elle débute très tôt à  la VBM puisque nous roulerons déjà  le 28 février! Je n’ai plus roulé à  moto depuis ma blessure à  l’épaule lors du motocross de Wardin, à  la mi-septembre. J’espère pouvoir reprendre le guidon dans la seconde partie du mois de janvier, ce qui me laissera un peu plus d’un mois pour retrouver mes sensations. Mais je ne me fais pas d’illusions: j’ai du travail! Heureusement, les premiers motocross de la VBM ne comptent pas pour le championnat et ils me permettront donc de retrouver mon niveau avant que les choses sérieuses ne débutent réellement…”

Rouler sur des circuits sablonneux face à  des spécialistes de ce type de surface, cela ne te fait pas peur?

Steve Piret: “Non, pas vraiment. C’est une habitude que j’ai perdue aujourd’hui, mais j’ai roulé à  la FMB avant de partir à  l’AMPL et, à  l’époque, je devais donc savoir rouler également dans le sable. Cela ne me fait donc pas peur, même si je sais que je devrai particulièrement m’entraîner désormais au pilotage dans le sable pour retrouver le bon feeling. Ca aussi, c’est une réelle source de motivation pour moi!”

Texte: O. Evrard | Photos: Y. Bernard

Vos commentaires

Plus de motocross