Motocross MXGP – Uddevalla | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

On a assisté à  une passation de pouvoirs à  Uddevalla où Clément Desalle, fortement diminué après sa chute de dimanche dernier à  Tongres, à  dà» céder sa plaque rouge de leader provisoire au champion en titre, Antonio Cairoli. On se doutait que Clément n’aurait pas un week-end facile en Suède et, écrivons-le franchement, c’est déjà  un petit miracle que le belge ait pu terminer septième au classement général et ne concéder que onze points à  Cairoli, ce qui donne à  ce dernier une avance de dix points sur Desalle. Le duel Cairoli-Desalle est une chose mais faut-il encore parler de duel avec un Frossard qui a – encore – réalisé un magnifique résultat à  Uddevalla et qui se trouve maintenant directement mêlé à  la lutte pour le titre puisqu’il n’est plus qu’à  vingt-deux points du leader.

La deuxième moitié du championnat s’annonce décidément passionnante! En ce qui concerne les Belges, c’est avec plaisir qu’on a noté les belles quatrième et cinquième places de De Dijcker et de Ramon.En MX2, il semble que Roczen ait décidé de retrouver sa régularité de métronome en alignant des doublés à  chaque GP mais Herlings est lui aussi régulier et il ne compte que quatorze points de retard sur Roczen, ce qui signifie que ce dernier n’est malgré tout pas à  l’abri d’une mauvaise surprise. Du côté belge, on se réjouira du retour de Jeremy Van Horebeek et de sa belle septième place tandis qu’on se désolera de constater que Joël Roelants n’a pas marqué le moindre point.

A la semaine prochaine pour un autre ‘classico’, le GP d’Allemagne à  Teutschenthal.

MX1

Steven Frossard (1er): “C’est super de gagner à  nouveau. J’aime bien ce circuit même s’il est glissant et difficile ! J’ai essayé de rester concentré et de rouler calmement. Mes bons départs m’y ont beaucoup aidé . Ce n’était pas facile mais tous ces éléments m’ont rendu les choses plus faciles. J’ai eu de la chance au départ de la première manche car je me suis presqu’accroché avec Antonio (Cairoli) et je me suis même fait heurter l’épaule dans l’aventure. Ce n’a pas été évident de rester régulier à  cause de ma blessure à  la main mais cela va de mieux en mieux. On a effectué quelques modifications à  la moto ce week-end et je me suis vraiment senti à  l’aise sur ma YZ450FM. Cairoli était rapide en seconde manche mais j’ai mis les gaz à  fond au début car je savais qu’il serait fort à  la fin de la manche.”

Evgeny Bobryshev (2ème): “Qu’est-ce que je peux dire ? je suis évidemment très heureux de me retrouver sur la deuxième marche du podium. J’ai eu une bonne vitesse tout le week-end et j’étais vraiment satisfait de ma deuxième place en première manche. J’ai pensé que j’avais tout gà¢ché avec mon départ raté en deuxième manche mais je me suis concentré et j’ai poussé pour revenir à  la quatrième place. C’était un sentiment génial de dépasser autant de pilotes. J’ai l’impression que je m’améliore à  chaque course et que j’ai de plus en plus confiance en mes moyens en même temps que je deviens plus fort en tant que pilote.”

Tony Cairoli (3ème): “J’ai réalisé un bon départ en première manche. Je suivais Rui Goncalves dans la descente lorsque sa manÅ“uvre m’a surpris. Il a freiné fort et j’ai freiné à  mon tour. Il faisait très glissant, avec beaucoup de boue, et j’ai perdu l’avant et je suis tombé. Tout le monde me percutait mais lorsque je me suis relevé, je me suis aperçu que je n’étais pas blessé, à  part quelques écorchures, et la moto n’avait aucun problème. En deuxième manche, j’étais très fatigué d’avoir eu à  dépasser autant de pilotes en première manche. Ceci dit, c’était un bon GP. C’est un de mes circuits favoris. Comme, en plus, j’ai récupéré la plaque rouge, je ne peux pas me plaindre.”

Steve Ramon (5ème): “Je suis assez content de ma journée. Cela aurait pu être un peu meilleur mais je suis satisfait. J’avais besoin de partir un peu mieux et lea chute dans le second virage en première manche m’a véritablement expulsé du circuit, ce qui m’a fait perdre quelques places. A partir de ce moment, tout est devenu difficile. La tête de la course était déjà  loin. J’avais toutefois un bon rythme et j’ai mis les gaz pour remonter aussi vite que possible. En seconde manche, je me suis senti bien dès le départ et je me suis battu avec quelques pilotes. J’étais un peu fatigué vers la fin mais ma vitesse restait bonne. Il ne me manquait pas grand’chose pour pouvoir me rapprocher du podium mais je dois prendre confiance sur base de ma course ici en vue des deux prochains GP.”

Xavier Boog (6ème): “Au moins, je suis monté une fois sur le podium et c’est un élément positif de ce week-end. Ceci dit, c’était désolant d’avoir manqué le podium du GP dans la deuxième manche à  cause d’une erreur. J’ai effectué de bons départs dans les deux courses et en première manche, j’ai vite trouvé le bon rythme. De Dycker et Cairoli se sont rapprochés dans les dix dernières minutes mais il me restait suffisamment d’énergie que pour conserver ma troisième place. C’était super pour les gens du team qui travaillent tant pour que je réussisse. Mon second départ était encore meilleur mais il m’a fallu du temps avant que je trouve mon rythme et plusieurs pilotes m’ont dépassé. Puis, lorsque je sui revenu sur Goncalves, je ne trouvais aucun endroit où le dépasser de sorte que j’ai finalement commis une erreur. Je me suis ensuite réveillé et j’ai réalisé mes tours les plus rapides durant les dix dernières minutes, ce qui est tout à  fait inhabituel. J’ai la vitesse mais j’ai besoin de deux manches solides d’affilée pour accéder au podium.”

Clément Desalle (7ème): “Vendredi, je n’étais pas certain de pouvoir rouler et l’idée était de voir samedi comment les choses allaient se dérouler. Lors du premier entraînement, je me sentais vraiment bizarre mais lors de l’entraînement suivant, cela allait déjà  mieux. Lors de la session qualificative, je suis tombé sur mon épaule droite, celle que je m’étais luxée le week-end dernier. Par après, j’ai roulé un peu tendu, en essayant de protéger mon épaule car j’avais heurté en outre une bosse et je m’étais également fait mal à  l’épaule gauche. J’avais en fait plus mal à  l’épaule gauche qu’à  la droite! Je suis à  nouveau tombé ce dimanche matin et je me suis fait mal au genou. Après le warm-up, je n’arrivais plus à  comprendre ce qui m’arrivait. Je crois que lorsque les choses commencent à  aller mal, cela continue ainsi pendant un certain temps! Je me suis aligné pour faire de mon mieux dans les deux manches et j’ai donc réalisé des huitièmes et des septièmes places. Je ne suis pas satisfait car je ne suis pas à  ma place au classement. J’ai connu une période difficile la semaine dernière car j’ai du mal à  accepter des choses comme ceci. Je vais maintenant essayer de prendre un peu de recul avant l’Allemagne afin de trouver la bonne approche pour gérer le problème que je traverse actuellement.”

David Philippaerts (8ème): “La seconde course était bonne. De Dijcker m’a dépassé pour le gain de la troisième place mais j’ai su me montrer patient car je savais qu’il n’aurait pas la condition pour rouler ainsi pendant quarante minutes. Aujourd’hui, ce n’était vraiment pas mon jour. Ce n’est pas non plus mon type de circuit et j’ai ainsi dà» me battre tout le week-end pour trouver du grip. En première manche, j’ai connu un problème avec mon frein et c’était difficile de terminer la course. Je sentais pourtant qu’un podium était possible aujourd’hui mais ainsi va le motocross. Nous espérons que cela ira lieux lors de la prochaine course.”

Rui Goncalves (9ème): “J’ai réalisé deux bons départs dans les deux manches mais j’ai eu ensuite un peu de problèmes pour trouver mon rythme. Le circuit était glissant et cela ne met pas en confiance. Evidemment, c’est la même chose pour tout le monde mais cela ne me convenait pas particulièrement.”

Max Nagl (10ème): “Le départ n’a pas été terrible en première manche mais je suis remonté de la dixième à  la troisième place. Mes temps étaient excellents mais ensuite, je suis tombé légèrement. Après cette chute, je n’ai pas pu retrouver mon rythme. J’ai terminé septième mais je n’avais pas bien roulé. J’étais déjà  fatigué avant la seconde manche et je n’allais à  nouveau pas trop mal au début mais je suis ensuite tombé et cela a été le même scénario qu’en première manche. Je ne suis pas où je veux être pour le moment et il va falloir trouver une solution.”

MX2

Ken Roczen (1er): ‘’J’ai effectué deux bons départs et cela m’a aidé. J’ai roulé à  l’aise et je n’avais vraiment pas le sentiment que je poussais tant que cela même si je réalisais les tours les plus rapides. C’était vraiment un sentiment très agréable. Je n’ai commis aucune grosse erreur et je veux recommencer le week-end prochain. Le tout est de rouler calmement et intelligemment.”

Jeffrey Herlings (2ème): ‘’Aujourd’hui, je ne voulais pas commettre d’erreurs. Mon point le plus fort a été la régularité et pour me conformer à  cela, je savais que je devais terminer deuxième ou troisième. C’est ainsi que j’ai été deuxième aujourd’hui et j’en suis vraiment heureux. J’ai réalisé de bons départs ce week-end et c’est ce que je cherchais. Cela prouve que lorsqu’on travaille dur, cela finit par payer.‘’

Gautier Paulin (3ème): “C’est super de monter à  nouveau sur un podium et malgré le fait que je veux rouler en tête de la course, je me suis très bien amusé sur la moto. Je pense qu’ils ont bien arrangé le circuit en même temps qu’on a utilisé judicieusement les drapeaux bleus lorsqu’on revenait sur des attardés. En deuxième manche, j’étais second au départ et j’ai poussé fort avec pour garder le rythme de Ken (Roczen) mais celui-ci était trop fort pour nous aujourd’hui. Je pensais que j’avais un problème avec mon pose-pied en seconde manche mais c’était en fait ma pédale de changement de vitesse qui était un peu pliée. Une troisième place au général, c’est bon pour moi et nous allons travailler pour être encore meilleurs. Nous avons effectué quelques tests récemment et nous aurons de nouvelles pièces à  Teutschenthal. Le team travaille dur et nous voulons réaliser un holeshot en Allemagne! Nous voulons aussi progresser et monter sur la première marche du podium.”

Christophe Charlier (5ème): “Il fallait que sois prudent ici à  cause de ma main qui n’est guérie qu’à  quatre-vingt % pour le moment mais qui devrait être complément rétablie la semaine prochaine. Je vais pouvoir m’entraîner davantage par la suite. Je n’ai donc pris aucun risque ce week-end et réaliser deux septièmes places ainsi qu’une cinquième place au général, ce n’est pas si mal.”

Arnaud Tonus (6ème): “J’avais une bonne vitesse dans les deux manches. J’ai effectué un départ désastreux en première manche mais j’ai poussé fort pour revenir. Je n’ai pas pris trop de risques pour remonter car le circuit était encore très mouillé, très glissant et avec pratiquement une seule trajectoire. Je me suis rapproché de Van Horebeek et Anstie sur la fin. Dans l’ensemble, cela avait été une belle manche. On avait arrosé le circuit pour la seconde manche et j’ai dà» utiliser tous mes tear-offs au début. Ma vitesse était bonne dans un premier temps puis je me suis mettre à  commettre des erreurs et mes temps au tour sont devenus mauvais. Je suis un peu déçu de la manière dont le GP s’est achevé mais si je considère que ce GP ne s’est jamais bien passé pour moi, je suis satisfait de mes deux dixièmes places.”

Jeremy van Horebeek (7ème): “La première manche s’est bien déroulée. Je suis revenu de l’arrière et j’ai terminé cinquième, dans la roue du quatrième. Je n’avais cependant suffisamment de réserves que pour pouvoir le dépasser. J’ai manqué mon départ en seconde manche et je suis tombé au début de la manche de sorte qu’il a fallu que je remonte de la dernière place. Je suis revenu à  la neuvième place et j’ai réalisé quelques bons temps.”

Zach Osborne (9ème): “Je me suis vraiment battu aujourd’hui car si j’étais rapide hier, aujourd’hui c’était une autre histoire. J’avais des problèmes de fatigue que je ne m’explique pas. Voici que je me remets d’une blessure au poignet. En première manche, j’ai commis une erreur stupide. Je suis arrivé un peu trop fort dans un virage et je suis tombé. J’avais perdu une belle chance de faire un résultat. En deuxième manche, j’ai roulé aussi fort que j’ai pu mais ce n’était pas assez. Le programme est chargé cette année mais je le savais avant de participer à  la saison des GP.”

Valentin Teillet (10ème): “Je suis assez surpris de mon résultat. Ma vitesse était bonne durant les quinze premières minutes de chaque manche et c’est un point vraiment positif. Le seul problème, c’était l’état de ma condition physique car je me suis retrouvé fatigué dès la mi-cours

Vos commentaires

Plus de motocross