Interview Livia Lancelot | Livia Lancelot: objectif X Games!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Livia Lanvelot a renouvelé son contrat avec le team Rockstar Bud Racing Kawasaki juste avant la dernière épreuve de la saison qui se déroulait à  Genève. Nous en avons profité pour parler avec elle de son avenir.

Un nouveau titre de championne de France puis un podium aux X Games… La saison a été bonne pour toi, Livia?

Livia Lancelot: ”Il est certain que les X Games constituent un bon souvenir car il s’agit d’une fameuse organisation et j’avais toujours rêvé d’y participer. C’était pour moi une nouvelle expérience car je n’avais jamais roulé sur un circuit de SX et ce n’est qu’au mois de mai que j’ai commencé à  pratiquer le supercross avec les conseils de Pascal Leuret. Je ne savais pas à  quoi m’attendre lorsque je suis arrivée aux Etats-Unis mais tout s’est bien déroulé et j’ai même réalisé un podium. Mon second objectif était le championnat de France et une fois de plus, j’ai obtenu le titre. Certaines des concurrentes vont de plus en plus vite et c’est agréable de voir de nouveaux visages. Pour la première fois, j’ai perdu une manche suite à  une erreur de ma part. Le niveau est plus élevé et j’ai dà» restée concentrée pour garder la tête du championnat.”

Tu ne participes malheureusement plus au Championnat du Monde?

Livia Lancelot: ”J’ai été déçue de devoir arrêter le Championnat du Monde mais le nouveau programme n’est pas idéal pour les filles. Avant, nous roulions avec les catégories MX1 et MX2 de sorte que ce n’était pas bien compliqué pour un team d’inclure une fille dans son groupe. Cette année, la plupart des épreuves étaient organisées avec le MX3. Conséquence, on doit se rendre dans de nombreux pays, il faut acheter un autre camion… Tout cela pour des épreuves pratiquement pas couvertes par les médias. C’est vraiment un programme coà»teux. Avec mes partenaires et sponsors, nous avons donc décidé d’aller aux X Games plutôt que sur les GP et il en ira de même la saison prochaine. Le calendrier 2012 des GP comporte trois épreuves pour les dames. C’est une amélioration mais nous préférerions que toutes les épreuves des dames soient reprises dans le programme des MX1-MX2.”

Cette saison, vous avez créé votre propre structure, le team 114. Comment cela s’est-il passé?

Ivia Lancelot: ”Ce n’est déjà  pas facile de gérer la carrière d’un pilote mais gérer son propre team, c’est encore une autre paire de manches! Au début, je n’ai pas beaucoup dormi tellement j’avais des questions qui me trottaient dans la tête mais finalement, les choses se sont arrangées même si j’ai eu des problèmes avec ma coéquipière. Nous n’avions pas le même caractère ni la même motivation. Pour le reste, le team a présenté deux pilotes à  chaque manche et nous n’avons jamais connu de problèmes techniques. Pour les deux dernières épreuves, j’ai invité l’Américaine Tania satchwell et c’était super de la voir à  deux reprises monter sur le podium! Mes sponsors sont contents de nos résultats et ils nous aideront encore l’an prochain. Une jeune espoir française, Mégane Pernet, nous rejoindra dans le team 114 supporté par Rockstar Bud Racing Kawasaki.”

Parlons un peu de ton expérience américaine…

Livia Lancelot: ”C’était super et c’est clair que lorsque tu arrives là -bas, tu as envie de rester! Tout est plus grand, plus agréable, il y a beaucoup de soleil, de circuits, de stades. Cependant, j’ai un programme ici, en France et je suis contente de pouvoir rouler en Europe où se trouvent mes sponsors. Ceci dit, c’est sà»r que je participerai aux X Games 2012 car je veux remporter une médaille d’or avant de partir à  la retraite!”

Tu roulais à  nouveau sur une Kawasaki et tu avais l’air plus à  l’aise qu’en 2010…

Livia Lancelot: ” C’est clair que je me suis sentie bien sur la Kawasaki dès le moment où je suis montée dessus! En 2010, j’ai fait l’expérience d’une autre moto mais je dois dire que je me sens plus à  l’aise sur une Kawasaki. En outre, chez Kawasaki, je me sens comme chez moi car j’y connais de nombreuses personnes. C’est agréable de faire partie d’un team comme le Rockstar Bud Racing team. On y travaille avec de vrais professionnels mais l’ambiance rest toujours relax et je suis contente de continuer avec eux l’an prochain.”

Rui Goncalves est ton petit-ami. Il s’intéresse à  ta carrière?

Livia Lancelot: ”Oui, il est vraiment à  fond derrière moi et c’est même parfois difficile pour lui. Il est content lorsque je fais de bons résultats mais en même temps, il n’a pas envie que je me blesse. C’est ainsi qu’il me dit: ” Tu dois mettre les gaz à  fond dans les whoops si tu veux gagner les X Games.” puis il ajoute immédiatement:”mais ne te blesse pas!” Ce n’est pas facile pour lui mais il m’est quand même d’une grand soutien!”

Quel objectif souhaites-tu réaliser maintenant?

Livia Lancelot: ”Certainement remporter une médaille d’or aux X Games! Cette année, contrairement aux autres filles comme Vicki Golden qui se concentre à  100% sur SX, je n’avais aucune expérience en supercross. Je suis certaine que si je continue à  m’entraîner et à  travailler sur des circuits de supercross, j’irai plus vite. En outre, je suis convaincue qu’une bonne pilote de motocross peut remporter les X Games. Une victoire là -bas serait super pour ma carrière même si je dois admettre que je suis déjà  satisfaite avec ce que j’ai réalisé jusqu’à  présent!”

Vos commentaires

Plus de motocross

  • Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    Le motocross AMPL de Bertrix reporté

    La saison AMPL 2021 s’est ouverte ce week-end Wéris. Elle devait se poursuivre dès le week-end prochain avec l’épreuve de Bertrix. Malheureusement, pour répondre à la demande de la commune, …
  • Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker au guidon d’une Fantic 2-temps Factory à Lommel

    Ken De Dycker avait récemment fait savoir qu’il espérait pouvoir rouler à Lommel au guidon d’une machine 2-temps. Il semble que Keeno, grand amoureux des machines 2-temps, ait trouvé chaussure …
  • MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    MXGP : une épreuve de plus en Turquie

    Les 4 et 5 septembre prochains, le championnat MXGP sera à Afyon, en Turquie. Infront Moto Racing, le promoteur du championnat, vient d’annoncer ce mardi que la Turquie accueillerait finalement …
  • Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Opération nécessaire pour Roan Van De Moosdijk

    Roan van de Moosdijk a chuté à Loket ce dimanche. Le pilote F&H Racing s’est cassé le scaphoïde. Le Hollandais sera opéré de cette blessure, qui demande a être prise …