Interview Yoann Hella | Yoann Hella: “Je suis de retour à  l’AMPL pour le titre!”

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

5 aoà»t 2009, Dà¼rler: Yoann Hella est victime d’un terrible accident en dernière manche des Inters. à‰vacué par hélicoptère, le multiple champion AMPL écope d’un lourd bilan: fracture du bassin, de la hanche et du fémur, ainsi que de nombreuses contusions.

1er avril 2012, Honville: Yoann effectue son grand retour en championnat AMPL avec à  la clé deux victoires de manches acquises de manière autoritaire.

Entre ces deux dates, un peu de galère. Rééducation, puis championnat VBM qui, il faut bien le reconnaître, ne s’est pas vraiment déroulé comme il l’aurait souhaité. Fin de saison 2011 écourtée d’ailleurs du côté de la fédération flamande et achevée en province de Luxembourg où Yoann avait fait forte impression, notamment lors de la finale à  Moircy où il gagna les deux manches assez aisément. Ce qui nous laisse penser qu’il sera bel et bien l’homme à  battre cette année à  l’AMPL…

Alors, Yoann, content de retrouver tes supporters ?

Yoann Hella: “Oui, vraiment, je suis super ravi. Je vois qu’après deux ans d’absence, je compte encore de très nombreux supporters le long des terrains . Je vais essayer de faire en sorte de ne pas les décevoir.”

On peut dire que les retrouvailles ont plutôt été réussies ce dimanche à  Honville!

Yoann Hella: “En effet, cela s’est très bien déroulé. Après un départ plutôt moyen en première manche, je me retrouve de suite deuxième derrière Steve Piret. Je l’ai suivi quelques tours avant de le passer et de faire une solide fin de manche.

Lors de la deuxième manche, je fais le holshot et je me suis concentré sur ma course. Ce n’était pas évident car le terrain était vraiment piégeux et le soleil, très bas à  cette période de l’année, était à  certain endroit très gênant.”

Revenons un instant sur ces deux dernières années qui n’ont pas été formidables pour toi, il me semble?

Yoann Hella: “Oui, je confirme! Après ma grosse blessure de 2009, j’ai mis plus d’un an à  retrouver une bonne forme physique. La saison dernière, j’avais reçu une proposition pour rouler à  la VBM dans le team VBS et cela s’est mal passé, notamment à  cause d’un mauvais choix de moto. J’avais décidé de m’aligner en MX2, mais cette moto ne me convenait pas du tout. J’ai donc décidé, à  la mi-saison, de quitter le team et de naviguer par mes propres moyens avant de retrouver mon sponsor de 2009 qui m’a proposé de terminer le championnat à  l’AMPL avec une moto très compétitive.”

Pourquoi avoir pris la décision de revenir à  l’AMPL cette année ?

Yoann Hella: “Cette décision a été prise en commun avec mon sponsor Hans Sneyers. Ce retour en terre luxembourgeoise est essentiellement motivé par le type de terrains que propose l’AMPL. Ils sont plus attrayants pour moi que ceux de la VBM.”

On a pu également constater que tu avais quitté le jaune pour le rouge…

Yoann Hella: “Oui, après de longues années chez Suzuki, j’ai viré au rouge Honda. Cette moto m’a agréablement surpris. Je profite d’une très bonne moto, une 450 préparée par DSM et financée par Monsieur Sneyers pour former le team ASH.”

En deux ans, trouves-tu que la catégorie Inters ait beaucoup changé ?

Yoann Hella: “Oui, ça a pas mal changé. Personnellement, je regrette vraiment les trois manches inters open. Ca remplissait mieux notre journée, car 4 heures entre les manches, c’est vraiment long! Cependant, j’aime bien voir les plus jeunes évoluer en Inters. Cela me rappelle mes débuts dans cette catégorie. J’ai l’impression que c’était hier…”

Je suppose que ton seul et unique objectif cette année, c’est le titre ?

Yoann Hella: “Il est certain que je viens pour le titre, mais aussi et surtout pour prendre un maximum de plaisir sur des circuits que j’apprécie.”

Un derniers mot?

Yoann Hella: “J’aimerais vraiment remercier mon sponsor et ami Monsieur Hans Sneyers, Acerbis qui me fournit les équipements, mon mécano Marc, ainsi que toute ma famille et mes supporters.”

Texte & photos: Yannick Bernard – Bernardmx.com

Vos commentaires

Plus de motocross