Essai KTM cross 2013 | On a (déjà !) roulé sur les KTM 2013!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Les KTM 2013 sont déjà  là ! En vedette cette année: la 450 SX-F. Sous l’impulsion du tandem Decoster/Dungey, les Autrichiens ont effet revu leur copie de A à  Z. Le résultat est à  la hauteur des efforts consentis, lesquels profitent à  l’ensemble de la gamme 4T. Moins de nouveauté en revanche du côté des modèles 2-temps, que l’on s’est contenté de peaufiner. La 85cc est en revanche elle aussi 100% nouvelle!

“Lorsque Roger Decoster est venu nous trouver au Motocross des Nations en fin d’année passée avec la liste des modifications que lui et Ryan Dungey souhaitaient voir apporter à  notre 450 SX-F, cette liste était si longue que j’ai rarement vu nos équipes de développement aussi inquiètes”, plaisante Joachim Sauer, offroad product manager chez KTM. “Nous sommes en train d’appliquer aux USA la même stratégie que celle que nous avons appliquée en Europe ces dernières années”, poursuit-il, “en engageant sous nos couleurs les meilleurs team managers et les meilleurs pilotes.”

Mais encore faut-il leur offrir les armes pour triompher. Et comme à  Mattighofen on ne fait jamais les choses à  moitié, c’est d’une feuille blanche qu’on est parti pour développer la machine de Ryan Dungey. Cette machine-même dont est étroitement dérivée la 450 SX-F 2013 qui arrivera d’ici quelques jours à  peine chez votre concessionnaire KTM!

Finesse et robustesse

Au premier coup d’oeil, la nouvelle 450 SX-F frappe par le nouvel habillage (commun à  toute la gamme cross) qui inspire à  la fois finesse et robustesse. Finesse parce que la ligne élancée de la machine et les courbes très étudiées des ouïes latérales ou des gardes-boue avant et arière laissent à  penser que l’ergonomie de la machine a été pensée dans les moindres détails. Robustesse parce que le degré de finition élevé allié à  un équipement de premier choix (), à  une déco d’une plaisante sobriété et à  une subtile combinaison de plastiques mats et brillants inspire indéniablement la confiance dans un produit qui, si nouveau soit-il, semble déjà  très abouti.

Du côté du chà¢ssis, KTM reste fidèle à  ses convictions en développant un nouveau cadre non pas en aluminium mais bien à  nouveau en acier chromoly. La formule idéale selon les ingénieurs autrichiens pour garantir à  l’ensemble des machines 4T de la gamme un chà¢ssis qui offre à  la fois une stabilité et une rigueur irréprochable sans rien sacrifier en termes de maniabilité ou de confort. Le nouveau cadre permet également d’économiser quelques précieux grammes.

     
     
     

Sur ce nouveau cadre, et toujours dans le but de gagner en stabilité, vient se greffer un nouveau bras oscillant en aluminium coulé, renforcé dans sa partie arière et capable désormais d’accueillir un axe de roue arrière plus costaud (de 20 à  25mm). Les biellettes de suspension gagnent quant à  elles quelques grammes par rapport au modèle 2012.

Sur ces biellettes, est monté un amortisseur White Power dernière génération, développé pour optimiser la motricité tout en offrant davantage de confort sur les petits chocs. Afin d’améliorer l’équilibre général de la machine, la 350 SX-F reçoit pour sa part un ressort plus dur. A l’avant du WP également avec une fourche à  cartouche de 48mm revisitée de fond en comble et notamment des ressorts plus fermes pour les 250 et 450 SX-F.  Plus sensible, cette nouvelle fourche offre également un comportement plus constant sur la durée d’une manche, notamment grà¢ce à  l’utilisation d’une toute nouvelle huile.

Plus léger de 80 grammes, le nouveau té de fourche anodisé noir participe également à  la rifidication de l’ensemble et permet surtout d’accueillir le nouveau garde-boue avant, très design mais aussi beaucoup plus rigide que l’ancien modèle.

On notera également un boîtier de filtre à  air redessiné, dont la capacité est sensiblement augmentée, l’apparition d’un guidon Renthal 827 Fatbar et de nouveaux grips bicolors ornés du logo KTM, une déco qui fait toujours appel à  la technologie “In Mould” qui la rend pratiquement inaltérable, de nouveaux radiateurs en provenance d’un nouveau fournisseur (WP radiators) et plus résistants en cas de chute, des jantes signées Excel ou encore des freins issus du catalogue Brembo.

On s’en voudrait également de ne pas évoquer le tout nouveau réservoir à  essence de 7,5 litres, dont le bouchon abandonne le système “1/4 de tour” cher à  la marque autrichienne depuis des années pour revenir à  un modèle plus classique. Le filtre à  essence est également plus facile à  démonter, tandis que les spécialistes des endurances apprécieront le fait qu’il est désormais possible d’adapter un réservoir EXC (enduro) sur les SXF-F sans aucune modification supplémentaire.

Plus léger, plus compact, plus puissant…

La pièce maîtresse de la nouvelle 450 SX-F, c’est évidemment son bloc moteur. Repensé de A à  Z par les motoristes maison, le 450 à  double arbre à  cames en tête et 4 soupapes en titane ultra-légères, se veut plus compact, plus léger mais aussi plus performant que son prédécesseur. Pour atteindre ce triple objectif, c’est toute l’expérience et tout le savoir-faire autrichien dont on a tiré parti.

Les chiffres annoncés sont impressionnants: le moulin plafonne à  11 500 tours/minute, délivre la bagatelle de 60 chevaux et affiche 2,5 Kg de moins que son prédécesseur sur la balance! Les grandes innovations par rapport au modèles 2012 résident essentiellement dans une course plus longue (63,4mm au lieu de 60,8mm) et un alésage moins important (95mm au lieu de 97mm), un système d’injection électronique Keihin revu de fond en comble, un roulement de vilebrequin lubrifié par de l’huile pressurisée (ce qui autorise le bloc à  tourner à  plus de 11 000 t/min sans risque quant à  la fiabilité) ou encore une nouvelle boîte à  vitesses qui passe de 5 à  4 rapports seulement.

La 250 SX-F suit le mouvement

Si la nouvelle 450 SX-F est indéniablement celle qui a retenu toute l’attention des ingénieurs autrichiens ces derniers mois, la petite 250 SX-F n’en revient pas moins complètement remaniée pour 2013. Celle qui fait office de référence dans une catégorie où elle fait la loi depuis des années, profite non seulement (comme la 350 SX-F) du chà¢ssis développé pour la 450 SX-F mais s’offre dans la foulée un tout nouveau moteur.

Désormais très proche du bloc de la 350 SX-F, celui de la plus petite des SX-F afficherait même 5 chevaux de plus que le modèle qu’il remplace! Outre des carters et une culasse largement remaniés, il présente désormais un rapport course/alésage très différent, le diamètre du piston gagnant 2mm tandis que la course perd 2,5mm. De quoi permettre au bloc KTM de culminer à  14 000 tours/minute! Equipé depuis l’an dernier du démarreur électrique, le bloc 250cc perd cette année son kick, toujours dans le but de gagner quelques précieux grammes.  

KTM a consenti un réel effort supplémentaire en matière de réduction de bruit en développant de nouveaux échappements pour chacun de ses modèles 4-temps. Seules les 250 et 350 conservent une chambre de résonnance. Tout en voyant leurs performances optimisées, les machines répondent de la sorte aux normes qui seront en vigueur en 2013.

Comme les modèles 2-temps (125, 150 et 250cc), la 350 SX-F, dont il s’agit déjà  de la 3ème version profite de quelques évolutions en vue d’optimiser ses performances et sa fiabilité mais ne subit pas de modification majeure.

De surprise en surprise

Sur la piste de Citta di castello, en Italie, où KTM avait décidé de présenter son nouveau millésime, la nouvelle 450 SX-F fait sans attendre étalage de ses qualités nouvelles. Si vous aimiez la grosse KTM pour sa puissance exceptionnelle, nous ne serez pas déçu, elle reste sans doute la plus puissante de la catégorie. Si vous l’aimiez pour son chà¢ssis équilibré, vous apprécierez davantage encore le modèle 2013, subtil mélange frôlant la perfection entre rigueur et légèreté. Si par contre vous trouviez la bête un peu trop exigeante à  cause de son moteur sans compromis, vous serez surpris par la douceur et la facilité de la nouvelle 450 SX-F. Le nouveau rapport course/alésage offrant une course plus longue que par le passé permet en effet au moteur de gagner sensiblement en progressivité.

Très bas dans les tours, les coups de piston sont inexistants. Ensuite, le bloc autrichien monte de façon franche dans les tours mais sans aucune brutalité. Tout reste sous contrôle en permanence et c’est plutôt rassurant! D’autant plus que le sentiment de maîtrise est renforcé par un chà¢ssis et des suspensions sans surprise, extrêmement confortables et suffisamment rigoureuses sur la piste particulièrement bien entretnue de Citta di castello. La boîte 4 vitesses n’appelle quant à  elle aucun commentaire particulier, son étagement très étudié faisant que l’on se contente la plupart du temps des second et 3ème rapports.

En piste, l’autre bonne surprise de cette présentation, c’est la 250 SX-F. Si, sur le papier, les évolutions sont moins spectaculaires qu’en ce qui concerne sa grande soeur, la version 2013 de la benjamine de la gamme SX-F n’en est pas moins une réelle nouveauté. Oubliez ce que vous connaissez du modèle 2012, la nouvelle 250 autrichienne a pris un chemin complètement différent. Sans doute un poil plus exigeant que son prédécesseur, le nouveau modèle présente une inertie quasiment inexistante, un moteur qui délivre sa puissance très haut dans les tours et un tempérament qui fait inévitablement penser à  celui d’un 125cc. On a davantage tendance à  la piloter à  l’embrayage que par le passé mais comme il s’agit (comme sur l’ensemble de la gamme) d’un modèle hydraulique, on ne s’en plaindra pas!

Du côté de la gamme cross, on notera également l’apparition d’une toute nouvelle 85cc. Ce modèle 2013, à  l’esthétique très proche du reste de la gamme SX et SX-F vient remplacer un best-seller qui domine pourtant toujours la catégorie. Mais le modèle commençait à  dater et les autrichiens ont donc préféré le faire évoluer sans attendre. Nouveau cylindre, nouveau vilebrequin, lumières d’admission et d’échappement revues, nouvelles suspensions, embrayage hydraulique revu et chà¢ssis renforcé sont au menu du millésime 2013. Les kids seront contents!

Texte: Olivier Evrard | Photos: Gary Freeman

Tarifs KTM cross 2013

MINICYCLES

50 SX: 3.420 €
50 SX MINI: 3.320 €
65 SX: 4.190 €
85 SX 17/14: 5.095 €
85 SX 19/16: 5.095 €

MOTOCROSS

2T
125 SX: 7.290 €
150 SX: 7.590 €
250 SX: 8.090 € 

4T
250 SX-F: 8.490 €
350 SX-F: 8.850 €
450 SX-F: 9.190 €

Vos commentaires

Plus de motocross