Motocross MXGP – Bastogne | GP de Belgique à  Bastogne: le compte à  rebours est lancé!

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Cette fois, on entre dans la dernière ligne droite! Avec la conférence de presse organisée ce vendredi par les organisateurs du prochain GP de Belgique à  Bastogne, le compte à  rebours vers ce qui sera vraisemblablement le point d’orgue de la saison belge de motocross est en effet désormais lancé. Les 16 et 17 juin prochains, la ville de Bastogne accueillera non seulement les pilotes les plus rapides du monde mais également une organisation qui s’annonce exemplaire à  plus d’un titre.

A moins de 6 semaines de leur organisation, Edmond Detry et André Mathieu avaient convié la presse ce vendredi à  l’Hôtel de Ville de Bastogne afin de présenter dans le détail leur épreuve. Organiser une manche de championnat du monde de motocross, qui plus est dans des délais particulièrement courts, est une enteprise ambitieuse, voir périlleuse. Mais cela n’empêche pas les 2 hommes d’envisager avec optimisme ce qui marquera le retour du championnat de monde de motocross en Wallonie, 5 ans exactement après le dernier GP disputé à  Namur.

Environnement et personnes à  mobilité réduite

Car, non contents de réussir le pari de faire revenir le mondial de motocross en terre wallonne, les organisateurs entendent même faire de leur épreuve un modèle du genre. L’organisation prête en effet un intérêt tout particulier à  l’environnement et a pris toute une série de mesures qui réduiront l’impact environnemental de la manifestation.

Par ailleurs, divers aménagements seront prévus pour les personnes à  mobilité réduite, trop souvent oubliées sur ce genre d’organisation. Une attention saluée par André Malherbe en personne, le quadruple champion du monde se réjouissant de pouvoir assister dans de bonnes conditions au GP dont il a d’ailleurs accepté d’être le parrain. 

Un plan marketing redoutable

Mais là  où le GP de Bastogne se distingue en particulier, c’est assurément sur le plan de la communication. Rarement en effet une épreuve de motocross en Belgique aura pu compter sur un plan marketing aussi complet. A côté des canaux traditionnels que sont la presse spécialisée, la presse écrite, la radio, la télévision ou les nouveaux médias, les organisateurs n’ont pas hésité en effet à  chercher d’autres moyens pour assurer la promotion de leur épreuve auprès du public belge. Parmi les nombreux partenariats conclus, on épinglera non seulement celui avec le team LS Motors et le pilote espagnol Jonathan Barragan, dont la machine arbore cette saison le logo du GP de Bastogne mais surtout celui négocié avec le club du Standard de Liège, qui a accepté d’associer son image à  celle du GP au travers de différentes actions qui seront menées sur les derniers matches des Play-Offs. Ce qui nous vaut de voir Clément Desalle se prêter au jeu et apparaître balle au pied sur les visuels créés pour l’occasion…

Un événement prometteur que, du côté des autorités communales de Bastogne, on se réjouit d’accueillir. Comme l’a confirmé Mr Collard, bourgmestre de Bastogne. “Nous sommes fiers d’accueillir chez nous un événement de cette ampleur et confiants quant au succès de ce premier GP de Bastogne, a-t-il rappelé ce vendredi. Nous avons la volonté de pérenniser le GP. Après cette organisation, nous ferons le point avec les organisateurs et nous déciderons alors de l’avenir de cette épreuve à  Bastogne.”

Si vous désirez dés à  présent réserver vos places pour le week-end des 16 et 17 juin à  Bastogne et ne rien rater de ce GP de Belgique, sachez que le site de l’organisation est désormais accessible sur www.mx1-bastogne.com

Texte & photos: Olivier Evrard

Vos commentaires

Plus de motocross