Motocross MXGP – Fermo | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Nous étions en Italie ce week-end pour assister à  la troisième épreuve du championnat du Monde de motocross. On a pu constater que le vainqueur du GP MX1, Christophe Pourcel, n’était pas revenu en Europe pour y faire de la figuration. Premier ex-aequo avec Gautier Paulin à  Sevlievo, Pourcel a passé la vitesse supérieure en totalisant cette fois le plus de points par rapport à  ses concurrents (à  Sevlievo, Pourcel avait terminé second à  égalité de points avec Gautier Paulin). Si Cairoli voit encore les résultats de Pourcel avec une certaine condescendance, il n’en va pas de même pour les autres favoris déclarés comme Gautier Paulin et Clément Desalle qui considèrent désormais Pourcel comme un sérieux concurrent supplémentaire qu’il leur faudra bien tenir à  l’oeil.

En MX2, Jeffrey Herlings a remis les pendules à  l’heure en démontrant de façon éclatante – et parfois dangereuse – qu’il pouvait l’emporter aussi bien sur le dur que dans le sable. On n’en doutait pas même si on ne s’attendait pas à  ce que le jeune Hollandais creuse si vite l’écart au classement provisoire (trente points d’avance sur Van Horebeek, trente-cinq sur Searle).

MX1

Christophe Pourcel (1er): “J’étais confiant lorsque nous sommes arrivés ici, à  Fermo. Les réglages sur la moto étaient bons depuis le week-end dernier et je me suis dès lors senti immédiatement à  l’aise sur le circuit. Je suis bien parti dans les deux manches et j’ai remporté la première après une superbe bagarre avec Gautier Paulin. J’aurais pu remporter également la seconde manche mais une pierre m’a heurté le nez dans les derniers tours et je sentais le sang ruisseler sur mon virage de sorte que j’ai préféré assurer ma deuxième place puisque je savais que j’allais ainsi remporter le GP. Nous sommes un team jeune et c’est génial de mettre une victoire à  notre tableau de chasse alors que nous n’en sommes qu’au troisième GP. C’est une belle façon de confirmer tout le potentiel que nous avions montré le week-end dernier à  Sevlievo.”

Tony Cairoli (2ème): “J’ai effectué un bon départ dans la première manche mais j’ai terminé second et je n’étais pas trop heureux de ma manière de piloter au début de la course. En effet, j’ai commis quelques erreurs, ce qui m’a renvoyé vers la cinquième ou sixième place. Ensuite, après dix ou quinze minutes, j’ai commencé à  trouver le bon rythme et je suis parvenu à  combler le trou qui me séparait des pilotes de tête mais j’étais un peu fatigué de sorte que je me suis contenté d’assurer ma troisième place. En deuxième manche, j’ai encore réalisé un bon départ et j’ai alors essayé de réaliser quelques tours rapides. Je suis vraiment content de la manière dont les choses se sont déroulées dans cette manche et je crois avoir effectué du bon boulot.”

Clément Desalle (3ème): “Je ne suis pas vraiment content parce que lorsque je roule sur la moto, j’aime bien m’amuser et cela n’a pas été le cas ce week-end. J’ai trouvé le circuit difficile, spécialement par rapport au circuit sur lequel j’avais gagné en 2010. On avait l’impression qu’on était tout le temps sur le point de commettre une grosse erreur. Je vais continuer à  travailler car je sais ce dont je suis capable. Je vais continuer à  rester positif.”

Gautier Paulin (4ème): “J’avais un bon rythme dans la première manche mais j’ai commis trop de petites erreurs : j’ai failli dépasser Christophe Pourcel à  plusieurs reprises mais je commettais à  chaque fois une erreur. Même lorsque je me suis retrouvé en tête et qu’il ne restait plus que deux tours à  parcourir, je suis allé trop large dans un virage et j’ai ainsi perdu la manche. J’ai gà¢ché la seconde manche en tombant au départ. Je suis remonté à  la sixième place mais ce que je veux, c’est monter sur un podium chaque semaine. On va continuer à  travailler pour atteindre cet objectif. La vitesse qu’on a montré ce week-end confirme notre résultat de Sevlievo.”

Ken De Dycker (5ème): “Je ne suis pas bien parti dans la première manche et je ne trouvais ni mon rythme ni les bonnes trajectoires. La seconde manche a été nettement meilleure. C’était plus facile et j’étais plus relax. Je ne m’attendais pas à  plus de ce GP parce que n’est pas un de mes circuits favoris.”

Evgeny Bobryshev (6ème) : “Cela a été mieux avec mon pouce même s’il me fait toujours souffrir de sorte que je dois encore prendre des anti-douleur. L’an dernier, ce circuit ne m’avait pas réussi mais cette année, cela a été nettement mieux. J’ai eu un coup de chaleur en première manche et je me sentais un peu groggy à  cause du soleil. Cela s’est nettement mieux passé à  la reprise car il y avait des nuages. J’ai réussi un bon départ et je me suis un peu bagarré avec Philippaerts mais je n’arrivais pas à  revenir sur De Dijcker. J’avais du mal dans les petits virages et c’est là  que je perdais du temps. Dans l’ensemble, je suis satisfait du résultat et je veux remercier une fois de plus mon team pour son soutien. Je retourne maintenant chez moi, en Russie afin de participer à  une épreuve spéciale avant de m’envoler pour le Mexique où j’espère arriver complètement guéri.”

Kevin Strijbos (7ème) : “Le week-end avait très mal commencé en ce qui me concerne. Je ne me sentais pas à  l’aise sur le circuit à  tel point que je n’ai terminé que quatorzième dans la course qualificative. Ce matin, au warm-up, je me suis senti mieux et j’ai effectué quelques bons tours parce que j’avais trouvé de bonnes trajectoires. J’ai effectué un mauvais départ dans la première manche mais je suis parvenu à  remonter dixième, ce qui me suffisait après la mauvaise journée d’hier. Mon départ a été meilleur en seconde manche et j’ai terminé septième après que Paulin m’ait dépassé juste avant la ligne d’arrivée. Je termine finalement septième au général et ce n’est pas mal. C’est évident que ce n’est pas un super week-end mais le résultat est finalement satisfaisant.”

David Philippaerts (8ème): “J’étais content au terme de la première manche car j’étais parti en
huitième position et je suis parvenu à  remonter à  la quatrième place. Mes chronos n’étaient pas
mauvais, proches des pilotes de tête. A un moment donné, Desalle a voulu me dépasser par l’extérieur et nous nous sommes accrochés et nous sommes tombés. Dans la chute, j’ai cassé mes lunettes et je les ai enlevées pour pousser jusqu’à  la fin de la course. Dans le dernier tour, un concurrent devant moi a ouvert les gaz à  fond dans un virage et j’ai été touché à  l’oeil par une pierre. Je ne voyais plus rien et j’ai dà» rouler ainsi pendant un demi tour. Au début de la seconde manche, je voyais double pendant le premier tour mais j’ai voulu continuer et finalement je remonte septième après avoir failli tomber deux ou trois fois. Terminer huitième ne correspond pas à  mon classement normal mais je dois l’accepter. J’espère que cela ira mieux au Mexique car nous devons une revanche à  nos supporters.”

Xavier Boog (9ème): “Je dois travailler mes départs! Lors des deux manches, je pars au milieu du peloton et je me complique la vie en étant obligé de remonter. Dans la première manche, je suis arrivé à  trouver un bon rythme et des bonnes trajectoires pour presque prendre la quatrième place de Desalle. Dans la seconde manche, je suis pas parvenu à  rouler relax et je suis tombé une fois.”

Tanel Leok (10ème): “Dans la première manche, je n’ai pas mal roulé et je suis bien remonté. Dans la seconde manche, j’ai commis tellement d’erreurs dans le premier tour que je ne savais plus ce que je faisais. J’en étais au point où je ne n’avais plus de vitesse. Je n’étais pas à  l’aise sur le circuit. Je suis content que ce gP soit derrière nous et qu’on va pouvoir faire un break. Cela me permettra de me soigner afin d’être prêt pour le Mexique. Pour le reste, je me sens mieux sur la moto et cela, c’est une bonne chose.”

MX2

Jeffrey Herlings (1er): “J’ai eu un peu de chance dans la première manche et je l’ai emporté avec quinze secondes d’avance sur Jeremy Van Horebeek. Dans la seconde manche, j’ai réalisé le holeshot mais je me suis fait mettre à  terre par Tommy Searle. Nous sommes remontés à  partir des dernières places. J’ai poussé autant que j’ai pu et je suis parvenu à  gagner. Aujourd’hui, j’ai vingt-huit points d’avance sur Tommy, ce qui n’est pas mal.”

Michael Leib (2ème): “J’ai reçu l’opportunité de venir participer à  deux GP en Europe et de piloter une bonne moto. Le but était de faire exactement ce que j’ai fait aujourd’hui. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut atteindre les objectifs qu’on s’est assignés surtout lorsque ceux-ci sont élevés et que  certaines personnes pensent qu’on ne pourra pas y arriver. J’ai prouvé que je pouvais le faire et c’est un moment assez émouvant pour moi. La première manche est une des meilleures courses que j’ai réalisées depuis que je suis professionnel et je dois remercier Steve Dixon pour m’avoir donné cette chance ainsi que pour avoir mis à  ma disposition un excellent matériel.”

Jeffrey van Horebeek (3ème): “Je suis parti en seconde position dans les deux manches et dans la première, j’étais derrière Jeffrey jusqu’à  la mi-course. Cinq minutes avant la fin, je suis tombé dans les whoops et ma tête a heurté violemment le sol. J’étais groggy mais je suis parvenu à  terminer deuxième. Je ne me suis pas senti très bien entre les deux manches mais je voulais offrir un podium au team et j’ai tout donné dans la deuxième manche. J’ai d’ailleurs mené la course durant quelques tours mais j’avais mal à  la tête et j’ai dà» réduire le rythme. Je suis maintenant deuxième au classement provisoire. C’est une position que je n’avais jamais occupée auparavant. ”

Jordi Tixier (4ème): “J’ai pris un bon départ dans la première manche. J’étais cinquième et je suis parvenu à  terminer septième, ce qui n’était pas mal du tout. Il y a eu un fameux carambolage au départ de la deuxième manche mais j’ai terminé cinquième derrière Jeremy. C’était un bon week-end pour moi. Le circuit ne me déplaisait pas mais il y avait malgré tout trop de bosses et d’ornières et il y a eu de nombreuses chutes.”

Christophe Charlier (6ème): “Je me sens heureux. C’était mon premier GP de la saison mais nous avons travaillé dur pendant l’hiverde sorte qu’il n’a pas été difficile de trouver les bons réglages et j’ai retrouvé rapidement toutes mes sensations. C’était super d’être de retour sur les GP. J’ai roulé calmement parce que je ne voulais pas me blesser à  nouveau. J’ai pourtant commis des erreurs sans quoi je pense que j’aurais pu me battre pour terminer dans le top-cinq et, avbec de bons départs, pour le top-trois. Nous avons maintenant deux semaines avant le prochain GP. Je vais m’entraîner légèrement pour être prêt pour le Mexique.”

Dylan Ferrandis (7ème): “J’étais vraiment heureux d’avoir réussi le holeshot en première manche! Ce week-end, je me sentais bien sur la moto et sur le circuit. J’ai vraiment poussé très fort pour rester avec les pilotes de tête de sorte que j’étais très content de finir à  la cinquième place. Je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé au départ de la deuxième manche mais il y a eu un énorme carambolage. Cela ne m’a pas fait perdre trop de temps et je suis parvenu à  terminer douzième. Non, c’était un bon week-end pour moi.”

Tommy Searle (9ème): “Je sens que je suis dans la forme de ma vie et nos résultats d’hier prouvent que la Kawa est vraiment très bonne. Aujourd’hui, on n’a vraiment pas eu de chance. Dans la première manche, quelqu’un m’ a percuté dans un le second virage. Le radiateur et l’échappement étaient écrasés en même temps que le disque du frein avant était plié. Malgré cela, j’espérais pouvoir terminer deuxième jusqu’à  ce que le radiateur perde toute son eau. C’était l’abandon. Dans la deuxième manche, j’ai à  nouveau réussi un bon départ mais Herlings est venu brutalement sur moi et a percuté ma roue avant. Je ne pouvais rien faire et de nombreux pilotes sont venus m’emboutir. L’action de Herlings était dangereuse et stupide. Je suis remonté de la toute dernière place pour terminer second. J’étais pratiquement revenu sur le vainqueur malgré que je n’y voyais plus rien tellement mes lunettes étaient sales.”

Vos commentaires

Plus de motocross