Motocross MXGP | MXGP 2013: les prétendants au titre MX2

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

A l’aube d’une nouvelle saison de motocross mondial (MX1/MX2) qui débutera ce week-end à  Losail au Qatar et qui s’annonce une fois de plus excitante, nous vous proposons un passage en revue des hommes forts des catégories MX1 et MX2. Qui sont les favoris, qui sont ceux qui joueront les rôles d’outisders? On débute avec ceux qui joueront vraisemblablement devant en MX2…

Jeffrey Herlings

Le pilote hollandais est clairement l’homme à  battre. Champion du monde en titre, il se présente comme le grandissime favori dans la course au titre 2013. Auteur de 18 victoires de manches, de 9 GP et de 13 podiums, il peut cette année aborder la saison dans une position plus que confortable, la moitié des GP se disputant sur une surface plus ou moins sablonneuse. Si les hommes cités ci-dessous représentent une menace pour le pilote KTM, la seule vraie menace ne viendrait elle pas de lui-même?

Max Anstie

Désormais officiel Suzuki, Max Anstie a de nouveau préparé sa saison de GP en disputant les premiers rounds du supercross US. Auteur d’une saison en demi-teinte ponctuée de nombreux incidents mécaniques ainsi que d’abandons en 2012, il a prouvé en montant sur le podium du GP de Lierop qu’il avait la vitesse pour jouer avec les meilleurs de la catégorie. Le calendrier et les textures de sol pourraient jouer en faveur de Max, particulièrement à  l’aise dans la silice, et lui permettre de laisser exploser son talent au guidon d’une Suzuki 250 RM-Z qui n’est plus montée sur le podium depuis le départ de Ken Roczen et le double podium Roczen/Tonus à  Fermo en 2010.

A LIRE EGALEMENT  Le team belge décontracté face à la presse ce vendredi à Mantova

Jordi Tixier

Désormais seul coéquipier du champion du monde 2012, Jordi aborde sa seconde saison dans l’équipe officielle KTM. Auteur de débuts prometteurs (régulièrement présent dans le top-8 voire top-5 en 2012), il aura la lourde tache de seconder son lieutenant comme Jérémy Van Horebeek l’a si bien fait la saison dernière, tantôt en prenant des points à  Tommy Searle, tantôt en aidant son leader sur plan comptable lors des quelques déroutes de Jeffrey Herlings. Seul pilote à  la régulière à  avoir pu soutirer une manche qualificative aux deux hommes forts de la catégorie, Jordi devra réitérer ce genre de performances.

Jake Nicholls

Reconduit chez Jacky Martens, Jake Nicholls espère forcément réaliser une saison identique à  celle qu’il vient de faire. A la lutte jusqu’au dernier GP de la saison pour le gain de la quatrième place du provisoire, il s’avère être le premier pilote MX2 “non-officiel”, se payant même le luxe de devancer des pilotes officiels. à‰tant assuré de disposer d’une bonne moto pour 2013 puisque sa KTM sera équipée du moteur 2012 de l’équipe officielle, le pilote britannique aura donc toutes les cartes en mains pour jouer les avant-postes. Rapide pour son entrée en piste à  Valence, son physique et sa pointe de vitesse ont fait forte impression.

Arnaud Tonus

C’est en vert que le pilote Suisse Arnaud Tonus abordera le premier GP au Qatar. Transfuge de Yamaha où il a passé deux saisons, il roule désormais sur une des machines laissées vacantes par Tommy Searle et Joël Roëlants. Blessé à  la jambe lors de la qualification MX1 du dernier Motocross des Nations à  Lommel puis à  l’épaule quelques semaines avant Mantova, on ne sait pas encore dans quel état de forme nous retrouverons Arnaud à  l’entame de cette nouvelle saison. Pilote complet et rapide sur tous les types de terrains, on s’attend forcément à  le voir en haut des classements généraux et sur les podiums.

A LIRE EGALEMENT  Un nouveau permis d'environnement pour le Honda Park

Texte : M. Capton

Vos commentaires

Plus de motocross