Interview Jérémy Van Horebeek | Jeremy Van Horebeek:”Je suis prêt à  en suprendre quelques uns à  Valkenswaard!”

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Nouveau venu dans la catégorie MX1, Jeremy Van Horebeek roulera pour la première fois de sa carrière en 450 dans une épreuve de GP et ce, sur le célèbre â€˜Valkenswaard Euro Circuit’.

Le GP des Pays-Bas constitue la troisième manche du championnat du monde 2013 et Valkenswaard est évidemment une étape ‘obligée’ parmi les différents endroits où se tiendront les GP de la saison 2013.

Pour Van Horebeek, il s’agira donc d’une première puisqu’il n’a pas pu participer aux deux premiers GP à  cause d’un doigt cassé en tout début de saison. Jeremy, qui a réalisé deux podium lors des deux premières manches du championnat national hollandais, se sent prêt.

Jeremy, cela devait être agréable de monter à  nouveau sur un podium?

Jeremy Van Horebeek: ”Bien sà»r! C’était bon pour reprendre confiance en mes moyens. Lorsque je suis revenu de Thailande, j’ai dà» participer à  quelques courses pour préparer le prochain GP et le mieux était de rouler sur des circuits sablonneux. A Halle et à  Oldebroek, j’ai réalisé de bons départs. je me sentais plus fort qu’en Thailande et c’était bien de réaliser des podiums en me battant contre des pilotes de GP qui roulaient également en vue de préparer Valkenswaard.”

  

Comment te sens-tu à  l’approche de ce GP?

Jeremy Van Horebeek: ”Je me sens bien. Tu sais, j’ai vraiment travaillé dur pour revenir en forme depuis que nous sommes rentrés en Belgique et mon doigt me fait de moins en moins souffrir. J’ai rendu visite tous les jours à  mon physiothérapeute qui m’avait prescrit un traitement spécifique. je dois encore avoir plus de force dans la main mais c’est déjà  beaucoup mieux que pour les premiers GP. Je me sens prêt pour ce week-end et j’espère pouvoir rouler à  mon véritable niveau.”

Tu as effectivement démontré lors des épreuves en Hollande que tu étais revenu en bonne forme, non?

Jeremy Van Horebeek: ”Cela faisait effectivement du bien de monter à  deux reprises sur le podium. J’ai donc effectué deux bons départs – j’ai apporté quelques modifications à  la moto et il me semble que je me sens plus à  l’aise lors des départs. Par la suite, je suis parvenu à  garder un bon rythme même si les dernières minutes ont été difficiles physiquement. Je n’ai pas pu m’entraîner normalement depuis ma blessure et il était vraiment important que je participe à  quelques courses avant Valkenswaard. J’ai passé pas mal de temps sur ma Kawasaki ces derniers jours et cela nous a permis d’effectuer quelques réglages adaptés à  mon pilotage.”

Tu as de bons souvenirs de Valkenswaard?

Jeremy Van Horebeek: ” Pas vraiment dans la mesure où je ne suis jamais monté sur un podium lors de ce GP. Valkensawward, c’était souvent le premier ou le deuxième GP de la saison de sorte que tu ressens beaucoup de pression lorsque tu es candidat à  un titre. Cette année, ce sera différent. Je me sens plus calme et relax. Le team ne m’a mis aucune pression et je suis prêt à  surprendre certaines personnes! Je sais que j’aurai de nombreux amis et supporters autour du circuit et ce sera génial de les voir et les entendre m’encourager. Et je veux leur montrer que je suis de retour!”

Cette année, à  Valkenswaard, on roulera dans le sens opposé à  celui dans lequel on roule habituellement. Quel est ton avis à  ce sujet?

Jeremy Van Horebeek:”Cela m’est un peu égal car c’est surtout un circuit sablonneux et cela suffit. j’espère simplement qu’il sera suffisamment technique et qu’il n’y aura pas de trop grands sauts. cela est déjà  assez difficile de rouler à  pleine vitesse dans le sable et ce la peut être dangereux d’avoir des sauts longs et rapides comme ils en ont fait pour les premiers GP. La dernière course à  laquelle j’ai participé et où j’étais bien physiquement, c’était Mantova, début janvier. Quoiqu’il en soit, j’espère terminer au moins une manche dans le top sept!”

Vos commentaires

Plus d’actu