Motocross MXGP – Losail | Les réactions des pilotes

Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

En lever de de rideau de la saison 2013, nous avons eu droit comme c’est maintenant le cas depuis quelques années pour la F1 et le MotoGP à  une course au Moyen-Orient qui s’est déroulée sous le feu des projecteurs au sens propre du terme car pour ce qui concerne les spectateurs ceinturant le circuit, on aurait pu les compter sur les doigts d’une main. Mais, et on le sait depuis maintenant pas mal de temps, là  n’est pas le propos.

Sur le plan sportif, nous avons assisté à  une épreuve qui s’inscrit dans le prolongement de la saison dernière avec, aux premières places, les mêmes pilotes. On saluera la performance de notre compatriote Clément Desalle qui a saisi crà¢nement sa chance en livrant deux très belles manches, ce qui lui a permis de remporter le GP. Le message est clair pour Cairoli: sa supériorité sera contestée par Clément chaque fois que ce dernier en aura la possibilité. Espérons tout simplement que ces possibilités soient très nombreuses!

Rendez-vous la semaine prochaine en Thailande où les organismes seront soumis à  rude épreuve.
 
MX1 

Clément Desalle (1er) : “C’est agréable de débuter la saison avec la plaque rouge mais il reste encore tellement d’épreuves à  disputer. Je l’ai déjà  dit et je le répète: lorsque je m’amuse sur la moto, alors les résultats suivent et c’est vraiment très important. Je n’ai pas commis énormément d’erreurs aujourd’hui et mes départs ont été nettement meilleurs que lors des courses d’avant-saison. C’est un bon point. L‘an dernier, j’ai connu des moments difficiles, notamment en revenant de blessures mais maintenant, je me sens bien sur la moto et je n’ai pas dà» trop forcer. Je veux vraiment remercier très fort mon team qui a énormément travaillé au cours des dernières semaines. Ce n’était pas évident de débuter le championnat un mois plus tôt que d’habitude.”

Tony Cairoli (2ème): “Je suis heureux d’avoir remporté la toute première Superfinale qu’on ait organisée en MXGP mais je suis un peu déçu d’avoir perdu la plaque rouge. J’ai démontré que ma vitesse et ma condition étaient bien là . J’ai réalisé un retour à  la compétition plus que satisfaisant dans la première manche en remontant de la vingtième place à  la troisième. J’ai effectué un bon départ dans la Superfinale puis j’ai pris la tête de la course et j’ai immédiatement creusé un gros avantage par rapport à  mes adversaires, ce qui est un beau motif de satisfaction.”

Gautier Paulin (3ème): “Le circuit était très rapide aujourd’hui, plus facile en tout cas que lors des qualifications. Je me suis bien amusé sauf dans la première manche lorsque j’ai chuté lourdement sur la tête. Il a fallu deux tours avant que je ne recouvre mes esprits. Je me suis senti mieux par la suite et j’ai même dépassé Bobrishev dans le dernier tour. Lors de la Superfinale, j’ai perdu trop de temps à  dépasser des pilotes lents mais je suis quand même parvenu à  passer Bobrishev pour le gain de la troisième place dans les cinq dernières minutes. Je suis même arrivé à  me rapprocher de Desalle. Ma troisième place me fait plaisir. C’est une belle récompense pour le team qui a travaillé dur cet hiver.”

 Ken De Dijcker (4ème) : ”Dans la manche MX1, j’ai pu prendre rapidement le contrôle de la course et assurer jusque dans les derniers tours. Lorsque Desalle a entrepris de me dépasser, je n’ai rien pu faire. Dans la Superfinale, je termine huitième, ce qui me permet de terminer au pied du premier podium de la saison. Pour une première épreuve, ce n’est pas mal.”


 
Evgeny Bobryshev (5ème) : “Cela n’a pas été une mauvaise journée pour nous. Lors de la première manche, j’ai réussi un bon départ et je me suis retrouvé deuxième derrière Strijbos. J’ai essayé de le dépasser mais j’ai commis une erreur, ce qui m’a fait ralentir pendant plusieurs tours avant de repasser à  l’attaque. Ken (De Dijcker) m’a également dépassé un peu plus tard de sorte que je suis resté troisième durant pas mal de temps. Sur la fin, je n’étais pas fatigué mais j’ai perdu un peu de ma concentration. Tony (Cairoli) m’a alors dépassé à  son tour et lorsque le panneau des deux tours a été montré, j’ai essayé de réduire l’écart mais je ne pouvais tout simplement pas rouler aussi vite que les gens qui étaient devant moi. Enfin, dans le dernier tour, c’est Paulin qui m’a eu. Cétait assez frustrant même si une cinquième place n’était pas mauvaise en soi en ce début de saison. Dans la deuxième course, j’ai réussi un départ honnête en mettant les gaz à  fond dans le premier virage. J’étais à  nouveau dans le trio de tête mais je suis redescendu à  la quatrième place, les pilotes devant étant un peu plus rapides que moi. Je dois cependant être heureux de mes résultats car on a vécu une épreuve vraiment très rapide pour un début de saison. Je me sens bien sur la moto et avec le team. Je veux les remercier pour tout leur travail en même temps que je tiens à  remercier ma femme et à  ma nouvelle fille Eva qui me regardaient à  la maison.”

Kevin Strijbos (6ème): “Je ne peux pas me plaindre de ma sixième place. Dans la première manche, j’ai réalisé le holeshot et j’ai mené durant six tours. Ensuite, Ken De Dijcker m’a mis la pression et j’ai un peu paniqué. J’ai commis quelques erreurs et je me suis fait dépassé par plusieurs pilotes. Par la suite, j’ai repris mes esprits. Je n’étais pas trop content de ma manière de rouler de sorte que je me suis donné une seconde chance dans la Superfinale en franchissant la premier virage en deuxième position. J’ai ensuite poussé autant que j’ai pu. J’aurais bien aimé être dans le top-cinq mais bon, ma sixième place n’est pas mauvaise non plus. Beaucoup de pilotes ont eu une plus mauvaise journée que la mienne.” 
 
Steven Frossard (9ème) : “En première manche, j’ai effectué un mauvais départ et cela a été difficile de revenir. Je suis ensuite tombé et cela a rendu les choses encore plus difficiles. J’étais loin derrière et en plus, j’avais un problème de lunettes. Dans l’ensemble, c’était très mauvais! Dans la Superfinale, j’avais une mauvaise place sur la grille et j’ai encore essayé de remonter. Une huitième place n’est pas un bon résultat mais mon pilotage n’était pas si mauvais. Le championnat est encore long et je sais que cela va aller en s’améliorant.”

Tommy Searle (10ème): “Dans la première manche, je ne me suis pas senti à  l’aise sur le circuit. C’était difficile parce que mes trajectoires n’étaient pas bonnes et que c’était difficile d’en changer. Dans la Superfinale, j’ai trouvé de bonnes trajectoires et j’étais content d’être aussi rapide que certains pilotes confirmés. Mes temps étaient bons et je me trouvais à  la place où je devais être.”

MX2 
 
Jeffrey Herlings (1er) : ”J’ai fait ce que je devais faire et j’ai remporté les deux manches de ma catégorie. Je suis très content car j’ai beaucoup progressé et j’ai démontré à  mes concurrents que j’étais costaud.”

Dean Ferris (2ème): “Evidemment, c’est agréable d’être sur le podium et la saison n’aurait pas pu mieux commencer. Dans la première manche, j’ai eu un assez bon départ et j’ai poussé dès le début pour rester avec les hommes de tête mais sans pouvoir y arriver. Nous avons opéré quelques changements à  la moto entre les deux manches, notamment à  la boîte de vitesses, et cela a marché. Je suis certain que j’étais plus rapide dans la Superfinale. Je ne devais pas pousser la moto dans ses derniers retranchements. Je suis content que les 250 aient pu se placer sur la grille avant les 450 lors de la Superfinale. Cela a empêché les 450 de revenir trop vite sur nous. Avec un peu d’expérience, je suis certain de pouvoir m’approcher de la vitesse de Jeffrey (Herlings). La Yamaha est la meilleure moto sur laquelle j’ai roulé jusqu’à  présent. Le team fait vraiment le maximum et cela procure une grande confiance.”

Christophe Charlier (4ème): “Je suis satisfait de ma course. Je me sentais bien sur la moto après les quelques changements qui avaient été effectués. J’ai hésité un peu au départ de la Superfinale et je l’ai payé car c’était vraiment dur de se battre contre les 450. Nous allons continuer à  travailler car j’espère réaliser un podium en Thailande.”


 
Alessandro Lupino (8ème): “La manche MX2 s’est vraiment bien déroulée. Je me sentais bien sur la moto et après être parti dans le top-quinze, je termine sixième. Mon départ en Superfinale était bon, aux environs de la dixième ou douzième place, mais un pilote m’est rentré dedans dans le deuxième virage et m’a sorti du circuit. Je suis reparti de la dernière place et c’était difficile de trouver le bon rythme avec les 450.”


 
Julien Lieber (9ème) :”La journée s’est bien déroulée même si mon départ dans la première manche a été catastrophique. En effet, je suis tombé et j’ai été renvoyé à  l’arrière du peloton. Revenir huitième dans ces circonstances, ce n’était pas mal. Nous avons effectué quelques modifications à  la moto pour la Superfinale et cela a été mieux, même si je manquais un peu de vitesse au début de la course. Lorsque Jake Nicholls m’a fait un ‘block-pass’, je suis tombé et m’a fallu à  nouveau revenir. Nous roulions la nuit et pourtant, il faisait encore chaud et les deux courses ont été pénibles. Je suis très satisfait de la Suzuki et du team. Je suis impatient d’être le week-end prochain en Thailande.” 


 

Vos commentaires

Plus de motocross