Interview Clément Desalle

Clément Desalle: “Ryan Villopoto sera seulement un bon pilote de plus en MXGP”

Clément Desalle: “Ryan Villopoto sera seulement un bon pilote de plus en MXGP”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Clément Desalle devrait retrouver le guidon de sa Suzuki. Du moins s’il reçoit le feu vert des médecins au terme d’un check-up prévu le 4 novembre prochain. Vainqueur de 4 GP cette saison, notre compatriote avait dû interrompre sa saison après le GP de Loket afin de soigner un scaphoïde fracturé. L’officiel Suzuki vient de reprendre l’entraînement vélo et devrait donc bientôt entammer son programme de préparation hivernale.

“Mon poignet va bien et la revalidation suit son cours exactement comme prévu”, explique Desalle. “La semaine passée, j’ai recommencé à faire un peu de VTT mais je manque encore de force et de souplesse dans le poignet. J’espère recevoir très vite l’autorisation des médecins pour reprendre la moto !”

“Je vais essayer de rouler avec une machine d’enduro et de m’attaquer ainsi en douceur au motocross, cela ne sert à rien de reprendre immédiatement en se donnant à fond. Je suis resté très longtemps sans rouler et c’est pour cela que je veux m’appliquer à reprendre de la meilleure façon possible.”

Desalle devrait être à nouveau en 2015 un des plus sérieux candidats au titre MXGP.

Desalle devrait être à nouveau en 2015 un des plus sérieux candidats au titre MXGP.

 

Le Portugal avant la Californie

Le Panda a déjà fait le programme de cet hiver, lequel inclut un camp d’entraînement au Portugal, organisé chaque année par Suzuki, suivi de quelques semaines de roulage en Californie. “J’ai un ami qui a une maison là-bas”, poursuit-il. “Je m’y étais déjà rendu avant la saison 2011 mais je n’avais pas eu de chance cette fois-là car j’étais tombé malade en arrivant. La météo devrait être bonne et je compte sur mon ami pour me faire découvrir les meilleures pistes. J’ai demandé à Sylvain Geboers si je pouvais utiliser une machine standard là-bas mais il semble que le team va en fait m’en envoyer une. C’est super !”

Pas peur de Ryan Villopoto

La saison passée, Desalle a été le principal rival d’Antonio Cairoli dans la course au titre. A l’aube de sa sixième année avec Suzuki, il espère être en 2015 à nouveau un des candidats au titre, comme le sont Gautier Paulin, Max Nagl ou Jérémy Van Horebeek. Une bonne raison pour lui demander ce qu’il pense des chances de Ryan Villopoto l’an prochain en MXGP face aux principaux protagonistes du championnat. “Je ne veux pas dire qu’il va gagner mais je ne peux pas dire non plus qu’il aura du mal face à nous. Honnêtement, on n’en saura rien tant que les courses n’auront pas débuté. Beaucoup de choses peuvent arriver”, nous explique-t-il.

“Bien sûr, c’est un excellent pilote mais sa venue en Europe ne me fait pas peur. Pour moi, ce sera seulement un bon pilote de plus en MXGP. Je crois qu’il est avant tout important de se concentrer sur soi-même et de ne pas trop faire attention à ce qui se passe autour de toi, de ne pas s’intéresser à ce que font les autres pilotes. En ce qui concerne Villopoto, il devra en plus s’adapter à des circuits très différents. Ce ne sera pas facile pour lui.”

Vos commentaires

Plus de motocross