Coupe de l'Avenir 2014 - Baisieux

Coupe de l’Avenir: quelles chances pour la Belgique ?

Coupe de l’Avenir: quelles chances pour la Belgique ?
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Battue par la France en 2011, l’équipe belge avait reconquis son titre dès l’année suivante en s’imposant en octobre 2012 dans la 41ème Coupe de l’Avenir. Un titre reconduit  en 2013. Deux éditions où le succès belge avait été brilamment complété par les victoires individuelles de Yerki Janvier (2012) puis de Julien Van Stippen l’an passé. La Belgique peut-elle rêver à une nouvelle prolongation de son brevet d’invincibilité ce week-end ?

Le rideau s’apprête à tomber sur la saison 2014 de motocross. Mais avant l’hiver,un événement majeur de notre calendrier clôturera la saison en beauté. Il s’agit de la Coupe de l’Avenir, disputée ce week-end à Baisieux, dans la commune de Quiévrain et organisée de main de maître par le Club Hauts-Pays.

Pour défendre nos couleurs, Robert Gielis et Yves Devlaminck ont fait confiance à Ludovic Brevers, Brent Van Doninck et Cyril Genot. Un trio prometteur qui semble assez logique au vu de la saison écoulée. Van Doninck et Genot ont été nos meilleurs représentants cette saison respectivement en championnat EMX 250 et EMX 125, tandis que Ludovic Brevers a prouvé ces dernières semaines avoir déjà retrouvé la grande forme après pourtant près de 18 mois sans compétition.

Un trio en forme

“Nous n’avons pas sélectionné de pilotes de Grand Prix, explique Robert Gielis. Ils ont déjà suffisamment d’opportunités. Nous avons choisi des pilotes qui ont participé aux championnats européens et belges, en fonction de leurs résultats à ces compétitions. Nous avons attendu le milieu de saison avant de sélectionner les pilotes. Cela nous a permis de voir qui était encore en forme. Le choix de Brent Van doninck (cinquième au championnat européen 250cc) était une évidence. Quant à Cyril Genot, il fait partie de nos jeunes talents. Ludovic Brevers, longtemps blessé, est remonté en selle il y deux mois. Il a progressivement retrouvé sa forme exceptionnelle, précise Gielis. Nous pensons que ces trois coureurs sont un choix logique pour la catégorie MX2.”

Espérons que Ludovic Brevers pourra confirmer ce week-end à Baisieux son retour en forme !

Espérons que Ludovic Brevers pourra confirmer ce week-end à Baisieux son retour en forme !

Quelles sont les chances de l’équipe belge ? Gielis : “Au vu de la liste des pays participants, je pense que nous devons absolument viser la victoire. Nos principaux concurrents seront les Français, mais aussi les Finlandais qui, je pense, seront très forts.”

Liam Everts en 65cc

L’épreuve se déroulera sur le circuit de la Ferme des Monts à Baisieux-Quiévrain, un site idéal et vallonné à souhait. Le niveau de difficulté est adapté au niveau des jeunes participants. “Le tracé n’est pas aussi exigeant qu’à Lierneux, où s’est déroulé le championnat du monde junior en août dernier. Là-bas, les distances de jumps étaient très longues et le circuit était digne d’un Grand Prix. Le parcours de dimanche est également abordable pour les catégories 65 et 85cc.”, termine Robert Gielis.

Car oui, en marge de la Coupe de l’Avenir, se disputeront également une Coupe 85cc ainsi que, c’est une première, une Coupe 65cc. Une catégorie pour laquelle nous n’avons en Belgique pas de championnat officiel mais dans laquelle on retrouvera sous nos couleurs ce week-end un certain Liam Everts !

Cette semaine, les pilotes ont participé à une dernière journée de stage sous la houlette d’Yves Devlaminck. De quoi souder l’équipe et aborder la Coupe de l’Avenir dans les meilleures dispositions qui soient. Et espérer porter très haut les couleurs belges ce week-end à Baisieux !

> www.coupedelavenir.be

Vos commentaires

Plus de motocross