Motocross

Stefan et Harry Everts préparent l’avenir

Stefan et Harry Everts préparent l’avenir
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Stefan Everts est déjà en plein travail dans le cadre de ses nouvelles fonctions chez KTM. En effet, Everts, âgé aujourd’hui de quarante et un ans, est en train de voir quels jeunes talents il pourrait prendre afin de les placer dans la nouvelle structure qui verra le jour chez Red Bull KTM. Everts ne sera plus toujours présent en Grand Prix. Pour la première fois, il nous parle de sa nouvelle fonction.

“Il y a longtemps que je demande la création d’un team spécifique pour les jeunes”, affirme Stefan Everts au sujet de son projet qui va inclure des jeunes pilotes comme Davy Pootjes, Jorge Prado, Conrad Mewes, Kim Savaste ainsi que d’autres très jeunes garçons. ”En ce qui concerne le côté GP, nous sommes parés actuellement pour au moins deux ans avec des garçons comme Tony Cairoli en MXGP et Jeffrey Herlings en MX2. Le temps était donc propice pour voir quelle serait la prochaine étape au niveau de l’organisation du team dans son ensemble. J’avais déjà demandé auparavant qu’on mette sur pied une structure pour les jeunes mais cela ne s’était pas vraiment réalisé. Maintenant, cette structure existe et elle va aider des pilotes comme Prado, Mewes et Savaste. Je suis vraiment heureux désormais de ce que nous ayons désormais un système pour fixer des règles générales et établir une organisation professionnelle pour tous les gosses que nous aurons décidé de former. Nous avons toute la place qu’il nous faut dans nos ateliers en Belgique et c’est là-aussi que nous allons préparer leurs motos.”

Everts va gérer le programme ‘Juniors’ à travers plusieurs championnats européens ainsi qu’à travers différentes épreuves nationales avec l’aide de son père Harry. ”Mon job consistera en la gestion du team, des motos et des pilotes qui bénéficieront de mon soutien direct,” a révélé Stefan.” Je leur ferai profiter de toute mon expérience et je verrai ce dont ils ont besoin pour s’améliorer. Je suis vraiment content d’avoir mon père à mes côtés car il a tellement d’expérience avec les enfants que je pourrai certainement en tirer grand profit. Ce team, c’est du nouveau pour moi; c’est également le cas en ce qui concerne les aspects organisationnels et le projet en lui-même.”

Harry Everts s'occupe depuis des années de jeunes pilotes à travers son école de pilotage

Harry Everts s’occupe depuis des années de jeunes pilotes à travers son école de pilotage

L’ancien champion du monde 125, 250, 500, MXGP et MX1 reste cependant un pion essentiel dans le département course de KTM. ”Stefan va travailler avec la prochaine génération de pilotes KTM et cela est très important pour moi,”affirme Pit Beirer. ” D’où viendront nos futurs champions? Le travail de Stefan devrait contribuer à apporter une réponse à cette question. Nous venons de prendre livraison de nos seize motos de compétition. Ensuite, il va falloir penser à 2017. C’est à ce niveau que la contribution de Stefan est incommensurable.”

Concernant ce qu’a déclaré Beirer ci-dessus, il faut souligner que Everts continuera à jouer un rôle d’essayeur et de développeur pour l’usine, y compris dans le testing des suspensions WP. C’est lui qui donnera son feu vert dans la mise au point de prototypes. Pour ce qui est du team Juniors, l’approche sera simple. ”Nous utiliserons comme base la 125 car c’est vraiment une très bonne moto,” explique Stefan.”Nous utiliserons les suspensions de série et nous essayerons de garder l’ensemble le plus simple possible. Nous voulons en effet donner un signal clair dans le paddock qu’il ne s’agit pas d’un problème de coûts et nous voulons montrer qu’il est possible de faire de la compétition sans préparation coûteuse.”

En fait, KTM a entrepris une ré-organisation autour de Stefan Everts pour permettre à celui-ci de passer plus de temps à gérer la carrière de son fils Liam, qui est âgé de dix ans. ”Nous allons d’abord le laisser rouler un peu plus,” déclare Everts. ”’Nous nous consacrerons complètement au championnat d’Europe car l’an dernier Liam n’y a roulé qu’une fois et il a eu de la chance d’arriver tout juste en-dessous de la minute par rapport au vainqueur. Je ne veux pas avoir un comportement trop professionnel avec lui car ce n’est encore qu’un enfant. Il est important qu’il puisse encore s’amuser. J’ai été tellement occupé cette année avec les GP que je n’ai pas pu m’en occuper beaucoup car c’était impossible de combiner deux calendriers. Maintenant, nous allons faire toutes les épreuves européennes et juniors en même temps que nous pourrons participer à des épreuves locales.”

Stefan Everts aura désormais plus de temps pour s'occuper de la carrière de Liam, son fils

Stefan Everts aura désormais plus de temps pour s’occuper de la carrière de Liam, son fils

 

 

Vos commentaires

Plus de motocross