Motocross MXGP

Un effet “Ryan Villopoto” pour le team KRT

Un effet “Ryan Villopoto” pour le team KRT
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le team Kawasaki Monster Energy vit un hiver un peu particulier cette année. L’arrivée du multiple champion AMA Ryan Villopoto a en effet placé depuis quelques semaines l’équipe sous le feu des projecteurs et la présence du Ricain draine les foules partout où le team KRT part préparer la saison MXGP 2015. Une situation que doit gérer François Lemariey. Le manager français doit non seulement canaliser l’incroyablement engouement suscité par la venue de Villopoto en Europe mais aussi réorganiser son équipe autour de 2 nouveaux pilotes, dont l’un sera vraisemblablement le centre d’intérêt principal l’an prochain dans le paddock MXGP.

“Je dois dire que, après quelques semaines à peine de collaboration avec Tyla Rattray et Ryan Villopoto, nous avons déjà trouvé nos repères pour travailler ensemble”, confie Lemariey. “Je crois que nous n’avions jamais eu une telle ambiance chez KRT ! Je chacun se donne à 100% et c’est très motivant de pouvoir travailler avec une équipe pareille !”

KRT a effectué des tests en Belgique et en Espagne avec Rattray et Villopoto et les Verts ont terminé leur travail pour cette année la semaine passée. Les 2 pilotes sont à présent rentrés aux USA. François Lemariey et son équipe, qui ont terminé la saison 2014 avec la formidable victoire de Gautier Paulin au Motocross des Nations, doivent se focaliser sur leurs 2 nouvelles recrues et en particulier sur Villopoto. L’investissement nécessaire pour faire venir en Europe la star US a en effet été important et le team ne dispose que d’une très étroite fenêtre d’un an pour tenter d’arracher la couronne mondiale en MXGP.

“Ce sont des garçons qui ne sont pas compliqués”, poursuit Lemariey. “Ils sont sympas et professionnels à la fois. Il est facile de communiquer avec eux. Ils ont beaucoup d’expérience et ils savent ce qu’ils veulent. Pour un team, c’est toujours plus facile de gérer une situation dans laquelle les pilotes ont des attentes très précises par rapport aux machines. Bien sûr, Tyla et Ryan n’ont pas les mêmes attentes à ce niveau car chacun a son style personnel et une expérience différente de la KX-F 450.”

Steven Frossard sacrifié pour laisser place à Villopoto

Dès qu’elle a su qu’elle allait perdre Gautier Paulin, en partance pour le HRC, l’équipe KRT a envisagé de prolonger avec Steven Frossard mais le Français a finalement été écarté pour laisser place à Villopoto, lequel s’est décidé sur le tard à franchir l’Atlantique. “C’était une situation difficile pour nous”, explique Lemariey, “car Steven était un peu en plein milieu des négociations que nous avions avec Ryan. Je peux comprendre qu’il soit déçu. Cette année, l’objectif était d’atteindre le top-5 avec lui. Il a obtenu quelques bons résultats en fin de saison mais il a manqué de régularité. Ce fut un mauvais point pour lui au moment d’envisager de le garder, par exemple, comme 3ème pilote.”

Kawasaki n’a pas encore annoncé quelle sera la première course que disputera Villopoto sur le sol européen depuis le Motocross des Nations 2011. Une course qui pourrait être l’un des 3 rounds du championnat italien, le Starcross de Mantova ou encore le motocross international de Valence et qui ouvrira officiellement la campagne de Villopoto en Europe. Il semble que Villopoto soit satisfait des premières séances de testing qui ont eu lieu avec KRT. Reste maintenant à savoir si le team Kawasaki Monster Energy envisage de prolonger l’expérience au-delà de la saison 2015. “On verra !”, répond Lemariey. “L’expérience de Ryan en Europe est encore trop courte à ce stade pour définir maintenant s’il restera ou pas après la saison 2015.”

Vos commentaires

Plus de motocross