Motocross MXGP

IceOne misera tout sur la Husky FC450 en 2015

IceOne misera tout sur la Husky FC450 en 2015
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Red Bull IceOne Husqvarna Factory Racing laissera à Dean Ferris et à Jacky Martens le soin de développer la FC350 pour le championnat MXGP 2015 dans la mesure où le team a l’ambition de réaliser des top résultats l’an prochain, tandis que Max Nagl, Todd Waters et Nathan Watson rouleront sur la ‘grosse’ 450cc. « Tous nos pilotes roulant dans la catégorie MXGP ont le choix de la cylindrée mais ce sont de véritables pilotes de 450 de sorte que le choix de la cylindrée s’est révélé assez facile, » a déclaré le team manager Antti Pyrhonen. « Max aime bien avoir un surplus de puissance et il roule en utilisant beaucoup de couple de sorte que c’est la meilleure solution pour lui, »a t-il ajouté au sujet du pilote allemand.

IceOne a lancé la 350 en GP en 2014 avec Tyla Rattray mais suite à une conjonction de blessures et de malchance, le team n’a pas pu placer la moto sur le podium et il attend donc toujours son premier trophée depuis qu’il est devenu le team d’usine de Husqvarna l’an dernier. C’est à l’Australien Dean ferris que reviendra la tâche de développer la 350 tandis que Tommy Steele s’occupera de faire évoluer la moto soeur pour Red Bull KTM.

Max Nagl et Antti Pyrhonen

IceOne, comme presque tous les teams d’usine, va prendre la direction de la Sardaigne en janvier avec les FC450 en vue de disputer la première épreuve du championnat italien et ils participeront aussi à trois épreuves de ce championnat qui se disputeront trois semaines de suite, du 1er au 15 février. En fonction des conditions climatiques, les tests auront lieu début janvier soit dans le sud de l’Espagne soit en Italie.

Tandis que Max Nagl attend avec impatience la naissance de son premier enfant, Todd Waters est de retour d’Australie et il est déjà en train de s’entraîner sur la moto, ce qui lui permet notamment de s’habituer au changement de climat. « Nous sommes en contacts permanents et je suis heureux de constater que Todd a recouvré sa confiance après sa blessure, » a déclaré Pyrhonen. »Todd faisait beaucoup de progrès jusqu’à ce qu’il se casse la jambe et lorsqu’il est revenu, il a participé à une épreuve du championnat allemand puis il a effectué un peu de testing avant de s’envoler vers l’Australie. C’était sa première année en Europe et il était donc important pour lui de retourner chez lui afin de voir sa famille. Il devrait être de retour en Belgique en janvier. »

Todd Waters: son team manager, Antti Pyrhonen, croit en lui

Todd Waters: son team manager, Antti Pyrhonen, croit en lui

Après les premières semaines dans le team, les commentaires sont favorables en ce qui concerne Todd Waters. Pyrhonen: »C’est un très bon pilote et il est très professionnel; j’ai vraiment apprécié ces semaines passées avec lui. Nous avons d’abord procédé à des réglages de base puis on est allé plus avant dans la mise au point. Je ne pense pas m’avancer trop en disant qu’il est très satisfait de la moto. »

« Nathan Watson n’est pas pour nous un pilote réserve »

Les deux frères Watson rouleront l’an prochain dans le championnat MXGP, plus précisément en MX2. Il y a le benjamin, Ben, âgé de dix-sept ans qui roulera sur une KTM dans le team Hitachi Construction Machinery Revo KTM et Nathan, vingt ans, qui roulera pour IceOne. Ces deux pilotes anglais ont le potentiel pour devenir aussi connus que les frères Pourcel, qui ont connu leur période de gloire de 2006 à 2009.
Ben rejoindra le championnat MXGP après avoir réalisé d’excellents résultats dans le championnat d’Europe où il a remporté deux manches et terminé à la cinquième place du classement final.

En ce qui concerne l’aîné, Nathan, il a rejoint le team IceOne l’été dernier pour remplacer Todd Waters, qui était blessé. Ses qualités et notamment son professionnalisme ont incité Pyrhonen à demander un budget supplémentaire au patron du team, l’ancien pilote de F1 Kimi Raikkonen, afin de porter le nombre total de pilotes à trois.

Le communiqué de presse de Husqvarna pour la saison 2015 n’était pas très clair concernant le rôle de l’ainé des Watson. Pyrhonen a toutefois éclairci le message en indiquant que Nathan était un pilote à part entière qui n’attendrait pas de ‘gagner ses ailes.’ » Nous avons intégré Nathan dans un intense programme de tests en octobre et en novembre, » a indiqué Pyrhonen. «Nous avons travaillé avec lui sur différentes variantes de la moto que nous n’avions pas eu le temps d’étudier à fond durant la saison. Nous l’avons également impliqué dans la mise au point de la moto d’usine afin de lui donner plus d’expérience et il a bien collaboré avec Max. Non, il a eu un automne très occupé. »

Nathan Watson: il ne sera pas un simple remplaçant chez IceOne

Nathan Watson: il ne sera pas un simple remplaçant chez IceOne

 

“Pour le moment, Nathan termine un stage de deux semaines d’entraînement dans le centre Red Bull en Autriche et je sais qu’il est extrêmement heureux en même temps qu’il est très reconnaissant d’avoir reçu l’opportunité d’aller là-bas afin d’apprendre sur la manière de se préparer physiquement,’’ a ajouté le team manager.

On avait été surpris de voir Nathan Watson débarquer de son team britannique Husky la saison dernière pour remplacer Todd Waters. Nathan avait très bien rempli son rôle en disputant cinq GP et en réalisant de belles courses qui l’avaient vu terminer pas très loin du top dix. « Nathan n’est pas juste qu’un remplaçant pour nous, » affirme Pyrhonen. » C’est vrai que d’une certaine manière, il appartient au plan B du team mais je crois que c’est un pilote très talentueux et très prometteur et nous voulons l’aider à développer sa carrière. »

Watson, qui a remporté des épreuves du championnat britannique ainsi que des titres nationaux devrait participer aux épreuves du MXGP se déroulant en Europe et il disputera également le très compétitif championnat allemand.

Vos commentaires

Plus de motocross

  • MX des Nations : le résumé vidéo

    MX des Nations : le résumé vidéo

    Revivez en images les moments clés des 3 manches du Motocross des Nations 2021, disputé ce dimanche sur la piste de Mantova, en Italie. Photo : Gino Maes
  • Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Photos : c’était le 74ème Motocross des Nations

    Le 74ème Motocross des Nations a vécu. Au soleil du samedi ont succédé le dimanche les averses, rendant le parcours sablonneux de Mantova particulièrement exigeant. Sur la piste, la lutte …
  • MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    MX des Nations : l’Italie détrône la Hollande !

    Devant son public, l’équipe italienne s’est imposée ce dimanche sur le 74ème Motocross des Nations. Dans le sable gorgé d’eau de Mantova, les Italiens ont signé le meilleur résultat d’ensemble …
  • Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    Photos : le samedi sur le MX des Nations à Mantova

    On se replonge dans l’ambiance de la journée du samedi sur le 74ème Motocross des Nations avec un retour en images proposés par Gino Maes au travers de plus de …