Industrie

Gas Gas interrompt sa production

Gas Gas interrompt sa production
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Au même moment où KTM annonçait avoir signé en 2014 sa 4ème année record consécutive, Gas Gas décidait cette semaine de stopper la production dans son usine de Gérone. Fragile depuis longtemps déjà, le constructeur catalan a vu sa situation se dégrader ces derniers mois. La marque espagnole est en effet frappée de plein fouet par la crise économique, très virulente en Espagne, comme par une concurrence sans cesse plus farouche sur les tout petits marchés de l’enduro et du trial.

Des éléments dont la conjugaison à conduit à l’accumulation de dettes financières importantes dans le chef de la marque, dont l’importance est aujourd’hui telle qu’elle affecte la capacité de Gas Gas à continuer à produire ses machines, à assurer la livraison des pièces détachées mais aussi à travailler au développement de nouveaux produits.

La direction de la marque travaille actuellement sur un plan de restructuration de la dette avec les organismes financiers concernés mais Gas Gas devra pouvoir compter sur de nouveaux investissements de la part de ses actionnaires pour reprendre une activité normale et entrevoir une solution qui puisse offrir la pérennité nécessaire à l’entreprise.

En attendant qu’un accord ne soit trouvé avec les banques, plus aucune machine ne sort des chaînes de production de Gérone. Ce qui ne signifie pas, que les inconditionnels de la marque se rassurent, que Gas Gas va disparaître. Il semble en effet qu’il y ait une réelle volonté de sauver la marque à tout prix, de même que des investisseurs qui n’attendent que la signature d’un accord avec les banques afin d’offrir à la marque espagnole l’avenir qu’elle mérite.

Vos commentaires

Plus d’enduro