Motocross

Christophe Charlier compte sur l’expérience de Jacky Vimond pour l’amener au meilleur niveau

Christophe Charlier compte sur l’expérience de Jacky Vimond pour l’amener au meilleur niveau
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Une septième place dans la seconde manche du GP d’Argentine, voilà qui suffit à prouver que Christophe Charlier pourrait bien jouer un rôle en vue dans la catégorie MXGP dès cette saison. L’ancien champion d’Europe fait partie des Rookies de la catégorie reine, 4 pilotes MX2 ayant cette année accédé à la classe MXGP. Ces 3 dernières années, il avait disputé le championnat MX2 pour le compte du team officiel Yamaha. Le pilote 24MX/Honda Racing a un potentiel évident. Pourtant, une blessure à la jambe a perturbé le début de saison du Corse. Freiné par la douleur au Qatar, il préfèrera d’ailleurs ne pas prendre le départ du GP de Thaïlande.

La blessure soignée et les contusions oubliées, Charlier s’est donc envolé pour l’Argentine où le circuit de Neuquen lui a plutôt pas mal réussi. En deuxième manche, il signait une très belle 7ème place juste derrière le pilote Honda/HRC Gautier Paulin. “C’était un vrai problème que de devoir rouler avec cette blessure”, commentait le pilote 24MX/Honda “mais j’ai à présent à nouveau du plaisir sur la moto”.

De Pichon à Vimond

Jusqu’à la saison passée, Charlier était conseillé par Mikaël Pichon. Aujourd’hui, il compte sur l’ancien champion du monde Jacky Vimond pour aborder dans les meilleures conditions le pilotage de la 450. Le numéro 23 est rapide et talentueux. “Je suis en plein travail avec Jacky Vimond, je suis donc curieux de voir ce que cela va donner sur les prochaines courses”, confie-t-il. Charlier avait l’habitude les années précédentes de s’entraîner au guidon d’une 450 et est donc malgré tout déjà relativement habitué à la puissance de cette cylindrée. Mais il s’agit à présent de peaufiner les réglages sur la machine du team 24MX/Honda Racing pour être compétitif dans la catégorie MXGP. “Je pense que toutes les 450 sont bonnes”, déclare le Corse à propos du feeling ressenti avec la 450 CRF. “J’ai un bon feeling avec la moto et la puissance est très bonne. Nous n’avons qu’à peaufiner certains détails pour que tout soit parfait !”

Vos commentaires

Plus de motocross