Motocross MXGP

Dylan Ferrandis frustré par la pénalité infligée par la FIM

Dylan Ferrandis frustré par la pénalité infligée par la FIM
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Dylan Ferrandis était un garçon frustré dimanche soir à Valkenswaard. Le pilote Kawasaki avait cherché les bons réglages durant tout le week-end et malgré le fait qu’il pensait avoir trouvé un suffisamment bon compromis que pour réaliser son quatrième podium de la saison, son geste du pied sur Pauls Jonass l’a vu être pénalisé de dix places au classement de la deuxième manche, ce qui l’a renvoyé à la septième position au classement général.

L’incident est survenu lorsque Ferrandis tentait de dépasser le pilote letton sur la ligne droite devant les stands en vue d’occuper la quatrième place.

“Alors que tout le monde était fatigué, je me sentais encore bien parce que je ne poussais pas tant que cela”, a déclaré Ferrandis en guise d’explication à son geste. “J’étais revenu sur un groupe de pilotes et deux virages avant la ligne droite, j’ai dépassé Guillod mais Jonass a regardé vers moi alors que nous étions dans la ligne droite et il m’a alors coupé la trajectoire; sa manoeuvre était dangereuse parce que nous allions très vite à cet endroit et j’avais peur que nos guidons ne se touchent. Je ne sais pas pourquoi j’ai sorti la jambe comme je l’ai fait, sans doute pour me protéger, mais certainement pas pour le pousser. Je savais qu’il était fatigué et que j’étais plus rapide que lui. J’avais peur de tomber et nous étions très proches l’un de l’autre. J’ai été souvent blessé au cours de ces dernières années et je voulais éviter un accident.”

hi_Ferrandis_GP02_SL_3422

Le geste de Ferrandis a été sanctionné par la FIM et après le mois de suspension infligé à Jordi Tixier, c’est la deuxième fois que le Monster Energy Kawasaki Racing Team se voit ainsi pénalisé . “Je ne comprends pas la fédération”, ajoute Ferrandis, qui par ailleurs aurait envie de rouler aux Etats-Unis dans le championnat supercross et motocross AMA en 2016 ou 2017. “OK, mon geste n’est peut-être pas correct mais nous roulons en championnat du monde et mon objectif est de gagner. Quand on sait les risques que nous prenons en pratiquant notre sport, je pense que ce que j’ai fait ne représente rien. Maintenant, je vais me concentrer sur le GP d’Espagne.”

Ferrandis aura vingt-et-un ans le mois prochain et on s’attend à ce qu’avec Jeffrey Herlings qui montera en MXGP l’an prochain, il soit parmi les pilotes susceptibles d’interrompre la domination de Red Bull KTM sur le championnat MX2 depuis 2008.

La priorité pour maintenant, c’est de remporter des points – Ferrandis compte désormais trente-sept points de retard sur Herlings – et de trouver les réglages sur sa moto qui le satisfassent. « Durant quelques semaines, nous avons connu des problèmes avec les suspensions et nous n’avons pas trouvé de solution. Je ne suis pas satisfait de la moto”, a déclaré Ferrandis en Hollande. “J’ai été à la peine samedi et j’avais l’impression que j’allais tomber sur chaque saut. J’ai l’intention de rester en Hollande et de trouver une solution pour les suspensions car ce week-end, c’était horrible.»

Vos commentaires

Plus de motocross