Motocross FMB

Kester: un motocross en 2016 sur un nouveau site !

Kester: un motocross en 2016 sur un nouveau site !
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

C’est aujourd’hui une certitude: le 50ème motocross organisé cet été sur le prestigieux circuit du Kesterheide était bel et bien le dernier. L’association “Natuurpunt” et l’AMC Dworp ne sont en effet pas parvenus à un accord. Néanmoins, comme le laissait entrevoir René Deboeck en juin dernier, le motocross n’a pas définitivement quitté Kester. Différentes pistes étaient à l’étude depuis plusieurs mois. Aujourd’hui, un nouveau site a été choisi pour accueillir en 2016 une épreuve de championnat de Belgique de motocross. Il se situe à quelques centaines de mètres à peine de l’ancien circuit. Il s’agit d’un domaine de 7 hectares où l’AMC Dworp, dorénavant sous la présidence d’Ivan Vogeleer (après 37 ans de présidence pour René Deboeck), est confiant de pouvoir mettre en place un circuit du même niveau que celui sur lequel le club a construit sa réputation.

René Deboeck a présidé l'AMC Dworp durant 37 ans !

René Deboeck a présidé l’AMC Dworp durant 37 ans !

Jusqu’au bout, l’AMC Dworp et la commune de Gooik se sont battus pour tenter de trouver une solution pour sauver le circuit du Kesterheide. “Nous avions fait une proposition ultime à la division locale de Natuurpunt, qui est propriétaire d’une partie du Kesterheide, afin de pouvoir organiser l’épreuve encore une dernière fois l’année prochaine”, explique René Deboeck.”Nous avons obtenu de Natuurpunt une contre-proposition nous signifiant que le motocross pouvait encore être organisé une dernière fois en 2016, mais avec une liste des conditions telles qu’elle était difficile à accepter par la commune de Gooik. En effet, Michel Doomst, le bourgmestre de Gooik, travaille sur un plan général pour le Kesterheide, dans lequel une partie du site serait transformé en parc aventure, avec un espace réservé pour le motocross par exemple. Il devait abandonner cette partie du plan, sans compter qu’après 2016 le motocross serait devenu absolument impossible. Par conséquent, nous avons rejeté la contre-proposition de Natuurpunt”, conclut René Deboeck.

Un probable remaniement du calendrier

Pas moins de 5 sites alternatifs étaient à l’étude et l’AMC Dworp a finalement signé un accord d’un an avec Filip Everaet, propriétaire des terrains sélectionnés pour l’organisation de Kester en 2016. Des terrains qui ne seront cependant pas disponibles en juin, ce qui imposera un remaniement du calendrier, l’épreuve de Kester devant être repoussée en août ou en septembre. Il est donc vraisemblable qu’une des épreuves prévues habituellement à cette période sera déplacée en juin.

Vos commentaires

Plus de motocross