Supercross US

Ken Roczen: “Je suis mentalement plus fort que jamais !”

Ken Roczen: “Je suis mentalement plus fort que jamais !”
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Même si la météo n’est guère encourageante ces derniers jours en Californie et que la pluie est malheureusement annoncée ce week-end sur Anaheim, le championnat de Supercross US devrait s’ouvrir ce week-end. Comme toujours, les favoris arrivent à Anaheim avec d’énormes ambitions, gonflés à bloc par l’enjeu sportif que représente une victoire sur l’une des épreuves les plus attendues de l’année mais aussi un titre SX US. Parmi eux, Ken Roczen a profité de la (courte) trêve hivernale pour peaufiner la Suzuki du team RCH et se reconstruire un mental d’acier.

“Je suis certain que nous pouvons remporter des courses. Bien sûr, notre objectif est d’enlever le titre cette année”, affirme son team manager Ricky Carmichael. “Je pense que nous avons aujourd’hui le team qu’il faut pour cela. 2016 va certainement une superbe année si nos pilotes restent à 100%, s’ils parviennent à éviter les blessures.”

roczen_ken_mec-2015

Ken Roczen aime pour sa part la piste d’Anaheim. “J’ai fait tout ce que je pouvais pour me préparer au mieux, ce qui doit arriver arrivera”, commente le vainqueur de l’épreuve d’ouverture en 2014 et 2015. “Il n’y a aucune raison de stresser, je suis d’ailleurs plutôt calme. Je vais tenter de prendre du plaisir et de faire de mon mieux sur la piste. Si je gagne cette année à Anaheim, je rejoindrais Jeremy McGrath au palmarès de l’épreuve, le seul à avoir jusqu’à présent remporté à 3 reprises consécutives l’ouverture du championnat. C’est serait vraiment super mais je ne me mets pas de pression inutile avec cela ! J’ai appris avec les années à laisser venir les courses. Mais bien sûr, je serai là pour gagner et, surtout, je veux être au top sur les 17 épreuves du championnat. L’an passé, j’ai connu un bon début de saison mais j’ai ensuite commis une grosse faute à Oakland. Je vais tenter d’éviter cela cette année !”, poursuit le pilote allemand.

Un nouveau mécanicien et une machine très compétitive

Roczen est résolument optimiste quand il s’agit d’évoquer l’évolution du team RCH et le développement de sa 450 RM-Z. “Le feeling est vraiment bon”, explique-t-il, “j’ai un nouveau mécanicien, Oscar Wirdeman, qui a beaucoup travaillé avec Chad Reed dans le passé et qui est extraordinaire. Il est arrivé avec pas mal de bonnes idées et il a fait en sorte que la moto soit à présent vraiment compétitive. Je suis sans doute aujourd’hui dans la position la meilleure  dans laquelle j’ai jamais été sur le plan mental. Je suis très heureux sur tous les plans et j’attends avec impatience le début du championnat ce week-end. Dernièrement, nous avons travaillé sur de petits détails, notamment au niveau des départs. Les départs sont primordiaux, nous le savons tous.”

 

Vos commentaires

Plus de motocross