Rallye-raid - Merzouga Rally

Merzouga Rally : permettre à la nouvelle génération “Dakar” d’émerger

Merzouga Rally : permettre à la nouvelle génération “Dakar” d’émerger
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Pour la saison 2016, le circuit Dakar Series emmènera les pilotes de motos, quads et SSV sur le Rallye de Merzouga, dont la 7ème édition se tiendra du 21 au 27 mai prochains. Point de passage idéal dans la préparation au Dakar pour les concurrents européens notamment, le rendez-vous deviendra surtout un laboratoire de détection et de formation au rallye-raid, destiné à faire émerger la « nouvelle génération Dakar ».

Depuis la dernière arrivée du Dakar dans la capitale sénégalaise, le label Dakar Series créé en 2008 a fréquenté l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Sud, attaché à des épreuves accueillant l’élite du rallye-raid. Au printemps prochain, il découvrira le continent africain avec le Rallye de Merzouga, installé depuis 2010 au Maroc dans la région d’Erfoud. La petite semaine de course concoctée dans le Moyen-Atlas et dans le nord-Sahara permettra aux plus anciens de retrouver les saveurs des nombreuses étapes marocaines du Dakar, jugées par exemple à Er-Rachidia, Ouarzazate ou encore Goulmine ; et aux plus jeunes de découvrir dans un contexte de compétition relevé les cordons de dunes qui ont notamment fait la renommée de Merzouga.

Le nouveau rendez-vous de l’avant-saison

Devenu au fil des années un test majeur dans l’optique du Dakar, le Rallye de Merzouga prendra dès 2016 une nouvelle dimension avec un changement de date qui le place en première ligne. Les recompositions d’équipes, les modifications technologiques effectuées sur les motos ou les nouveaux matériels pourront ainsi être appliqués sur le terrain marocain. Le palmarès de l’épreuve n’affiche que des noms d’acteurs majeurs du Dakar. Dans l’avenir, le Rallye de Merzouga est appelé à devenir à la fois un terrain de revanches ou d’avant-goût des confrontations qui se jouent en janvier. D’autant plus que le Dakar Challenge récompensera à la fois le vainqueur de l’épreuve, et son talent le plus prometteur.

Marc Coma et Edo Mossi à la manœuvre

Le Rallye de Merzouga a été créé et développé par Edoardo Mossi, passionné de l’Afrique et du Dakar de longue date, ayant participé au rallye des deux côtés de l’Atlantique, à moto et en auto. Attaché à l’aspect convivial du rassemblement qu’il organise (environ 100 véhicules attendus au départ en mai 2016), le pilote italien cherche aussi à expérimenter de nouveaux formats de course ambitieux.

Porté par le même esprit novateur, Marc Coma officiera comme directeur sportif, avec une vision plus large encore, portée sur la transmission de son savoir-faire. Vainqueur du Dakar sur les deux continents, il animera des ateliers afin de fournir aux pilotes le bagage nécessaire pour se lancer et pourquoi pas briller sur le Dakar. D’ailleurs, tous les « finishers » du Rallye de Merzouga auront l’assurance de pouvoir s’inscrire sur le Dakar.

Le palmarès moto du Rallye de Merzouga

2015 : Alessandro Botturi (Ita)
2014 : Pal-Anders Ullevalseter (Nor)
2013 : Sam Sunderland (Gbr)
2012 : Jacek Czachor (Rtc)
2011 : Jakub Przygonski (Pol)
2010 : Helder Rodrigues (Por)

“Ce rallye, ce sera le premier étage à monter pour quelqu’un qui veut faire le Dakar”, explique Marc Coma, Directeur sportif du Rallye de Merzouga. “Notre ambition, c’est de permettre à des jeunes pilotes de moto de pouvoir se lancer, sur une course adaptée à leurs capacités, et qui les plonge en même temps dans les réelles difficultés du rallye raid : la navigation et l’endurance. L’intérêt les Européens et les Africains, c’est aussi l’accessibilité de cette épreuve en termes financiers. D’autant plus qu’on peut même s’engager avec une moto d’enduro sur le Rallye de Merzouga. Pour le Dakar, cette course aura valeur de rallye-étalon pour évaluer le niveau technique et physique des pilotes. Ceux qui auront fini le Merzouga pourront se présenter sur le Dakar.”

“Je ressens une forte émotion de voir ce qui se produit en ce moment pour le Rallye de Merzouga”, se réjouit de son côté Edo Mossi, fondateur du Rallye de Merzouga. “Travailler avec A.S.O., c’est un grand honneur et une source de motivation. L’aventure a débuté en 2010, et je ne pouvais pas m’imaginer que le Merzouga pourrait devenir pour les pilotes un marchepied vers le Dakar ! Je sais aussi que ce rallye gardera ce qu’il a de plus important, à savoir son atmosphère conviviale qui est la clé de son succès”.

> www.merzougarally.com

Vos commentaires

Plus d’actu