Les 12 Heures de la Chinelle 2016 - Franchimont

12 Heures de la Chinelle : le team JDC Moto prêt à briller !

12 Heures de la Chinelle : le team JDC Moto prêt à briller !
Decrease Font Size Increase Font Size Taille du texte Imprimer

Le 13 août prochain, les 12 coups de minuit donneront le coup d’envoi des 12 Heures de la Chinelle. Une centaine de machines s’élanceront à la lueur de leur phare dans les bois de Franchimont, près de Philippeville. Parmi elles, 3 porteront les couleurs du concessionnaire namurois “JDC Moto”. Entre Jean de Coppin et l’épreuve d’endurance la plus attendue du calendrier belge, c’est une longue histoire d’amour…

Comme beaucoup d’amoureux des sports moteurs, Jean de Coppin  est un véritable passionné des 12 heures de la Chinelle. Que ce soit en tant que pilote ou manager, il en a connu des éditions ! Déjà à l’époque des Debroux, Magain ou Godfroid – à l’époque des gros phares de camion sur les motos-, et avant même d’ouvrir sa propre concession dans le centre de Namur, Jean faisait tourner ses fidèles Suzuki 2-teamps sur le plateau de Franchimont.

Après quelques années d’absence et sous l’impulsion donnée par l’arrivée de la marque KTM dans son show-room namurois, Jean décide de se relancer dans l’aventure. Mais cette fois, en tant que manager. “La Chinelle est une course formidable, il y a une ambiance si particulière !”, explique-t-il. “Et puis, j’apprécie beaucoup les épreuves d’endurance. Que ce soit à moto ou à pied d’ailleurs. J’ai participé douze fois à la Chinelle et trois fois à l’Enduropale du Touquet mais j’ai également participé à d’importantes courses d’endurance à pied comme le marathon des sables, l’Ironman ou encore l’UTMB. Le dépassement de soi, j’adore ça. Malheureusement, après avoir connu quelques soucis au niveau des genoux, j’ai mis tout ça de côté pendant un petit moment. Et puis, il y a 3 ans, j’ai décidé de refaire une équipe en tant que manager. Préparer minutieusement une moto pendant des semaines, la mettre sur le devant de la scène à minuit sur l’esplanade, rencontrer des centaines de passionnés le temps d’un week-end, c’est tout aussi grisant ! Et puis, il ne faut pas l’oublier, c’est une belle vitrine pour le garage !”

jdcmoto_team_chinelle_2016

Depuis 2 ans, les KTM aux couleurs JDC Moto sont donc arrivées sur les 12 Heures de la Chinelle. Les résultats ne se sont d’ailleurs pas fait attendre.”On a recommencé doucement en 2014 en engageant une seule équipe”, se souvient Jean de Coppin. “On sait la préparation qu’une telle course demande. On a donc aligné l’équipage Fraselle-Delporte-Denil, 3 pilotes ayant énormément d’expérience. On voulait achever la course avant tout et on l’a fait avec brio puisque nous avons terminé à la 10ème place du classement scratch !”

“L’an dernier, on a passé la vitesse supérieure en engageant 2 équipages : le trio Fraselle-Deville-Wansart et le trio Van Hoof-Billy-Lambiotte. On termine 8ème du classement scratch avec le premier équipage et 17ème avec le second. Nous enlevons aussi la victoire dans la catégorie “Nationaux”. Que demander de plus ?”

Cette année, JDC Moto renforce encore son implication dans l’épreuve en alignant trois machines au départ des 12 Heures. “On aligne en effet 3 équipes, une dans chaque catégorie :Inter, Nationaux et Chinelle”, nous confirme le concessionnaire namurois. “La première sera composée de mon pilote enduro Jérémie Fraselle et de 2 jeunes crossmen talentueux : le bastognard Dorian Deville et Eric Foguenne, de Chaudfontaine.  L’an passé, Dorian m’avait séduit. A à peine 18 ans, il avait fait preuve d’une grande maturité en remontant de la 19ème à la 7ème place sans se précipiter, en roulant intelligemment. Avec la forme qu’ils tiennent tous les 3 pour l’instant et si Eric adopte la même attitude pour sa première Chinelle que Dorian l’an passé, on fera encore mieux ! Même avec un plateau qu’on annonce encore plus relevé.”

RB_12h-de-La-Chinelle_by-Bavo_DSC_6015-C-1024x681

“La deuxième équipe sera composée de David Van Hoff, Philippe Billy et Vivian Henriot. Je n’ai pas encore rencontré Vivian mais il parait qu’il est du genre à mettre l’ambiance ! Il roule maintenant en cross et il faisait le championnat de France d’enduro auparavant. Il aura assurément la vitesse et l’endurance pour ce genre de course. David Van Hoff revient de blessure mais au vu de son premier entraînement à Condé ce dimanche, il a envie de rouler ! Ils auront le même objectif que l’an passé : ramener une coupe dans la catégorie Nationaux.”

“La troisième équipe sera composée de Nicolas Huart, Luc Van Coillie et Valéry Marteau”, ajoute-t-il encore. “Nicolas roule dans mon team en championnat de Belgique d’enduro, il est actuellement 3ème chez les Juniors E1. Ils ont tous les 3 déjà fait la Chinelle à plusieurs reprises. Ce sera une équipe très homogène qui pourrait aussi nous ramener un trophée dans la catégorie « Chinelle ».”

RB_12h-de-La-Chinelle_by-Bavo_DSC_4456-C-1024x682

Côté machines, le concessionnaire KTM a évidemment les armes idéales dans sa gamme pour ce type d’épreuve. Il fera donc confiance à l’une des valeurs sûres du marché. “Qu’on soit envahi par la poussière ou par la boue, il existe une moto qui sera à l’aise dans toutes les situations. C’est pourquoi nous alignons uniquement des KTM 300 EXC”, explique Jean. “Néanmoins, le millésime 2017 a fondamentalement changé. Avec son nouveau châssis et son nouveau bloc moteur, la 300EXC est encore plus performante mais elle nous donne du fil à retordre ! Et c’est le cas de le dire… Les premiers tests effectués ce dimanche nous ont montré que l’on devait faire rembobiner les allumages pour avoir le courant nécessaire afin d’assurer l’éclairage. Ce “détail” mis à part, mon mécanicien Jérémy Beauraing a déjà réalisé un travail de titan et les motos sont presque terminées. On refait des tests de nuit ce week-end, et nous devrions ensuite être fin prêts. Enfin, je l’espère !”

Retrouvez les pilotes JDC à Franchimont les 13 et 14 août sous les tentes KTM aux stands numéros 35, 36 et 37 !

Vos commentaires

Plus d’enduro